1 – Chasser les voix négatives

On en a tous dans la tête. Elles vous disent que vous n’allez jamais réussir, ce n’est pas la peine de commencer, puisque vous pouvez d’ores et déjà deviner le résultat, alors à quoi bon. Un combat est livré entre deux loups qui se battent, vous devez vite tuer celui qui se lutte contre le succès. Prenez conscience d’un fait : celui gagnera est celui que vous nourrirez le mieux. Concentrez-vous sur tout ce que vous avez réussi jusqu’à présent, reprenez confiance en analysant les processus que vous avez suivis, et projetez-vous dans l’avenir.
Pour approfondir le sujet  Comment avoir un mental de champion

2 – Ecouter son conseil d’administration

Les membres de votre conseil personnel ne savent pas vraiment qu’ils en font partie. Vous ne les convoquez jamais en tant que groupe ni ne les présentez l’un à l’autre. Ensemble et séparément, ils vous prodiguent d’excellents conseils sur votre carrière ou votre affaire. Pour les décisions et les défis au jour le jour, le conseil personnel d’un groupe d’administrateurs est très efficace. Vous choisissez chacun pour sa compétence et son expertise. L’un parce qu’il est exceptionnellement bon à négocier, un autre parce qu’il partage vos intérêts de carrière et vous pousse en dehors de votre zone de confort, un ancien collègue qui a réussi en qui vous avez confiance… Vous ne les appelez pas tous pour chaque décision, mais un ou d’eux en fonction de la question que vous vous posez, et de leur capacité à vous éclairer sur ce point. Vous recevrez des conseils qui peuvent être contradictoires : l’un vous encourage dans telle initiative tandis que l’autre vous en dissuade, et peut-être devrez-vous écouter celui qui est le moins chaud par votre idée. N’hésitez pas à demander conseil à vos administrateurs. Alors, qui appartient à votre conseil d’administration personnel ?
Pour approfondir le sujet Comment prendre la meilleure décision dans votre intérêt

3 – Vous ne pouvez pas tout savoir

Pour progresser vous devez pouvoir vous exprimer sur un sujet sans être tout à fait prêt, rester flexible et confiant, même si vous ne savez pas tout, car vous ne pouvez pas tout savoir. Comment obtenir ce confort ? Vous pouvez suivre des cours sur la la manière de vous exprimer en public et améliorer vos compétences et la confiance devant un auditoire, suivre aussi une formation à l’improvisation, faire du théâtre, de la musique ou encore de la danse. Dans tous les cas trouver le moyen qui vous convient pour vous habituer à cette situation d’incertitude et à agir malgré tout.  L’improvisation définie comme une façon d’être crée une action sans planification, et ces compétences viennent à votre secours quand les choses vont mal. Que pouvez-vous faire ces prochains jours pour être prêt, même lorsque vous n’êtes pas tout à fait prêt ?
Pour approfondir le sujet Entrepreneur, pesez bien les risques du succès

4 – Oubliez vos “Oui, mais …”

Vous pouvez penser « oui, mais »… Ouais, mais qui peut rejoindre mon conseil d’administration personnel ? Je ne vois pas à qui faire confiance pour recueillir des conseils avisés. Voilà les voix négatives qui dominent la situation. Normal que vous ayez des “Oui, mais …” liés à votre âge (trop vieux ou trop jeune, mais par rapport à quoi et à qui ?), votre culture vous encourage à la prudence et au refus de la prise de risque, même calculé, ou encore à votre famille vous dicte involontairement ce qui est bon ou pas pour vous. Vous pouvez aussi penser que vous n’avez pas fait les étudies qu’il faut, vous inquiétez de vous différencier vraiment des autres, ou de dire quelque chose qui sera de controversé. Regardez plutôt ces dirigeants qui attaqués, critiqués, vilipendés pour leurs idées, continuent à avancer sur la voie choisie et dans le projet qui les inspire. Vous avez vos “Oui, mais …”, et vous en aurez toujours, mais ne les laissez pas vous sortir du jeu.
Pour approfondir le sujet  Les pratiques de ceux qui réussissent

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !