Banque en ligne ou agence bancaire ?

Le conseiller bancaire est un prestataire clé pour votre entreprise, c’est pourquoi il est recommandé de choisir une agence plutôt qu’une banque en ligne, même si les tarifs de cette dernière sont attractifs. La banque en ligne ne vous affecte pas un conseiller attitré, le relationnel ne se noue jamais. Dans ces conditions, il vous sera quasi impossible d’obtenir une facilité de caisse, une augmentation de votre découvert autorisé, des délais, ou une remise d’agios…. Autant de « coups de pouce » indispensables en cas de difficultés financières passagères ! Un bon relationnel avec votre banque peut sauver votre entreprise, choisissez donc votre conseiller avec sérieux !
Vous aimerez aussi  Se mettre à son compte : régles d’or pour réussir

La posture à adopter avec votre banquier

Que vous sollicitiez un prêt à la création d’entreprise ou uniquement l’ouverture d’un compte dédié à votre activité, votre premier rendez-vous ne doit pas être vécu comme un examen oral de validation de projet ni comme une « quémande » pour obtenir quelques sous. Rappelez-vous un point évident, la banque est un prestataire de services  en concurrence avec de nombreux autres établissements vers lesquels vous pouvez vous tourner, et enfin vous êtes le client. Évidemment, attachez-vous à mettre en avant les atouts de votre projet et à argumenter votre business plan, bref à montrer votre professionnalisme d’entrepreneur qui va déterminer votre relationnel à venir. Montrez-vous confiant et déterminé !
Vous aimerez aussi  Financer votre entreprise : 3 minutes pour convaincre

1er rendez-vous et négociation bancaire

Le premier rendez-vous avec la banque sert avant tout à valider le relationnel avec la personne qui sera votre conseiller. Il est inutile de négocier le taux d’intérêt de votre prêt professionnel ! La concurrence d’une banque à l’autre est rude et les établissements ont tendance à s’aligner en la matière, en baissant leurs prix au maximum. Vous trouverez en général un taux d’intérêt relatif à chaque secteur d’activité.  Les négociations relatives à votre contrat peuvent débuter après l’acceptation du prêt et/ou de l’ouverture d’un compte d’activité, mais il sera  en général préférable d’attendre la clôture du premier exercice pour aborder les frais bancaires. À ce moment-là le relationnel bien engagé entre vous facilite l’obtention d’une baisse de prix comme celle de la commission de mouvement facturée sur les mouvements débiteurs observés sur votre compte bancaire et sur les sorties d’argent. En général, la banque pratique un taux global sur le total mensuel ou trimestriel. La commission d’interchange, qui est aussi une charge négociable, représente les frais de carte bleue consistant en l’application d’un taux sur le chiffre d’affaires encaissé via un terminal de paiement. Les frais de gestion ou frais de tenue de compte peuvent également être revus à la baisse.
Vous aimerez aussi  Comment convaincre avec assertivité

Compte professionnel
ou compte personnel séparé ?

Enfin, le Code de commerce oblige uniquement les sociétés à ouvrir un compte professionnel afin d’y déposer le capital social, vous obtenez  alors un certificat de dépôt des fonds, obligatoire pour pouvoir immatriculer votre société au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Si vous avez opté pour le statut d’entreprise individuelle, vous devez ouvrir un compte bancaire spécialement dédié à votre activité et séparé de vos comptes personnels, y compris si vous êtes auto-entrepreneur depuis le 1er janvier 2015. Ce compte dédié peut être un nouveau compte personnel ou un compte professionnel, selon vos  besoins (en général, seuls les comptes professionnels prévoient la gestion des encaissements par carte bleue).
Lecture recommandée  Secrets pour devenir un entrepreneur prospère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.