Un coach nommé Laurent Fournier

Ils n’ont pas vraiment le profil d’un footballeur. Et pourtant… En habits de ville, six hommes et quatre femmes tapent dans des ballons en mousse chacun leur tour pour les faire entrer dans un cerceau. « Le ballon ne doit pas sortir ! », lance l’ex-joueur du Paris-Saint-Germain, Laurent Fournier***, aux deux équipes qu’il a constituées. Le but : être la plus rapide à entrer tous les ballons. Sur ce terrain synthétique intérieur à deux pas de La Défense, l’ancien entraîneur passé par Paris, Nîmes ou encore Créteil tente, par cette mise en situation, de transposer la vie de l’entreprise sur le terrain, tandis qu’un intervenant étudie les comportements. Un débriefing aura lieu un peu plus tard. Objectif : améliorer les relations entre les collaborateurs pour un meilleur fonctionnement de l’entreprise.

Laurent Fournier crédit Wikipedia
Laurent Fournier crédit Wikipedia

Une pédagogie active 

C’est le concept lancé en 2013 par Raphaël Ribstein Moreau, fondateur du Sens du Jeu. Ex-footballeur à Laval et ex-cadre dans la finance, le trentenaire propose aux entreprises des formations ludiques reposant sur le football. « Mon but est de faire de la pédagogie active, de décontextualiser les gens et d’apporter des éléments de réponses sur des sujets identifiés », explique le jeune homme qui propose ses interventions dans toute la France. Selon lui, « l’entraîneur est un expert dans la gestion d’un groupe d’hommes » et les exercices qu’ils proposent sont adaptés aux problématiques rencontrées par chaque entreprise.

Un outil efficace pour souder les équipes

La structure travaille principalement sur 4 thématiques : la communication efficace, la motivation, la délégation et le contrôle ainsi que la gestion de conflits. « On passe une journée en immersion dans l’entreprise afin d’identifier les problèmes et de proposer des prestations sur-mesure », expose Raphaël. Une formule qui semble séduire les responsables de formation des diverses entreprises présents ce matin-là pour le test « grandeur nature » sous les ordres de Laurent Fournier. « J’ai horreur du foot, lâche Jean-François Sammarcelli, directeur de la formation chez Vinci Construction, mais je reconnais que cela peut être un outil intéressant de team-building pour souder les équipes de nos chantiers, qui sont souvent composées d’un public hétérogène ». Même intérêt pour Marc Danquin, responsable de la formation technique chez Carglass : « Quand j’interviens auprès de mes équipes, je fais souvent référence aux valeurs du sport pour insuffler l’esprit d’équipe et donner la possibilité de se dépasser. Je suis partisan de la ludo-pédagogie ». Le concept leur plaît d’autant plus qu’il correspond, disent-ils, à la population essentiellement masculine dont ils s’occupent.

Un budget de 6/7000 euros pour 2 jours

En revanche, Pauline Garric, responsable du développement RH chez Octo Technology et très au fait des dernières méthodes innovantes s’avère plus sceptique : « C’est une formation intéressante et assez agile qui peut s’apparenter à certains piliers utilisés dans le management 3.0. Mais je me pose la question de ce qu’elle peut renforcer dans des entreprises « libérées » comme la nôtre où l’on travaille déjà en méthode agile depuis 2007 ». La responsable ne consacrera probablement pas son budget formation au Sens du Jeu qui demande, pour deux journées entre 6000 et 7000 euros (groupe de 12 personnes maximum). D’autres, en revanche, lui remettront les clés… du jeu.
http://www.lesensdujeu.com/

*** Né en 1964, Laurent Fournier a joué comme milieu de terrain à partir de 1980  à l’Olympique lyonnais, puis l’AS Saint-Étienne, l’Olympique de Marseille, le Paris SG, les Girondins de Bordeaux, et le SC Bastia en 1998. Il a entraîné les équipes suivantes : SC Bastia, Pacy VEF, Paris SG, Nîmes Olympique, RC Strasbourg, AJ Auxerre et le Red Star. Avec le Paris Saint-Germain, il a été  Champion de France en 1994, vainqueur de la Coupe de France en 1993 et en 1998, de la Coupe de la Ligue en 1998, du Trophée des Champions en 1995, de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupes en 1996, Vice-Champion de France en 1993… Et avec l’Olympique de Marseille, Champion de France en 1991.