Vous n’avez pas réponse à tout

Dans un contexte économique et technique de plus en plus complexe, personne n’a toutes les réponses. L’humilité vous conduit à trouver ce que vous pouvez faire avec un collaborateur pour résoudre un problème. Votre humilité devient prudence en vous amenant à échanger avec les autres pour vous assurer qu’ils disposent de toutes les informations nécessaires à une prise de décision dans l’intérêt de l’équipe. Personne n’a réponse à tout, même dans le métier que vous pratiquez depuis des années. Vos collaborateurs veulent travailler pour un patron qui apprécie leurs opinions et ne les ignore pas. Avec un comportement humble, vous êtes à l’aise pour demander leur aide si la situation l’exige. Un collaborateur aime se sentir unique et reconnu pour les talents et compétences qu’il apporte. Lorsque vous admettez modestement que vous n’avez pas réponse à tout, vous créez un espace dans lequel votre équipe peut proposer des solutions, avec un sentiment d’interdépendance.

Pour approfondir le sujet : Managers : ce qu’il ne faut surtout pas déléguer!

Partager les erreurs et les solutions

Une certaine abnégation avec du recul vous fait apprendre de la critique et des erreurs. Difficile d’être transparent et ouvert, même si vous vous considérez comme humble, vous n’aimez pas donner l’impression de vous être trompé. L’erreur est humaine, vous en faites tous les jours, et partager une erreur comme un moment propice à l’apprentissage revient à admettre vos propres imperfections et à accepter celles des autres. On a tous tendance à se lier avec des collègues qui possèdent les mêmes faiblesses et lorsque vous partagez avec vos collaborateurs vos propres faux pas, et la manière de faire pour corriger le tir, vous gagnez leur confiance.

Ne pas exiger que tout passe par vous

Vous voulez peut être tout contrôler, mais vous ne pouvez pas tout connaître à l’avance ni anticiper correctement, vous devez vous habituer à prendre du recul et à bien discerner quand vous devez intervenir et laisser faire les autres. Leur autonomisation les forme et leur permet de se développer. Votre démarche altruiste les incite à adopter un comportement plus loyal vis-à-vis de l’équipe, parce qu’ils se sentent plus intégrés.

Pour approfondir le sujet : Déléguer : écartez enfin les prétextes pour tout garder

Evaluer vos actions passées et corriger pour l’avenir

Comme beaucoup de compétences en leadership, l’humilité ne vient pas facilement à tout le monde. Vous avez à engager une réflexion sur vos actions passées. Un moyen efficace revient à écrire dans un journal, dans lequel vous relatez ce qui a bien marché et ce que vous auriez pu mieux faire, vous pouvez vous améliorer en apprenant de vos actions. C’est parce que vous savez dominer votre amour propre que vous devenez capable de vous corriger, d’apprendre et de progresser.

Pour approfondir le sujet : Comment réussir votre leadership

Laisser votre équipe travailler mieux que vous

Manager une équipe dans le détail tue son moral et n’est pas le signe d’une grande humilité. Choisissez les bons collaborateurs, formez-les, et laissez-les faire leur travail. Il faut une certaine abnégation pour admettre que vous n’êtes pas obligatoirement le meilleur dans tout, et même que certains feront mieux que vous. En tant que leader humble, acceptez cette vérité, et laissez les autres travailler en toute autonomie et sans interférer, pour le bien de l’équipe et l’entreprise.

Pour approfondir le sujet : L’art du feedback : manager efficace et intelligent

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.