Mark Zuckerberg a créé en 2004 le site Internet de réseautage social Facebook avec ses camarades étudiants de Harvard, Eduardo Saverin, Dustin Moskovitz et Chris Hughes. 16 ans plus tard, il est le plus jeune milliardaire du monde avec selon le magazine Forbes une fortune personnelle estimée à 74 milliards de dollars en 2019. Focus sur un parcours exceptionnel.

Zuckerberg, daltonien et plus jeune milliardaire du monde

Mark Elliot Zuckerberg, né le 14 mai 1984 à White Plains (État de New York), informaticien, co-fondateur de Facebook en 2004, en est le président-directeur général. Pendant ses d’études à l’université Harvard, il développe des programmes informatiques, des outils de communication, des jeux et des blogs. La première version de Facebook a un succès immédiat auprès des autres élèves de l’université, puis s’étend à d’autres universités, aux écoles du secondaire, au grand public, et enfin à la planète.

Des étudiants de Harvard attaquent Facebook en justice, ils ont déjà développé un réseau social «Harvardconnection» avec justement Marc Zuckerberg qui devait finir les codes sources du site et le rendre fonctionnel. Zuckerberg en aurait profité pour développer de son côté  le site The Facebook, sans travailler sur le projet commun comme prévu. Un accord à l’amiable est conclu. D’’après le classement Forbes 2019 des plus grosses fortunes de la planète, la fortune de Mark Zuckerberg est estimée à 62,3 milliards USD en 2019.  A 36 ans c’est le plus jeune milliardaire de la planète. s’il a choisi la couleur bleu pour Facebook, c’est parce que c’est ce que voit le mieux ce daltonien prodige.

2,4 milliards de membres actifs sur Facebook

Facebook est un service de réseautage social en ligne sur Internet permettant d’y publier des informations (photographies, liens, textes, etc.) en contrôlant leur visibilité par différentes catégories de personnes. L’utilisateur cède à Facebook des droits de réutilisation sur toutes les données qu’il publie. En octobre 2019, Facebook regroupe plus de 2,4 milliards de membres actifs. Depuis  septembre 2006, toute personne d’au moins 13 ans possédant une adresse électronique valide peut posséder un compte. Plus de 400 000 développeurs travaillent pour Facebook. En 2012, Facebook lance la plus grosse introduction en Bourse de l’histoire des valeurs technologiques, qui lui donne une valorisation de 104 milliards de dollars.

Facebook et le knownledge management

Au-delà des relations avec des amis, Facebook s’avère une plateforme de partage des connaissances illimitée, véritable enjeu dans le développement de la compétitivité. Facebook permet de créer des groupes d’intérêts autour de sujets précis au-delà des relations inter-personnelles. L’utilisation de Facebook à des fins professionnelles par la création de pages peut servir à capitaliser les connaissances de l’entreprise autour d’un thème précis. Facebook par la compilation de ces centres d’intérêts peut proposer une sélection de pages et de  nature à enrichir le champ de connaissances, de façon transversale et à émuler la communication.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Facebook en France

Facebook dirigé en France par Laurent Solly compte fin 2019 plus de 35 millions d’utilisateurs mensuels actifs ce qui le place parmi les 5 sites internet les plus visités. 66% des internautes français utilisent Facebook, chaque jour 22 millions se connectent dont les 2/3 via un mobile. Les ressources humaines précisent « Nous n’avons pas de règles. Nous avons des valeurs. »  et ajoutent que travailler à Facebook, c’est faire quelque chose qu’on aime. Facebook recrute des hackers et des pionniers, des personnes capables de solutionner les problèmes les plus difficiles, d’avoir un véritable impact et de créer un superbe produit. Une autre phrase-clé : « Move fast and break things. » en gros  « on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs » ou on préfère faire des erreurs que perdre des opportunités.
Pour travailler chez Facebook https://fr-fr.facebook.com/careers/