Les seniors, un marché segmenté pour des opportunités variées

Chez les seniors, on distingue des profils de consommateur très différents, des CSP plus ou moins élevées selon le niveau de retraite et des besoins différents selon les âges… Le marché de la silver économie est vaste et segmenté pour des opportunités variées. « Les “Silvers” réaliseront 51 % des dépenses de consommation, souligne le chargé d’études du Credoc Franck Lehuédé pour évoquer ces “silvers”, comme il les appelle, c’est-à-dire ici les personnes de plus de 50 ans. Leur poids dans les dépenses de santé, l’alimentation, les loisirs, les assurances, les services dont ceux à la personne, l’équipement du foyer et la communication sera encore supérieur [d’ici 2025] » — avant d’ajouter — « Les évolutions de dépenses seront différentes selon que l’on appartient à la catégorie des “Silvers actifs” (50-64 ans), des jeunes retraités (65-74 ans), les retraités âgés en couple (75-84 ans) ou seuls (plus de 85 ans) (…). »

Panorama des acteurs de la silver économie

Dans ce contexte, les acteurs de la silver économie sont nombreux et plutôt éclatés, malgré de nombreuses initiatives pour tenter de structurer ce marché disparate. D’abord la Silver Valley – par analogie avec la Silicon Valley – fédère des startups, des financiers (notamment “Innovation Capital”, la filiale de la Caisse des Dépôts qui propose un fonds spécialement dédié), des laboratoires de recherche et des acteurs institutionnels autour de la thématique des seniors. Un « écosystème du mieux -vieillir », comme se décrit elle-même la Silver Valley, dont la mission consiste à « accélérer le développement d’activités économiques innovantes, répondant aux besoins et aux usages des seniors (…). »

Des nouvelles technologies au cœur de la Silver Valley

L’an dernier, le « Prix Business France de la Silver Economy », récompensait des projets d’entreprises variés à destination des seniors, sur la thématique du « bien vieillir ». Parmi les lauréats, le système de télésurveillance Link Care Services (LCS) vise les EHPAD. Une fois intégré dans un appartement ou une chambre, ce dispositif détecte les chutes et les intrusions et alerte automatiquement le personnel soignant.
Dans le même esprit, mais à destination des particuliers cette fois, la montre connectée Co-Assist se dote d’un capteur capable de détecter la potentielle chute de son utilisateur et d’alerter automatiquement les proches via une notification Smartphone. Le GPS intégré et connecté à la montre permet aussi un suivi à distance, notamment à destination des personnes en perte d’autonomie.

Un réseau social pour la famille des personnes âgées

Le réseau social Famileo offre aux familles de personnes placées en maison de retraite ou dans un EHPAD de partager des photos et des messages numériques qui sont ensuite distribués en format papier (gazette) auprès des résidents. Parmi les projets d’entreprises qui ont la cote auprès de seniors, citons aussi les services à la personne (jardinage, ménage…), les artisans spécialisés dans l’aménagement des lieux de vie (rampe, transformation d’un escalier en pente, lumières automatisées…).  Pour les seniors fraîchement retraités, le développement d’agences de voyages ciblées ou encore de complexes résidentiels comme Happy Senior, par exemple, qui propose des lieux de vie non médicalisés, mais parfaitement agencés pour un « jeune couple retraité »…

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Les seniors en France, quelques chiffres éloquents

En 2020, 1 Français sur 3 aura plus de 60 ans
En 2030, les personnes âgées de plus de 60 ans seront 20 millions (un tiers de la population française), contre 15 millions aujourd’hui
En 2050, 4.8 millions de personnes auront plus de 85 ans, contre 1.4 million aujourd’hui.
77 % des seniors souhaitent plus de services dédiés en matière d’alimentation, de santé et d’aide à domicile
86 % des seniors pratiquent une activité physique régulière
Plus de 1 sur 2 voyage régulièrement en France ou à l’étranger
8 % sont dépendants, avec un besoin de surveillance régulier
Les secteurs les plus prometteurs de la silver économie concernent la santé (nutrition, soins à domicile, objets connectés dédiés (la sécurité du domicile), l’autonomie (téléassistance, dispositifs de détection de mouvements, de chute…), l’habitat (adaptation des logements, domotique), les loisirs (tourisme, sport, activités ludiques), la communication (téléphonie mobile, tablette, applications Web de plus en plus maîtrisée par les seniors), et les transports (aides à la mobilité et transports adaptés).
(Données issues du Credoc et du site du Ministère de l’Économie et des Finances)