Une mine d’informations sur les candidats

L’explosion des réseaux sociaux ces dernières années constitue une véritable aubaine pour les recruteurs. Viadeo, LinkedIn mais également les sites de Pôle emploi, RégionsJob, Monster ou Apec s’avèrent de véritables mannes pour trouver les informations sur des candidats. Fini le temps où les chasseurs de têtes passaient le plus clair de leur temps plongés dans les piles de CV et à décortiquer les lettres de motivation manuscrites. Tout se fait en numérique maintenant et les candidatures se font par le biais d’internet. Les recruteurs disposent ainsi d’une véritable mine d’informations sur les candidats et doivent savoir les mettre en valeur.

Des données à analyser et à valoriser

Depuis quelques années, le nombre d’informations disponibles sur les réseaux sociaux et sur Internet en général croit de façon exponentielle. Ce phénomène appelé Big Data facilite le travail des recruteurs, si ces derniers savent comment l’exploiter à bon escient. Si auparavant leur rôle consistait à sélectionner le meilleur candidat parmi un vivier mis à leur disposition, le volume d’informations auquel ils peuvent avoir accès aujourd’hui transforme de façon drastique leur façon de procéder. Ainsi, pour apporter de la valeur ajoutée, le recruteur doit savoir faire le tri parmi la multitude de candidatures présentes sur les réseaux. De plus, il doit chercher au-delà des dossiers soumis par les candidats des informations les concernant sur Internet.

Aller au-delà du curriculum vitae

Le big data permet aux recruteurs de vérifier les informations contenues dans les CV des candidats. Ils peuvent même aller au-delà de ces CV afin de trouver des données sur les candidats pouvant les aider dans leur choix définitif. En effet, les profils des candidats sur les réseaux sociaux permettent de mieux les connaitre, de savoir leurs centres d’intérêt, leur cursus professionnels, leurs réseaux professionnels ou encore leur niveau d’engagement dans une cause. Autant éléments rarement détaillés dans le curriculum vitae dont les informations sont par définition limitées. Mais les recruteurs ne devraient pas se contenter de trier et de sélectionner les dossiers de candidature.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Intervention humaine indispensable

Si la disponibilité d’un grand nombre d’informations facilite le travail des recruteurs, leur intervention dans la suite du processus de recrutement est tout aussi importante. Le contact direct avec les candidats à travers des entretiens et des échanges interpersonnels est indispensable pour avoir le meilleur profil. Tous les experts le disent : l’intervention de l’homme dans le recrutement est incontournable et constitue même le point déterminant de ce processus. L’automatisation de cette démarche n’est pas encore à l’ordre du jour et les chasseurs de tête, même s’ils sont devenus des cyber recruteurs, ont encore des beaux jours devant eux.