Publicité
Publicité

Etes-vous sûr d’avoir choisi le bon job ?

*** 4mn à lire *** Vous estimez par moment avoir choisi le mauvais job, un constat difficile à supporter, comme si étiez pris au piège, vous en inquiétez et devenez moins performant, et entrez dans un cercle vicieux dont vous devez vous extraire. Si vous vous en rendez compte très tôt, vous pouvez vite réagir, mais quand cette impression vous envahit après quelques années, il est difficile de savoir si véritablement vous avez fait un mauvais choix, ou si vous traversez juste une période difficile pour vous, votre manager ou votre entreprise. Critères à prendre en compte pour valider si vous avez fait une erreur ou si cela est une mauvaise passe.

Votre objectif est décalé et vous jouez un rôle

Vous voulez vous réaliser dans votre travail et construire une carrière, cela veut dire pour vous avoir des objectifs en cohérence avec vos aspirations, vous impliquer dans vos projets et fournir un travail qui vous rend fier. Si vos objectifs de carrière ne sont pas en cohérence avec ceux de la société, c’est un premier signe que vous n’êtes pas dans le bon job. Souvent aussi, vous vous sentez obligé de jouer un rôle avec vos collaborateurs, vous vous dédoublez, et de plus en plus il y a celui de la vie privée et celui de la vie professionnelle. Jouer un rôle est pénible et possible un certain temps. Au lieu de mettre votre énergie au service de vos aspirations, vous vous sentez obligé de donner le change, prenez des postures affectées, et adopter des comportements contre nature qui un jour vont vous conduire à la chute. Vous devez vite retrouver une entreprise qui valorise vos attributs car ce poste n’est pas un bon plan à long terme.
Lecture recommandée  Qu’est-ce que vous attendez pour être heureux au travail ?

PUBLICITE

Vous vivez mal la culture de votre entreprise

Si vous êtes respectueux de l’environnement et que vous travaillez dans une entreprise qui pollue par ses déchets, si vous fourmillez d’idées, de proposition d’innovation qui ne sont jamais prises en compte, il faut vous interroger. Les valeurs affichées par l’entreprise ne sont que leurre et poudre aux yeux, cela vous met en porte à faux chez les clients que finalement vous trompez… Toute distorsion entre les valeurs qui vous habitent et les comportements que l’entreprise vous demande d’appliquer devient de plus en plus lourde à supporter.
Lecture recommandée Précautions à prendre pour garder votre job

Vous ne voyez pas l’avenir

Rappelez-vous votre entretien de recrutement, vous étiez tout excité à propos de la culture de cette entreprise et du poste que vous alliez avoir, et puis le réveil est douloureux, votre déception sans mesure. Mieux vaut relire la description fonction de votre poste et les missions de base qui y sont définies. Si la majeure partie de votre journée ne ressemble à aucune de ses missions promises, qui pourtant correspondent à votre valeur ajoutée professionnelle a priori achetée par l’entreprise, et que vous faites tout autre chose la plupart du temps, vous devez réagir et prendre la bonne décision. La progression de votre carrière est importante, vous avez sûrement choisi cette entreprise pour les perspectives que vous y avez vues. Vous vous rendez compte que le cheminement de votre carrière se ralentit, l’entreprise ne vous fournit pas les moyens de progresser en termes de compétences et de responsabilité, il est fort probable que vous ne soyez pas à votre place. Inversement, si vous êtes entièrement satisfait de votre travail et ne voulez pas d’évolution, alors que l’entreprise met en place un plan de formation et de promotion, vous avez fait une mauvaise pioche.
Lecture recommandée Secrets de votre prochaine promotion

PUBLICITE

Votre manager vous stresse
et vous vous ennuyez

Vous redoutez en permanence les échanges avec votre manager, sa façon de vous manager vous met mal à l’aise, vous n’éprouvez pas un réel feeling pour lui ou pire si vous ne lui reconnaissez aucune légitimité, vous envisagez votre prochaine réunion avec lui avec un mal de ventre, il est temps de changer de manager, ce qui signifie changer d’entreprise.
Lorsque vous travaillez sur vos compétences avérées, vous investissez de l’énergie, vous vous trouvez dans votre zone de confort et d’épanouissement. Mais lorsque vous travaillez sur des sujets que vous n’aimez pas, ces activités drainent encore plus votre énergie sans vous en tiriez un bénéfice. Si votre journée se remplit de tâche que vous détestez, vous gaspillez votre énergie, et perdez toute légitimité dans ce poste que vous devez rapidement quitter. Grâce à votre bonne volonté, on vous confie souvent des tâches insatisfaisantes et loin de vos compétences, vous risquez d’être catalogué comme en étant l’habitué. Il est sûrement temps d’aller voir ailleurs.
lecture recommandée Les raisons pour lesquelles vous n’aimez pas votre job

Vous repoussez
l’échéance de l’amélioration

Vous dies régulièrement que lorsque le projet entreprise sera fini, les choses iront mieux, ou bien lorsque vous quittez vos bureaux « pourris » pour vous retrouver dans les nouveaux locaux que l’entreprise a loués, vous vivez toujours avec l’idée que demain sera mieux et plus satisfaisant. C’est bien de tromper votre déception ou votre impatience quand vous traversez une période stressante ou difficile, mais si vous avez toujours à l’esprit et dans le cœur que lorsque telle chose sera terminé, cela ira mieux, il y a de grandes probabilité que c’est en fait votre travail qui vous rend la vie si difficile.
lecture recommandée Tout ce que vous ne devez jamais dire à votre patron

Vos résultats ne sont jamais satisfaisants

Vous travaillez très dur pour atteindre vos objectifs. Mais quand vous les atteignez, ils ne sont jamais suffisants pour votre manager qui trouve toujours quelque chose à redire ou émet des réserves sur la responsabilité de vos propres résultats pourtant incontestables. C’est le signal du départ, vous n’êtes manifestement pas dans le bon poste avec le bon manager, car même si vous fournissez le travail pour obtenir des résultats sûrement supérieurs à ce que qui vous était demandé, vous n’en recevez pas en retour reconnaissance et récompense. Rien de mieux pour vous démotiver, et  vous démobiliser, et finalement vous amener à la faute ou à un réel manque de résultats qui cette fois justifierait pleinement les critiques et remontrances de votre hiérarchie voire plus. Mieux vaut anticiper votre départ qui semble programmé. Demandez-vous si vous êtes dans le bon poste et ou dans la bonne entreprise Rappelez-vous, chaque étape de carrière est temporaire, et vous avez à surmonter des obstacles et des défis au sein de votre entreprise et avec votre manager. Mais si vous êtes incapable de le faire ou que la solution dépende plus des autres que de vous-même, vous devez commencer à tester ailleurs votre employabilité.
lecture recommandée Questions cruciales à vous poser avant de changer de job

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x