1 – Dites-moi qui vous êtes

Cette question, souvent la première de l’entretien, a pour objectif de voir comment vous vous comportez  dans des situations improvisées. Le recruteur veut savoir comment vous êtes structuré, confiant en vous-même, ce que vous privilégiez dans votre présentation, l’impression que vous souhaitez donner, ce qui est important pour vous. La plupart des candidats trouvent cette question difficile. Pourtant elle est une occasion de vous décrire positivement et de centrer l’entretien sur vos points forts. Mieux vaut donc la préparer. Plusieurs bonnes façons de répondre existent, et une mauvaise : « Que voulez-vous savoir »
La bonne réponse est double : concentrez-vous sur ce qui intéresse le recruteur et mettez en valeur vos réalisations les plus importantes. Passez vite sur votre parcours et présentez votre emploi le plus récent pour expliquer pourquoi vous êtes en phase avec le poste à pourvoir. La clé du succès d’un entretien est là : faire correspondre vos qualifications à ce qui est recherché. Vous ne pouvez vendre que ce que l’employeur achète. Pour souligner vos réalisations importantes, illustrez vos qualités par une brève histoire qui montre comment vous avez fait preuve de cette qualité. L’histoire puissante est ce que retiendra le recruteur.
Pour approfondir le sujet  Entretien de recrutement : ce que cachent les questions que l’on vous pose

2 – Quelle est votre plus grande faiblesse ?

La réponse qui impressionne montre que vous êtes capable de recul par rapport à vous-même, que vous vous connaissez et admettez votre personnalité. Mieux vaut faire une réponse honnête et pas trop longue (!). Parlez de cette faiblesse ne vous rend pas moins un excellent candidat, surtout si vous montrez que vous travaillez sur ce point d’amélioration.
Pour approfondir le sujet  Questions farfelues pour entretiens de recrutement

3 – Parlez-moi d’un différend que vous avez eu avec un supérieur

La mauvaise réponse : « J’ai eu de la chance, je n’ai jamais travaillé avec un supérieur avec lequel je ne m’entendais pas. » Tout le monde a eu des situations de désaccord avec un patron, le reconnaître n’enlève rien à votre intégrité. En outre, cela peut vouloir dire que vous n’avez pas la maturité que procure une telle confrontation. C’est normal d’avoir des opinions différentes de celle de sa hiérarchie, c’est encore plus normal d’en parler, d’expliquer comment vous avez géré la situation, et ce que vous en avez retiré.

4 – Décrivez une situation d’échec que vous avez rencontrée

Si vous ne pouvez décrire un échec ou une erreur, le recruteur peut en déduire que vous ne possédez pas l’expérience nécessaire pour prendre les responsabilités en question. Il ne recherche pas la perfection, mais essaie de mieux comprendre le niveau de vos compétences, votre potentiel,  votre processus de prise de décision, et votre capacité à rattraper une erreur. Mieux vaut répondre que vous avez appris de toutes les erreurs que vous avez faites. Efforcez-vous d’avoir une histoire courte pour illustrer votre affirmation.
Pour approfondir le sujet  Entretien de recrutement : comment faire bonne impression pour être choisi

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol

5 – Quelles sont vos points forts ?

Décrivez deux ou trois compétences que vous possédez qui sont pertinentes avec les exigences du poste à pourvoir. A priori vos compétences dans l’absolu n’intéressent pas votre interlocuteur. Évitez les clichés ou les généralités, et apportez des preuves avec des exemples et des chiffres, en mettant toujours vos compétences en perspective avec le poste concerné.

6 – Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ? 

Le recruteur veut savoir si vous aurez le fit avec l’entreprise, il cherche des signes de conflit qui indiqueraient un problème de personnalité. Soyez honnête et franc, ne vous attardez pas sur un quelconque conflit qui a eu lieu, et mettez en évidence les développements positifs qui en ont résulté, la position plus difficile que vous avez acceptée ou la leçon importante qui vous a aidé à être mieux dans votre vie professionnelle.
Pour approfondir le sujet  Les 30 questions le plus souvent posées en entretien de recrutement

7 – Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ?

Pensez à raconter – toujours la magie de l’histoire – la façon dont vous avez appris que le poste était à pourvoir, pourquoi vous êtes intéressé, les atouts de cette entreprise qui vous attirent (ne trichez pas !), et surtout soulignez les similitudes entre votre emploi actuel ou celui que vous venez de quitter, et celui qui est à pourvoir. Vous avez juste quelques minutes pour prouver que vous n’êtes pas venu à cet entretien juste parce que vous cherchez un salaire. Faites passer des informations techniques mais aussi des émotions, de l’irrationnel, votre passion pour ce travail est le meilleur recruteur.
Pour approfondir le sujet  Ce qui révèle que votre entretien de recrutement s’est bien passé