Trouver l’équilibre entre le Yin et le Yang

Pour Catherine Oberlé, il est indispensable de s’inspirer des préceptes taoïstes pour « s’épanouir » et notamment trouver un équilibre Yin/Yang. Les femmes sont Yang (masculines, fortes, dures) à l’intérieur et Yin (féminines, faibles, douces) à l’extérieur. Pour les hommes, c’est le contraire. Or, lorsqu’il y a un déséquilibre, que l’un prend le dessus sur l’autre pendant trop longtemps, il y a un mal-être. Trop de Yang : vous vous épuisez. À trop vouloir en faire, à être sans cesse en train de solliciter votre énergie Yang sans tenir compte de vos besoins, de votre rythme, de vos aspirations profondes, vous vous écroulez. Pour certains, c’est le burn-out. Trop de Yin : vous êtes dans l’attente. Vous vous perdez de vue et votre énergie se disperse, vous ne savez plus très bien ce qui est bon pour vous, n’ayant plus de notion précise de vos limites et de vos besoins/envies. Le temps passe et les décisions sont de plus en plus difficiles à prendre. Cela génère insatisfaction et procrastination.
Dans les deux cas, un travail personnel est nécessaire afin de rétablir une harmonie entre ces deux énergies et de se « reconnecter à sa puissance pour s’épanouir et réussir sa vie ».
Vous aimerez aussi  La réussite, c’est quoi exactement pour vous ?

Associer réussite et plaisir

Chacun a sa définition propre d’une vie réussie. Et cette définition évolue avec le temps. Votre conception de la réussite ne sera pas la même à 20 et à 50 ans. En revanche, la réussite doit suivre un fil conducteur tout au long de la vie : le plaisir. « Vous avez forcément un idéal de vie, estime la coach. Cet idéal représente votre réussite. Cela peut être sur le plan familial, spirituel, financier, amoureux, professionnel, personnel. Cela peut-être un projet pour la planète, un projet d’entraide, pour le bien de tous ». Chacun doit trouver son chemin pourvu qu’il se respecte, qu’il soit lui-même, qu’il en ait profondément envie et qu’il y trouve du sens.
Vous aimerez aussi  Réussite professionnelle et réussite personnelle

Prendre le temps de se ressourcer

Le quotidien vous emmène dans un tourbillon et vous peinez à sortir la tête de l’eau. Les jours défilent et vous vous sentez de plus en plus fatigué, en manque d’énergie. Il vous faut pourtant prendre le temps de vous ressourcer, c’est-à-dire : de vous reconnecter avec vous-même. « Il y a différentes manières d’y arriver et là aussi, cela dépend de chacun. Il est donc nécessaire de bien se connaître et de savoir ce qui va être ressourçant pour vous ». Cela peut être la nature, l’art, le bricolage, le jardinage, la lecture, l’eau… A vous de trouver ce qui vous rend heureux et vous permet de trouver « l’équilibre intérieur ».
Vous aimerez aussi  Ces loisirs qui améliorent votre rendement au travail

Se libérer de l’héritage familial

Même si vous mettez toute votre énergie afin d’aller vers la réussite, une force plus puissante continue de vous faire échouer et vous ne comprenez pas pourquoi. Il s’agit en fait d’une forme de conditionnement familial tout à fait inconscient, qui entrave le processus normal de réalisation de soi et qui va vous amener à constamment vous saboter afin de ne pas réussir. « Les échecs sont souvent la répétition de schémas familiaux inconscients que nous essayons de dépasser mais dont l’empreinte reste fortement inscrite dans la mémoire familiale, explique Catherine Oberlé. Ces informations sont transmises bien malgré nous, de génération en génération, et continuent ainsi à effectuer un travail de sape. Pour dépasser cette situation, il peut être intéressant de questionner les personnes de votre famille, de leur demander de vous raconter leur histoire, quels ont été les moments clés de leur vie, quels métiers ils ont fait, etc. »

Cultiver la confiance en soi

Même si la confiance en vous n’est pas votre fort, vous pouvez continuer à l’acquérir tout au long de votre vie, au fur et à mesure de vos expériences et des choix que vous faites. L’essentiel est qu’elle reste présente. Car dans le cas contraire, la perte de confiance – corrélée le plus souvent à une perte d’estime – entravera votre quête de bien-être et de réussite. Pour cultiver la confiance en soi, l’auteur suggère de « célébrer chaque victoire, chaque avancée, chaque réussite, de remercier la vie de vous donner l’opportunité de vivre ces réussites aussi petites soient-elles et d’en profiter pleinement. »
Vous aimerez aussi Arrête de te dénigrer ! Aime-toi et tu réussiras !

Investir en vous

La connaissance de soi est le bien le plus précieux parce qu’elle permet de connaître tout son potentiel et de donner le meilleur de soi-même. Mais souvent, elle nécessite de faire un véritable travail sur soi, « d’aller se connecter à son intériorité afin de savoir exactement quels sont nos besoins, nos envies, mais aussi repérer nos freins, ce qui nous empêche d’avancer et de nous réaliser. » L’accompagnement d’un professionnel peut alors permettre d’aller plus vite et plus loin, d’aller visiter les zones cachées de vous-même vers lesquelles il serait plus difficile d’aller seul, car vous n’auriez pas le recul nécessaire pour explorer ces zones avec discernement.

Les six clefs indispensables pour oser réussir sa vie, Catherine Oberlé www.catherine-oberle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.