Pierre Desproges :
« On n’a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra !»
« Vous pouvez railler, mais n’oubliez jamais qu’un jour ou l’autre, c’est celui qui raille qui l’a dans le train.»
« S’il n’y avait pas la Science, combien d’entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ?»
« Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question.»
« La caractéristique vestimentaire du con consiste en un besoin irrésistible de s’habiller comme tout le monde.»
« Et puis nos coutumes divergent, et divergent c’est énorme.»
« A part la droite, il n’y a rien au monde que je méprise autant que la gauche.»
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.»
« On reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère.»

« L’adulte ne croit pas au père Noël. Il vote.»
« Je suis un gaucher contrariant. C’est plus fort que moi. Il faut que j’emmerde les droitiers.»
« Quant à ces féroces soldats, je le dis, ce n’est pas pour cafter, mais y font rien qu’à mugir dans nos campagnes.»
« La caractéristique principale d’un ami est sa capacité à vous décevoir.»
« Au Paradis, on est assis à la droite de Dieu : c’est normal, c’est la place du mort.»
« Dieu a dit : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » D’abord, Dieu ou pas, j’ai horreur qu’on me tutoie…»
« Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches.»
« Le rire n’est jamais gratuit : l’homme donne à pleurer mais prête à rire.»
« Un psychotique, c’est quelqu’un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait. Un névrosé, c’est quelqu’un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade !»
« Il était tellement obsédé qu’à la fin il sautait même des repas»
« J’essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.»
« Le succès commercial, le seul qui vaille. Les succès d’estime ne conduisent jamais leur bénéficiaire qu’aux épinards sans beurre.»

« Est-il indispensable d’être cultivé quand il suffit de fermer sa gueule pour briller en société ?»
« Les deux tiers des enfants du monde meurent de faim, alors même que le troisième tiers crève de son excès de cholestérol.»
« L’héroïsme, c’est encore la meilleure façon de devenir célèbre quand on n’a pas de talent.»
« En 1939 déjà, tout le monde, en France, savait que le général Gamelin était un con, sauf les militaires. C’est ça, un secret militaire. ».
« Le jour de la mort de Tino Rossi, j’ai repris deux fois des moules »
« Mozart était tellement précoce, qu’à huit ans et demi, il avait déjà composé le Boléro de Ravel ! »
« W.C. Fields disait : « Quelqu’un qui n’aime pas les enfants ne peut pas être tout à fait mauvais ». Je ne sais pas si Monsieur Fields a raison. Tout ce que je sais c’est que le bon Dieu l’a puni en lui donnant un nom de chiottes. C’est bien fait. »
« Hiroshima, mon amour… Quel étrange cri, disait Marguerite Yourcenar, à propos de ce titre de Marguerite Duras. Oui, Marguerite Duras, vous savez, l’apologiste sénile des infanticides ruraux… Marguerite Duras, qui n’a pas écrit que des conneries. Elle en a aussi filmé. Mais c’est vrai, quel étrange cri : Hiroshima, mon amour. Et pourquoi pas Auschwitz, mon loulou ? »
« Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans.»
« Ce n’est pas par pudeur que je ne montre pas mes enfants à tous les passants. C’est parce que je n’ai pas les moyens de payer la rançon.»

« Je ne suis pas raciste, mais il faut bien voir les choses en face : les enfants ne sont pas des gens comme nous.»
« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu’elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.»
« Je n’aurai pas pu être boucher. J’avais pas le coeur. Je n’aurais pas pu être matador. J’avais pas les tripes. J’aurais pas pu être Bardot. J’avais pas les fesses.»
« Ils s’assoient exprès sur des chaises cloutées pour avoir mal au cul pendant des siècles. Ca, c’est des gens qui ont la chance de croire en Dieu.»
« Dieu, hostie ou pas, est un plat qui se mange froid.»
« Les diplômes sont faits pour les gens qui n’ont pas de talent. Vous avez du talent? Ne vous emmerdez pas à passer le bac.»
« Dieu est peut-être éternel, mais pas autant que la connerie humaine.»
« Marguerite Duras n’a pas écrit que des conneries, elle en a aussi filmées.»
« L’ennemi est bête : il croit que c’est nous l’ennemi alors que c’est lui !»

4 Commentaires

  1. Anarchiste de DROITE, dites-vous ? C’est pas parce que PD est mort qu’il faut l’enrôler dans n’importe quelle chapelle, surtout celle de Droite, réputée comme la plus bête du monde ! A moins que, comme beaucoup de journalistes, vous p…… des mots les uns derrière les autres sans vraiment vous soucier de leur sens, espérant que le lecteur, comme vous, survolera vos écrits pour, au mieux, n’en garder que l’écume …

    • Merci de votre commentaire. Sachez que la règle de base de ce magazine est la libre expression dans le respect de celle des autres. Vous avez donné votre avis, et nous le respectons. PD est quand même Pierre Desproges, les points de suspension mis à la place de votre mot par le modérateur veillent justement à concilier cette liberté d’expression dans le respect de l’autre. Si vous êtes gardien de la mémoire de Pierre Desproges, nous vous proposons d’écrire un article que nous publierons, pour rétablir sa vérité, si tant est que vous la déteniez, et que vous le fassiez dans le respect de la règle énoncée plus haut.

  2. Celle que je préfère, la vengeance du serpent à plumes: « W.C. Fields disait : « Quelqu’un qui n’aime pas les enfants ne peut pas être tout à fait mauvais ». Je ne sais pas si Monsieur Fields a raison. Tout ce que je sais c’est que le bon Dieu l’a puni en lui donnant un nom de chiottes. C’est bien fait. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.