Organiser les paris 

« Chez nous, ça a été mis en place depuis plusieurs années », témoigne Alain, cadre chez Orange et grand amateur de football. Dans son entreprise, les collaborateurs ont pris les devants et proposent de remplir un tableau afin de compiler tous les pronostics. De quoi rendre un peu plus excitantes les journées… pendant lesquelles on n’hésite pas à chambrer son collègue en cas de mauvais pronostic. « Dans un environnement international comme le mien, c’est aussi l’occasion de faire connaissance avec certains collaborateurs autour du foot. Clairement ça rallonge les pauses café. Mais ça peut aussi créer des tensions. J’ai un collègue en Italie qui ne m’a pas parlé pendant six mois après la finale de l’Euro 2000 ! » Les entreprises qui n’ont pas encore mis en place de système d’enregistrement des paris, peuvent s’inscrire sur Corporico, une nouvelle plateforme multilingue en ligne qui permet d’organiser des concours de pronostics internes entre collaborateurs et collaboratrices autour d’une compétition sportive. Abonnement d’un mois en salle de sport offert !

Aménager les horaires

Quoi de pire qu’une réunion fixée au moment même où le coup d’envoi est donné sur la pelouse ? Pour l’équipe de France, pas d’inquiétude, les matchs de poules sont programmés à 21 heures. Mais d’autres, comme Hongrie – Portugal ou Pologne – Irlande du Nord seront à 18 heures. « Il faut éviter les réunions après 17 heures si possible, suggère Alain. Et ne prévoir aucun déplacement hors de France pour les fans comme moi. Personnellement, un mois avant l’Euro, je remplis mon agenda en y ajoutant les matchs, ce qui me permet de gérer les réunions ensuite. Et il y a aussi le remote working (travail à distance) si besoin, pour être à la maison à temps. »

Décorer les bureaux 

Impossible de passer à côté. Dans les grandes surfaces et petites boutiques fleurissent depuis un mois de nombreux gadgets pour parfaire la panoplie du supporter : drapeaux bleu blanc rouge, bannières, guirlandes, ballons gonflables, perruques, lunettes… Et si vous mettiez un peu de gaieté dans votre bureau ? « Chez nous, il y a toujours quelqu’un pour coller le calendrier des matchs sur un mur ou accrocher un drapeau », témoigne Sébastien, ingénieur dans une grande banque. Autre idée pour fédérer les collaborateurs : acheter quelques albums Panini – oui, oui, ça existe toujours – pour échanger les vignettes (on dit stickers maintenant) à l’effigie des footballeurs et compléter les collections comme au bon vieux temps de l’école primaire. Vous verrez, engouement ga-ran-ti !
Vous aimerez aussi   Comment réussir votre leadership

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Réunir les collaborateurs
autour  d’un grand écran 

Et si vous profitiez de la diffusion d’un match pour réunir tous vos collaborateurs dans une ambiance festive et décontractée ? « Afin d’éviter des départs trop tôt du bureau (si un match est à 18 h par exemple) l’entreprise peut prévoir de diffuser le match sur grand écran, parfois avec des petits fours, raconte Joachim. C’est ce qu’avait fait Cisco pendant la Coupe du monde au Brésil en 2014. C’est souvent très convivial même si la moitié des personnes présentes ne s’intéresse pas vraiment au foot… Mais ça permet de se rapprocher de certains collègues, voire de discuter boulot en même temps mais dans une atmosphère plus relax. »
Et s’il n’y a pas d’écrans disponibles, donnez rendez-vous dans un bar proche des bureaux à vos collaborateurs. Et n’oubliez pas de payer au moins la première tournée, au risque de passer pour un radin.
Vous aimerez aussi   Manager dans la joie pour performer