Smiling business crédit photo formations-presentations-powerpoint.eu

Community Builder : un nouveau métier officiel et rémunéré

Les Community Builders existent depuis un certain nombre d’années, mais cela fait peu de temps qu’ils portent ce nom et qu’ils jouissent d’une fonction officielle en entreprise avec une rémunération. Vous les connaissez déjà, ce sont toutes ces personnes qui aiment fonder une communauté autour d’une thématique, celles qui rassemblent et animent un réseau conséquent et actif quand d’autres peinent à susciter l’intérêt de quelques contacts. En vrac, le Community Builder est typiquement le créateur et animateur d’un groupe Facebook. C’est aussi ce passionné qui a fondé un blog à succès sur les thématiques qui l’inspirent ou encore le référent d’un forum spécialisé.

Boucler la boucle de l’expérience digitale en entreprise

Mais attention, il ne s’agit pas de confondre Community Builder et Community Manager. Si ce dernier est plutôt axé marketing et « acquisition de leads » – gagner de nouveaux contacts, les faire adhérer à la marque, les transformer en prospect, évaluer le retour sur investissement -, le Community Builder, lui, agit uniquement sur les membres les plus actifs auprès de l’entreprise : les ambassadeurs, les clients VIP et les collaborateurs. Par ailleurs, il s’avère plus « relation » que marketing en lançant des actions dans l’optique d’entretenir les liens. Indirectement, ce professionnel travaille la réputation, il pousse ses communautés à parler toujours plus de la marque et de ses valeurs, à faire rayonner l’entreprise en externe (image de marque) ou en interne (marque employeur). En fait, le Community Builder complète le travail du Community Manager, et devient la pierre angulaire de la réussite sociale-digitale, le dernier relai pour boucler le cercle vertueux du Web.

Chez Ubisoft : un Community Builder par jeu vidéo

Chez le producteur de jeux vidéo Ubisoft, chaque jeu dispose de sa propre communauté de gamers passionnés, qui se retrouvent quasi quotidiennement sur des forums dédiés et gérés par le Community Builder du groupe. Chez AirBnb, des communautés de propriétaires sont créées par zone géographique pour favoriser l’entraide et l’échange de bonnes pratiques en matière de conciergerie. Les membres, super VIP, échangent essentiellement sur des groupes WhatsApp fermés. Le Community Builder peut aussi travailler au corps les collaborateurs, chez Lego, par exemple, il gère une plateforme sur laquelle des collaborateurs postent des idées de boîtes Lego. Celles qui récoltent plus de 10 000 votes sont produites et industrialisées. Ici, le Community Builder a la lourde tâche de maintenir un volume conséquent de membres actifs sur la plateforme et in fine favoriser l’innovation constante et la culture d’entreprise chez Lego.

Community Builder, entrepreneur dans l’âme

Vous l’avez compris, le Community Builder est l’avenir de l’entreprise digitale. Si le métier n’est pas encore répandu en France, cela ne saurait tarder, il est déjà bien ancré aux États-Unis où de nombreuses organisations font le pari de recruter des professionnels pour leurs capacités à fédérer. Sur le plan international, plusieurs grands groupes revendiquent leur Community Builder : Spotify, AirBnb, Ubisoft … Pour vous lancer dans ce métier, vous devez évidemment revendiquer une solide compréhension des enjeux digitaux et pratiquer une veille constante des outils dédiés; le métier nécessite la gestion de plusieurs projets à la fois, une compétence pour communiquer de manière à tisser des liens avec sa communauté, et être un peu entrepreneur dans l’âme, finalement, pour fédérer et enthousiasmer autour d’une vision.
Si vous voulez suivre les actualités et les évolutions de ce nouveau métier, vous pouvez consulter les sites américains de référence : feverbee.com et cmxhub.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.