Publicité
Publicité

Recrutement des cadres : avis de beau temps en 2018

6 entreprises sur 10 ont recruté au moins un cadre au cours du 1er trimestre 2018, selon le baromètre trimestriel de  l’Apec. Pour Jean-Marie Marx, « ce climat optimiste devrait perdurer puisqu’au 2e trimestre 2018 près de 6 sur 10 envisagent d’embaucher au moins un cadre, soit 4 points de plus par rapport à la même période un an auparavant » Zoom sur une perspective positive pour l’emploi des cadres.

Des entreprises françaises dynamiques dans un contexte international positif

En mars 2018 l’Insee a confirme la croissance du PIB au dernier trimestre 2017 avec 0,6 %, ce qui donne une progression annuelle de 2 %. La France, qui rejoint presque le niveau de 2.5 % de la croissance de la zone euro, enregistre au 1er trimestre 2018 une poursuite de cette amélioration à 0,4 %, les entreprises prévoyant plus de 250 000 recrutements de cadres au cours de l’année. Ces bonnes prévisions marquent un solide dynamisme du marché de l’emploi cadre.

PUBLICITE

Des entreprises optimistes qui veulent recruter plus de cadres

Pour 2018, le marché de l’emploi cadre s’annonce donc en très bonne santé, les entreprises déclarant vouloir recruter entre 248 000 à 271 000 cadres, ce qui correspond à 13 % de mieux qu’en 2017. La reprise de l’investissement, la confiance des entreprises, la « tertiairisation »de l’économie, les départs en retraite encore élevés, mais aussi les besoins de compétences pour assurer rapidement la transformation numérique et la transition énergétique expliquent en grande partie cette amélioration, avec pour les entreprises de + de 100 salariés le recrutement d’au moins 1 cadre au 1er trimestre 2018. Rien que pour le 1er semestre l’Insee table sur 129 000 créations d’emplois cadre en particulier dans le domaine tertiaire, mais aussi dans l’industrie qui a recommencé à créer des emplois en 2017, la construction qui après 8 années de marasme a généré 30 000 emplois nouveaux dans cette même année. Globalement on pronostique un taux de 8,9 % de chômage pour cet exercice, et pour les cadres une baisse significative du nombre d’inscrits à Pôle emploi (catégories A, B et C) se stabilisant à 4 %

Tous les secteurs profitent de cette reprise des recrutements

Selon l’enquête menée par l’Apec en mars auprès des chefs d’entreprise, ceux-ci reconnaissent une amélioration de leur environnement économique, même si quasiment 1 sur 2 le trouve plutôt stable, néanmoins la proportion des chefs d’entreprises optimistes n’a jamais été aussi importante depuis 5 ans, celle des pessimistes baissant de 3 points par rapport à mars 2017. Tous les secteurs profitent de cette reprise dans des proportions différentes, les recruteurs du secteur informatique étant majoritairement optimistes, suivi par la construction, l’industrie et l’ingénierie-R&D , la banque-assurance. Seuls les responsables du secteur médico-social avouent un certain pessimisme.

PUBLICITE

Un optimisme redoublé pour recruter jeunes diplômés
et cadres confirmés 

Dans les entités de plus de 100 salariés, 6 chefs d’entreprise interrogés sur 10 déclarent avoir embauché au moins un cadre durant le premier trimestre 2018. soit +1 point par rapport au premier trimestre 2017 dans une tendance à la hausse qui se situe au plus haut niveau, avec plus de 4 entreprises sur 10 prévoyant de recruter un nombre plus important de cadres qu’il y a un an. Pour le deuxième trimestre 2018 6 sur 10 prévoient d’embaucher au moins un cadre avec un degré de certitude élevé. Les postes à pourvoir pour 6 sur 10 correspondent au profil des cadres avec 1 à 10 ans d’expérience professionnelle, et pour 1 sur 5 à celui de jeunes diplômés, avec comme régions les plus dynamiques,  l’Ile-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes, l’Occitanie, les Hauts-de- France, et Provence-Alpes-Côte d’Azur-Corse.  Le taux de chômage des cadres à 4%,  qui correspond à une situation de plein emploi pour cette catégorie,  devrait encore baisser et passer sous la barre des 4%.

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x