Michel & Augustin boycottés comme Paul

La polémique née en début de semaine n’est pas sans en rappeler une autre. Il y a presque un an, l’entreprise Michel & Augustin avait été chahutée après avoir reçu dans ses locaux celui qui n’était alors que candidat à la primaire de la droite François Fillon. La parole de l’un des deux présidents fondateurs avait été relayée sur le compte Twitter du candidat : « [Fillon] est le seul homme politique à formuler un horizon politique pour la France ». De quoi embraser les réseaux sociaux qui avaient appelé à boycotter la marque de biscuits au ton décalé. « Michel & Augustin a une image plutôt cool, note Sylvie Corbet, responsable du service politique de l’agence de presse américaine Associated Press. Cette déclaration tranchait avec l’image traditionnelle de François Fillon ».

« Les Français très attachés à leur liberté de vote »

Certes, un chef d’entreprise qui vote pour des propositions plutôt libérales ne surprendra pas grand monde. Mais de là à afficher son opinion comme vient de le faire Francis Holder, patron du groupe éponyme, il y a un fossé qu’il n’est pas forcément utile de franchir. « Une campagne active avec des tweets, des posts, des vidéos peut être assez mal perçue par les Français qui sont très attachés à leur liberté de vote et au secret des urnes, analyse Sylvie Corbet. En France, on n’aime pas le prosélytisme, qu’il concerne la religion ou l’opinion ».
Lecture associée  Emmanuel Macron, élu le candidat à l’élection présidentielle le plus proche des startups

Bolloré et Arnault ont choisi Macron

Les chefs d’entreprise n’auraient-ils donc pas intérêt à révéler leurs fréquentations politiques ? « Beaucoup l’ont fait en se ralliant au candidat Sarkozy en 2007, fait remarquer la journaliste d’AP, ils n’en ont pas souffert après ». De même, ils sont nombreux à soutenir aujourd’hui Emmanuel Macron, sans se cacher : Marc Simoncini, fondateur du site de rencontres Meetic, Vincent Bolloré, Pdg du groupe Bolloré,  Bernard Arnault, patron de LVMH, ou Xavier Niel.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Prendre parti : un jeu dangereux

« Mais c’est un jeu dangereux », note Sylvie Corbet. Car lorsqu’il y a un décalage entre la marque et l’homme politique, cela peut choquer et constituer un bad buzz. Et puis, l’homme politique qui a la cote aujourd’hui ne l’aura peut-être plus demain, entraînant dans sa chute, ceux qui l’ont soutenu. « Ca peut aller très vite ! »  Si Michel Edouard Leclerc, patron des centres E. Leclerc a l’habitude de prendre position sur de nombreux sujets (pesticides, numérique, Trump) via son blog http://www.michel-edouard-leclerc.com/, il se garde bien d’appeler à voter pour tel ou tel candidat. Ce n’est peut-être pas pour rien.