Publicité
Publicité

Expatriation : les 5 talents pour la réussir

Selon une enquête récente du Boston Consulting Group, 94 % des cadres français seraient prêts à s’expatrier. Avant de vous lancer, vous devez bien analyser vos motivations et contrôler si vous possédez les 5 talents incontournables pour vivre au mieux votre expatriation et en sortir gagnant.

Un tremplin pour votre carrière,
pas une fin en soi

Vous voulez redonner un sens voire une impulsion à votre carrière, faire face à un nouveau challenge, fuir une monotonie quotidienne, il s’agit de bien y réfléchir avant de vous lancer. Hormis les questionnements d’usage habituels : est-ce que ma famille est mobile ? Est-ce que le travail est intéressant ? Est-ce que je me projette sur ce projet et dans ce pays pour quelques années ? Est-ce que cela apporte un bénéfice direct à ma carrière ? Vous devez aussi avant toute décision identifier si vous avez bien les 5 talents indispensables à toute expatriation.

PUBLICITE

Les 5 talents gagnants de l’expatrié

Basés sur les talents élaborés par Gallup et développés par Marcus Buckingham et Donald Clifton, voici les talents gagnants :
L’adaptabilité : très flexible, vous vous adaptez à toutes les situations. Le petit grain de sable dans votre système ne vous fait pas peur, au contraire, il vous donne envie de vous retrousser les manches et vous booste positivement. Vous vivez au présent et accueillez chaque événement avec motivation. Ainsi quel que soit votre pays d’affectation, vous ne vous laisserez pas facilement déstabiliser.
Pour approfondir le sujet Trouver un job en Angleterre
L’individualisation : sensible aux autres, vous avez surtout une grande capacité d’identifier les atouts et difficultés de chacun que vous managez en fonction de cela. Vous ne faites pas un management uniforme mais vous savez vous connecter avec chaque individu quels que soient sa culture, son expérience et sa valeur ajoutée. Ce talent particulièrement utile dans des contextes multiculturels vous permet de passer au-delà des barrages socioculturels.
Le sens stratégique : vous anticipez tous les scénarios possibles et faites attention où vous mettez les pieds en analysant objectivement les situations. Conséquent, vous prenez des risques en ayant identifié préalablement les options les plus efficientes pour vous et votre organisation. Cela est d’autant plus utile sur un terrain inconnu où chaque choix est engageant pour l’entreprise.
Pour approfondir le sujet  5 conseils pour travailler en Suisse
L’idéation : créatif, vous avez toujours de nouvelles idées. La nouveauté vous motive, vous aimez voir le monde avec de nouvelles lunettes, organiser et prendre part à des brainstormings d’équipes pour avoir un nouveau regard, jongler avec les options et les idées. Un contexte nouveau vous pousse plus loin et motive encore plus votre imagination.
L’orchestration/organisation : vous êtes multitâches et aimez jongler avec plusieurs paramètres à la fois. A l’aise dans l’organisation des tâches et des activités en simultané, vous pouvez passer sans difficulté d’une situation à une autre, d’un projet à un autre, d’une activité à une autre.
Pour approfondir le sujet 59 ans, HEC et chômeur, je pars à Singapour !
Nous pourrions ajouter à cette liste un 6ème talent qui serait particulièrement utile dans un contexte nouveau pour l’organisation. On vous envoie sur un terrain vierge, et vous devez défricher, créer, construire. A ce moment-là, il est important d’avoir le talent d’activateur. Vous l’avez si vous aimez lancer les choses, partir de rien pour monter l’édifice. En revanche, la routine peut ne pas vous motiver. Quand les choses fonctionnent, et que les projets sont sur les rails, vous pourrez alors demander une nouvelle mutation.

PUBLICITE

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x