Un professionnel qui se démarque

Le cadre à haut potentiel dépend du contexte organisationnel et de son niveau hiérarchique. Il n’occupe pas obligatoirement un poste parmi les plus élevés mais exerce des responsabilités qui dans un avenir plus ou moins proche contribueront à apporter une valeur ajoutée importante à l’entreprise. Le cadre à haut potentiel aspire à devenir dirigeant, vice-président voire président. C’est un professionnel ou un spécialiste dans sa catégorie qui  évolue plus rapidement que les autres, travaille mieux et plus efficacement, et ambitionne de progresser professionnellement. Doué de talents rares, d’habiletés recherchées ou d’une expertise cruciale pour le succès de votre entreprise, il se démarque et requiert un traitement particulier si vous voulez le fidéliser.
Pour approfondir le sujet  Pourquoi faut-il recruter surtout du potentiel

Lui offrir le must de la formation

Vous devez lui garantir une amélioration de ses compétences. Offrir une formation le fidélise et va aussi dans le sens de vos affaires. Le cadre à haut potentiel bénéficie d’une rémunération plus élevée que celle des autres, car a priori, plus son salaire est important, plus votre profit croît, ou plutôt plus votre bénéfice augmente, plus vous le récompenserez. Vous avez à le faire évoluer rapidement, et pour cela le maintenir au courant de tous les changements : nouvelles technologies, nouvelles techniques de vente, changements de la législation du travail, impact d’Internet… La formation informatique va de soi, si vous investissez dans les ordinateurs et des logiciels, il doit en faire un usage optimal et bénéficier en permanence d’une amélioration de ses compétences informatiques. La documentation sous toute forme, le mentorat au sein de l’entreprise ou à l’extérieur dans des programmes impliquant d’autres entreprises et des universités, des séminaires et des cours à l’extérieur à la carte en fonction de l’expertise et du projet personnel de chacun, autant d’enrichissements que vous lui apportez et de signes de reconnaissance que vous lui manifestez.

Le rémunérer au top

En plus de ces formations, votre deuxième arme pour garder les talents se trouve dans le niveau de rémunération que vous offrez. Bien sûr, celle-ci dépend de la rareté de ses compétences et de son expérience. Dans les secteurs «chauds» des nouvelles technologies, le cadre hautement qualifié exige un salaire élevé pour son travail. La loi de l’offre et de la demande conditionne son niveau qui augmente en cas de pénurie des talents et de sa forte valeur ajoutée. La localisation géographique peut aussi l’impacter, en fonction du coût de la vie, un cadre à Paris gagnera plus que celui d’une petite ville, ou encore l’ancienneté qui génère un plus pour récompenser la performance et la fidélité. Quoi qu’il en soit, comme il produit plus de valeur pour l’entreprise que les autres, il apprécie que sa performance soit reconnue et rétribuée à sa juste valeur. Vous devez le gérer comme un investissement en ressources humaines, et lui offrir un bon régime de rémunération variable avec des augmentations qui font la différence avec les autres. Reconnaître son talent est payant sinon d’autres le feront en le débauchant. Un niveau d’attente élevé, une grande mobilité car il est très recherché, la conscience de son potentiel, son pouvoir de négocier lui permettent de s’offrir la perle des employeurs.

Lui fournir des avantages sociaux intéressants

Avec les avantages sociaux vous pouvez énormément améliorer le salaire direct. Ce sont le plus souvent des indemnités et des services qui n’ont pas de liens directs avec le travail fourni ni avec la performance. Liés au fait d’occuper un poste dans votre entreprise, ils revêtent une forme financière ou en nature, collective ou sélective, ponctuelle ou permanente, obligatoire et volontaire pour des raisons intéressées. Vous pouvez offrir une assurance maladie complémentaire privée qui couvre les prestations exclues par la sécurité sociale publique : soins dentaires, lunettes, transport par ambulance. Ou encore une assurance-vie-invalidité accordant une indemnité en cas de décès ou invalidité consécutive à une maladie ou un accident. Vous avez aussi la possibilité de protéger le revenu, avec une retraite complémentaire proportionnelle à sa période d’activité, une assurance privée en complément de ce que verse la sécurité sociale. Ajoutez aussi les services récréatifs, de distraction comme sa participation à un club sportif ou culturel, des services d’accommodation tels que la restauration ou l’accès à la propriété de son logement.
Pour approfondir le sujet  Piscine, fauteuils de massage, crèche… pour motiver ses cadres

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol

Le récompenser par des bonus

Bonus, primes, individuelles ou d’équipe, commissions… la rémunération variable récompense le travail individuel, le mérite et les performances personnelles. Le cadre à fort potentiel est sensible à la personnalisation de sa rémunération. Vous pouvez instaurer en sa faveur un « incentive », quel que soit son poste, son expertise et ses responsabilités, en indexant son bonus sur le chiffre significatif de sa performance, voire sur des objectifs qualitatifs. Plus votre entreprise est capable d’évaluer la performance individuelle, plus vous pouvez cibler la performance et fidéliser les talents que vous voulez. Un haut potentiel appréciera de toucher 3 ou 4 mois de salaire en plus.
Pour approfondir le sujet  Pourquoi un bon collaborateur démissionne et comment y remédier

Lui réserver une gestion carrière optimale

Il accorde beaucoup d’importance à ce qui met en valeur ce qui le distingue, sa capacité à faire la différence et à progresser. Pensez au coaching ou au mentorat pour actualiser et mettre en valeur son potentiel. Avec une gestion dynamique et individualisée de sa carrière vous lui permettrez de se développer, sinon il va vite s’ennuyer. Lui proposer régulièrement de changer de poste peut lui offrir une variété d’expériences en cohérence avec les projets stratégiques, en évitant une gestion de carrière trop intensive qui le rendrait obsédé par son parcours au détriment des intérêts de votre entreprise.
Pour approfondir le sujet Motiver vos collaborateurs avec 3 cadeaux