Vos besoins

Vous les connaissez certainement de manière intuitive. Par exemple, vous préférez travailler dans l’urgence, ou bien avez besoin de contact humain pour vous sentir épanoui, vous êtes plutôt créatif ou analytique, ou encore vous appréciez les déplacements constants ou le calme de votre bureau … Une fois les conditions de votre épanouissement bien cernées, vous organisez votre vie professionnelle : intervenir dans des espaces partagés de travail si vous recherchez le contact humain, déléguer les tâches dans lesquelles vous êtes moins à l’aise, organiser votre temps de travail en fonction de vos pics de productivité… Plus l’occupation de votre temps est adaptée à vos besoins, plus votre quotidien sera épanouissant, ceux-ci pouvant évoluer,  des aménagements devront être opérés tout au long de votre carrière. Faites le point régulièrement ! En clair, connaître vos priorités  professionnelles est l’ingrédient d’une bonne organisation.
lecture recommandée  Entrepreneur : 9 qualités pour réussir

Votre vision

En tant que dirigeant et manager, il est important de savoir où vous voulez emmener votre entreprise et votre équipe. Avoir une vision stratégique à long terme est la première démarche, et la diviser en objectifs intermédiaires vous aidera à déployer un plan d’actions dans le temps, et à vous entourer des collaborateurs compétents pour y arriver. Si vous prenez vos décisions en fonction de votre vision, vous ferez des choix pertinents  et cohérents.  Avoir une vision et vous y tenir vous épargne la tergiversation, et vous rend fier de vos décisions.
Lecture recommandée  9 comportements périlleux à éviter pour réussir

Vos limites

Connaître vos limites revêt plusieurs aspects. D’abord respecter vos valeurs, en suivant exclusivement les opportunités  qui vous semblent en phase avec votre intégrité. Idem concernant la vision. Vous avez fixé des objectifs intermédiaires, des caps à franchir. Pour rester en adéquation avec vous-même, respectez-les !  Au même titre que vous avez défini vos besoins pour évoluer sereinement au quotidien, répertoriez l’inacceptable : les tâches qui vous exaspèrent, les situations conflictuelles avec certains collaborateurs, les conditions de travail qui vous insupportent de plus en plus… Il vous faut aussi connaître ce que vous ne voulez pas ou plus si la situation est déjà en place. Une fois la ou les sources de votre mal-être identifiées, agissez ! Considérer vos limites est l’ingrédient du bien-être au travail.  Vivre vos besoins, votre vision et vos limites, voici les 3 ingrédients qui vous permettent d’envisager votre vie professionnelle sereinement et de prendre les bonnes décisions. Si l’idée vous vient de remettre en cause certaines actions engagées ou si vous souhaitez réorganiser votre quotidien de travail, avant de passer à l’action, prenez le temps de l’introspection !
lecture recommandée  Pourquoi l’autocritique vous aide à réussir

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol