” Il est bien plus divertissant d’être ennuyeux que d’être intéressant.»
« Pas besoin d’intérêt pour mentir. Le plaisir suffit.»
« Il y aura toujours dans la foule un crétin qui, sous prétexte qu’il ne comprend pas, décrétera qu’il n’y a rien à comprendre.»
« Le doute et la peur sont les auxiliaires des grandes initiatives.»
« Le bonheur forcé est un cauchemar.»
« Un livre, c’est un détonateur qui sert à faire réagir les gens.»
« L’esprit humain souffre d’une carence intellectuelle fondamentale : pour qu’il comprenne la valeur d’une chose, il faut le priver de cette chose.»
« Entre ce qui a eu lieu et ce qui n’a pas eu lieu, il n’y a pas plus de différence qu’entre plus zéro et moins zéro.»
« On n’a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent.»

« La seule manière de cesser de souffrir, c’est de n’avoir plus que du vide dans la tête.»
« Le temps est une invention du mouvement. Celui qui ne bouge pas ne voit pas le temps passer.»
« A quoi bon se tuer à naître si ce n’est pour connaître le plaisir ?»
« La vie commence là où commence le regard.»
« L’univers existe pour que j’existe.»
« On se moque des enfants qui justifient leurs mauvais coups par ce gémissement : “C’est lui qui a commencé !” Or, aucun conflit adulte ne trouve sa genèse ailleurs.»
« Quand je serai grand, je penserai à quand j’étais petit.»
« Seuls les grammairiens sont assez naïfs pour penser que l’exception confirme la règle.»
« Vivre signifie refuser.»
« Notre unique spécificité individuelle réside en ceci : dis-moi ce qui te dégoûte et je te dirai qui tu es.»
« Il est frappant de constater combien la laideur est toujours la plus forte.»
« Le propre des grands livres est que chaque lecteur en est l’auteur.»
« Il faut admirer les gens capables d’être heureux.»
« Le silence est plus tapageur que tout.»
« La meilleure raison, pour se suicider, c’est la peur de la mort.»
« Le son est souvent plus important que le sens.»
« Le plaisir est une merveille qui m’apprend que je suis moi.»
« Les amis sont les meilleurs traîtres en puissance.»
« Tout le monde a un ennemi à l’intérieur de soi.»
« Affronter un bavard est une épreuve, certes. Mais que faire de celui qui vous envahit pour vous imposer son mutisme ? »

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



« Le sens moral disparaît au-delà de 180 de quotient intellectuel.»
« Nommer les choses, c’est leur enlever leur danger.»
« Le silence est la plus belle preuve de l’amour.»
« De toute éternité, le Beau est plus rentable que le Bien.»
« Le seul mauvais choix est l’absence de choix.»
« Tout être humain a le droit d’être en contradiction avec lui même.»
« C’est drôle ce besoin qu’ont les gens d’accuser les autres d’avoir gâché leur existence. Alors qu’ils y parviennent si bien eux-mêmes, sans l’aide de quiconque.»
« Le risque, c’est la vie même. On ne peut risquer que sa vie. Et si on ne la risque pas, on ne vit pas.»
« La laideur, c’est rassurant : il n’y a aucun défi à relever, il suffit de s’abandonner à sa malchance, de s’en gargariser, c’est si confortable. La beauté est une promesse : il faut pouvoir la tenir, il faut être à la
auteur.»
« La laideur, elle est étale, promise à durer.»
« Est vrai ce qui est beau. Le reste est invention.»
« Quelle est la différence entre les yeux qui ont un regard et les yeux qui n’en ont pas ? Cette différence a un nom : c’est la vie.»

« Etre jugé sur son intelligence est aussi injuste que d’être jugé sur sa beauté. L’un et l’autre sont, à 65 %, des qualités innées. Ce sont donc des critères égaux en iniquité.»
« Quand une femme détruit la vie d’un autre, elle considère cet exploit comme la preuve suprême de sa spiritualité. “Je fous la merde, donc j’ai une âme”, raisonne-t-elle.»
« La proportion de 100 % est exclue à tout jamais de la terminologie scientifique.»
« La force d’inertie, c’est la puissance du larvaire.»
« Rien ne passe aussi inaperçu que le Bien, puisque le Bien véritable ne dit pas son nom – s’il le dit, il cesse d’être le Bien, il devient de la propagande.»
« Parler est un acte aussi créateur que destructeur.»
« Un intellectuel : c’est-à-dire un être qui attend passionnément qu’on le contredise.»
« Prétendre avoir été exhaustif quant aux potentialités de l’avenir, c’est un sommet dans l’histoire de la sottise.»
« On ne sait rien de soi. On croit s’habituer à être soi, c’est le contraire. Plus les années passent et moins on comprend qui est cette personne au nom de laquelle on dit et on fait les choses.»
« L’adjectif “vrai”, comme le chiffre zéro, est une expression indispensable du vide.»
« L’erreur, c’est comme l’alcool : on est très vite conscient d’être allé trop loin, mais plutôt que d’avoir la sagesse de s’arrêter pour limiter les dégâts, une sorte de rage dont l’origine est étrangère à l’ivresse oblige
continuer.»
« On peut rater sa vie à cause d’un seul mot.»
« L’absence de faim est un drame sur lequel nul ne s’est penché.»
« On n’est jamais si heureux que quand on a trouvé le moyen de se perdre.»
« La littérature n’est absolument pas une démocratie et heureusement!»