Vos plans ne fonctionnent jamais comme vous vous y attendiez

Cela peut paraître cynique, mais en règle générale c’est une solide vérité. Peu importe la façon dont vous envisagez les choses, et selon laquelle vous agissez, mais vos plans se réalisent rarement comme vous vous y attendiez. Dans le monde de l’entreprise, il y a bien trop d’inconnues et de facteurs imprévisibles, ce qui ne signifie pas que vous ne pouvez pas réussir. Simplement, vous devez avoir à l’esprit que vos plans doivent évoluer avec le temps, et ne pas vous obstiner à suivre une voie qui ne mène pas à la croissance. En résumé, vous devez faire preuve de flexibilité et accepter que vos plans changent.
lecture recommandée Planifiez, oui, mais pas trop !

Ce n’est jamais le moment idéal

Si vous êtes trop prudent, vous allez vouloir attendre le moment idéal, pour faire un achat à un prix exceptionnel, lancer un nouveau produit au bon moment, ou quitter votre emploi dans une période favorable pour devenir entrepreneur. Cela veut dire que vous allez attendre que tous les clignotants soient au vert pour agir. Autrement  dit jamais. Il n’y a pas de moment parfait, et dans un environnement fluctuant, votre produit ne sera jamais parfait, vous ne réunirez jamais toutes les conditions et les circonstances pour réussir dans le confort. En tant qu’entrepreneur, vous devez prendre des risques et vous lancer, même si c’est dans l’inconfort et l’ignorance de certaines donnes. Vous vous rendrez compte très vite que l’action est toujours mieux que l’inaction, et attendre le moment parfait est un gaspillage, souvent un prétexte pour masquer sa peur ou son incertitude, une forme de procrastination. La perfection est le plus souvent l’ennemi du progrès.
A lire aussi Entrepreneur : comment réussir à échouer

Les personnes comptent plus que tout

Vous vous lancez avec la conviction que vos idées sont importantes et porteuses d’avenir, puis vous allez apprendre que les personnes comptent  plus que tout. Même si vous avez une bonne idée, elle ne vaut pas grand-chose si personne ne la soutient, vous devez avancer avec ceux qui vous aideront tout au long de votre aventure entrepreneuriale : votre équipe, les clients, les investisseurs, les amis et la famille. Sans eux, votre idée ne se transformera jamais en réalisations ou peut tomber totalement à côté de la plaque. Vous devez tout faire pour attirer les meilleurs talents et les fidéliser.
Pour approfondir le sujet Entreprise : revenez à l’humain !

L’échec fait partie de l’aventure

L’entrepreneur a le goût de l’échec. De grands entrepreneurs prospères, comme Bill Gates ou Richard Branson, en ont connu avant d’arriver à leur immense réussite. Le commun des mortels est tenté d’abandonner son entreprise ou ses idées au moindre revers, l’entrepreneur l’accepte, le comprend et sait qu’il est inévitable. Pour lui l’échec n’est pas la fin de son aventure, mais une occasion d’apprendre et de grandir. Grâce à cette compréhension, il lui est plus aisé d’accepter petits et grands flops et de poursuivre son aventure avec plus d’expérience et une vision un peu claire de l’avenir.
Lecture recommandée Comment rebondir après un échec

Persister, persister et persister encore

Beaucoup ont tous les jours de grandes et brillantes idées, mais une poignée seulement passe à l’action. Nombreux sont ceux qui démarrent une affaire et jettent l’éponge quand les choses commencent à leur résister. En matière d’entrepreneuriat la persistance fait la différence entre succès et échec. Même habité par un doute, hésitant, ou démotivé,  le seul moyen de voir vos idées se concrétiser, c’est d’avancer en faisant confiance à vos capacités et à celles de vos collaborateurs, et continuer même lorsque vous vous heurtez à des obstacles. C’est tout cela la vie d’un entrepreneur.
A lire aussi Secrets pour devenir un entrepreneur prospère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.