Un être exceptionnellement enthousiaste

Parce que vous êtes obsédé par votre job, votre activité et votre entreprise. Comme tout entrepreneur, vous devez être « exceptionnellement enthousiaste » et faire preuve d’originalité pour jouer ce rôle de risque tout. La plupart des gens n’imagine pas les affres que vous vivez et les sensations, des pires aux meilleures, qui vous traversent. Et pourtant, vous faites votre job. C’est pour cela que l’on peut vous qualifie de héros fou. Non seulement parce que vous êtes rare par votre courage, mais aussi inhabituel à vouloir monter en première ligne : environ 10% des personnes sont des entrepreneurs, ce qui signifie que les autres 90% sont «normaux».

Lecture recommandée  Quel type d’entrepreneur êtes-vous ?

Mais qu’est-ce que la normalité

Etre normal, c’est être conforme à la norme, d’un type commun, standard, tellement identique aux autres que vous vous fondez dans le groupe au point de disparaître en tant que tel. Gare à celui qui s’écarte du chemin de la normalité, son écart risque de menacer la conformité des 90 % en remettant en question leur choix et leur identité. Plutôt que de vous imiter, il est plus sûr pour eux de dédaigner votre initiative et de vous critiquer dans l’espoir de vous faire réintégrer le troupeau, pour qu’ils se sentent mieux. Donc pour eux, vous êtes un anormal qu’ils prennent pour un fou.

Votre originalité, c’est votre force

Vous êtes donc un fou, un marginal, un rebelle, un fauteur de troubles. Vous faites partie du club fermé de ceux qui voient l’avenir différemment, qui n’apprécient pas trop les règles et les normes, ne respectent pas le statu quo. On vous montre du doigt, on vous glorifie ou on vous vilipende, mais on ne peut pas vous ignorer parce que vous changez les choses, vous poussez en avant les affaires et les hommes. La où certains considèrent vos actions comme de la folie, d’autres y voient du génie. Car celui qui est assez fou pour penser qu’il peut changer le monde, est souvent celui qui comme Steve Jobs le fait. Alors bienvenue aux fous ! Il y a pourtant une mauvaise nouvelle, être un héros fou peut être douloureux surtout au début.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Lecture recommandée  Comment devenir un entrepreneur génial

Méfiez-vous des critiques et des envieux 

La majeure partie des actifs est conditionnée par le milieu universitaire, la culture d’entreprise, les médias et la société pour suivre le statu quo. La plupart du temps cela signifie devenir salarié comme 90% de la population active. Lorsque vous décidez de vous en éloigner, vous devenez un déserteur. En tant qu’entrepreneur, vous ne rencontrez pas toujours l’approbation qui vous aiderait tant. Consciemment ou pas, les amis, la famille et les collègues tentent de vous dissuader de quitter le bercail, par des moyens efficaces – insinuations, dérisions, moqueries… et tant d’autres tactiques insidieuses pour tuer vos rêves. Pourquoi cette attitude alors qu’ils vous aiment ?

Le miroir géant de leur manque de courage

Lorsque vous sortez du statu quo, vous devenez pour eux un miroir géant qui reflète la réalité de leur vie. Au fond d’eux, ils estiment souvent qu’ils devraient faire comme vous, vous mettez donc en évidence leur incapacité. Au lieu de vous rejoindre, il leur est plus facile de tenter de vous convaincre que ce que vous faites est fou, risqué, voué à l’échec, dans l’espoir de vous voir revenir parmi eux et ainsi éloigner le miroir qui les met mal à l’aise. Ils ne sont pas aussi courageux que vous et ne parviennent pas à quitter la sécurité d’une entreprise et d’un salaire. Ce que vous faites ne correspond pas à leur modèle de vie, et ils ne sont pas assez forts ou courageux pour suivre votre exemple, le plus facile étant de se  moquer de vous.

Lecture recommandée : 10 différences cruciales entre le looser et le gagnant

La folle pertinence de votre choix monstrueux

Si des amis et votre famille dénigrent votre entreprise, cela vous blesse beaucoup. Un client, un prospect, un patron ou un collègue qui vous critique ou vous dit «non» dans le travail vous blesse moins car ce n’est pas vous, mais juste votre travail.  Quand ce sont vos proches qui rejettent votre projet, vous en faites une affaire très personnelle, et cela vous fait mal, car c’est un « non » à votre passion, à votre vision, à votre entreprise, à vous. Pourtant tout bien réfléchi, c’est à eux qu’ils sont en train de dire « non », ils repoussent cette voix intérieure qui les invite à être courageux, à prendre des risques … comme vous. En fait ils n’ont pas de ressentiment à votre encontre, ils sont simplement irrités par eux-mêmes, et si vous ne vous protégez pas, ils peuvent vous faire dérailler. Le rêve que vous poursuivez les fait fantasmer et les aigrit de rester à leur sort. Cette désapprobation doit vous rendre encore plus fort et plus résistant, et conforter la folle pertinence de votre choix.

Lecture recommandée  Entreprendre : les erreurs que vous pouvez éviter