1 –  Prendre du plaisir

Le bonheur est un élément essentiel de la confiance, pour avoir la foi dans ce que vous faites, mieux vaut être heureux avec ce que vous êtes. Vous serez de plain pied avec la confiance si vous retirez du plaisir et de la satisfaction de vos  réalisations, quel que soit ce que les autres en pensent. Peu importe ce qu’ils disent, de toutes façons, vous n’êtes jamais aussi bon ou aussi mauvais qu’ils le disent.

2 –  Ne pas se comparer

La confiance en soi ne passe pas par la jauge des autres, ils ne détiennent pas le pouvoir de vous évaluer, et vous n’avez pas à vous mesurer par rapport à quiconque pour bien vous sentir dans votre peau. Vous comparer aux autres est limitatif, et un  leurre, car ils ne sont pas l’étalon de votre performance.
Lecture connexe  Arrête de te dénigrer ! Aime-toi et tu réussiras !

3 – Savoir dire « Non »

La grande difficulté dans le management, c’est dire « non ». Plus vous éprouvez de stress, une forme d’épuisement professionnel voire de dépression, plus il vous est difficile d’arbitrer entre vos priorités. Le confiant sait dire non, il sait se protégeri et rester en bonne santé ; parce qu’il jouit d’une bonne estime de soi, il sait répondre qu’il ne peut pas s’engager sur telle ou telle sujet. Plus vous direz « non », et plus vous augmenterez et concentrerez vos atouts de réussite sur les engagements qui vous tiennent à coeur.
Lecture connexe   Réussite : avoir le courage de dire « non »

4 – Ecouter plus que parler

Le confiant écoute plus qu’il ne parle car il n’a rien à prouver, il pratique l’écoute active et prête attention aux autres, ce qui lui donne mille occasions d’apprendre et de progresser. Dans une relation,  au lieu de vouloir prouver quelque chose à l’autre, mieux vaut vous focaliser sur l’échange en lui-même, ce qui rend l’approche plus agréable et productive pour les deux parties.
Lecture connexe  Votre pire erreur de management : écouter !

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



5 – Parler  avec assertivité

Chez un professionnel doué d’assurance, vous n’entendez pas d’hésitations ou de phrases laissant supposer qu’il ne sait pas ou ne peut pas.  Si vous êtes en accord avec vous-même, vous devez pouvoir  vous exprimer avec fermeté et surtout faire passer vos idées avec conviction. Etre assertif, c’est défendre vos droits, exprimer vos pensées, sentiments et convictions de manière directe, honnête, ferme et appropriée.

6 – Remporter de petites victoires

La remise en question et l’esprit de compétition sont toujours bénéfiques, même si vos efforts sont seulement couronnés de petites victoires. La petite victoire est une récompense, un encouragement et une motivation pour poursuivre, induisant en vous une confiance renforcée prête à relever de nouveaux défis.

7 – Faire de l’exercice

De nombreuses études le démontrent, celui qui fait de l’exercice régulièrement, se sent plus performant athlétiquement, socialement et professionnellement. Cela booste l’image que vous avez de votre corps, et vous recharge de la positivité des endorphines. Faire de l’exercice physique – au moins 30 minutes par jour à un bon rythme – augmente naturellement votre production d’endorphines superbes analgésiques qui vous procurent du bien-être.
Lecture connexe   Pourquoi le golf est bon pour votre santé et vos affaires

8 – Ne pas rechercher
l’attention des autres

Vous êtes pour le moins agacé par celui qui cherche à tout prix  à attirer l’attention sur lui. Etre confiant c’est surtout être soi-même, au lieu de vouloir prouver votre importance.  Les autres s’en rendent vite compte, et sont attirés par vous,  ressentent votre attitude comme bonne, rassurante et respectueuse de l’autre. Vous n’avez pas besoin de quémander l’approbation ou la louange si votre assurance vient de l’estime de soi, donc de l’intérieur, et n’est pas dépendante des autres.

9 – Accepter de se tromper

Celui qui est confiant  n’a pas peur d’avoir tort.  Il avance ses opinions  pour voir si elles tiennent le coup, il ne cherche pas à avoir raison mais livre ses idées ou opinions  au principe de la réalité.  Le meilleur moyen d’apprendre des autres lorsque leur façon de voir s’impose. Si vous êtes sûr de vous, vous pouvez vous admettre vos erreurs et surtout ne pas les prendre pour une offense personnelle.
Lecture connexe    Les erreurs qui tuent, à éviter en affaires

10  – Saisir l’occasion qui se présente

Le professionnel confiant qui voit une occasion la saisit. Au lieu de vous soucier de ce qui pourrait mal se passer, demandez-vous plutôt  pourquoi vous ne pourriez pas sauter sur cette chance.  La peur d’échouer vous condamne à l’inaction. La confiance en soi est l’outil de l’ambitieux qui sait pertinemment que s’il ne cherche pas de nouvelles possibilités, il ne réussira jamais.

11 – Célébrer et féliciter les autres

Celui qui souffre d’insécurité doute constamment de sa valeur et de sa pertinence,  aussi tente-t-il  de voler la vedette et de critiquer les autres, afin de prouver sa valeur. Celui qui est confiant n’est pas inquiet sur sa propre valeur, il jouit d’une  estime de soi qui vient de l’intérieur. Cela le libère complètement pour pouvoir se consacrer à l’extérieur, aux autres qu’il écoute, ainsi voit-il plus que quiconque toutes les opportunités qui se présentent.

12 – Demander l’aide des autres

Demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse  ou d’incapacité. Si vous avez confiance en vous, vous connaissez vos forces et faiblesses, et vous tournez vers d’autres pour combler opportunément vos lacunes.
Lecture connexe   Mentalité de réussite et mental de gagnant