Pourquoi une rumeur se propage

L’origine d’une rumeur vient tout simplement de la peur du vide, sans parler de celles qui trouvent leur source dans la haine, la malveillance, la vengeance, la jalousie ou la rivalité. Nous avons besoin de donner un sens à ce qui se passe autour de nous, et quand il manque des infos, nous comblons les trous de l’histoire avec des faits fantasmés ou des conjectures. Cela crée une nouvelle histoire qui se répand avec des ajouts consécutifs jusqu’à devenir une rumeur hors de tout contrôle. Elle se développe aussi sur l’ennui qui est ainsi trompé, et la vanité de chacun à  vouloir se montrer détenteur d’une info qui lui donne du pouvoir, ce sont souvent ceux qui en ont le moins qui la déclenchent et la propagent.

La plupart des rumeurs sont crédibles

Mais si elle se répand, c’est qu’elle est crédible, plus les gens la croient facilement plus ils la colportent. Sa crédibilité ne dépend pas de la source de l’information, mais de sa cohérence avec les préjugés, stéréotypes ou images largement répandues. Vos collègues ne savent pas pourquoi vous avez été promu à un poste de responsabilité très convoité, à partir d’une information limitée, ils échafaudent des hypothèses et ajoutent leurs explications. La rumeur naît aussi dans une ambiance de stress que supporte mal une équipe dans l’attente d’une décision, pour dominer son anxiété et contrôler la situation, elle évacue sa tension en parlant et souvent en se défoulant, sur des aspects plus ou moins personnels non vérifiables dans l’immédiat.
A lire aussi  Comment faire bonne impression en 30 secondes

La meilleure façon de lutter contre la rumeur

Oubliez la défensive ou la colère, ces comportements accréditent le bruit qui court comme si vous aviez été pris en flagrant délit.  Pour répondre, vous devez avant tout identifier les éléments qui la rendent crédible, et qui peuvent en partie provenir de votre comportement, car la réprimer est très difficile. Vous devez prévenir plus que guérir, en tous cas créer les conditions qui vous permettront de riposter. Si vous communiquez bien, si votre équipe sait ce qui se passe, si vous leur faites confiance, vous allez pouvoir étouffer dans l’œuf tout bruit qui commence. Vous devez agir sur votre entourage immédiat et mettre en place les conditions qui a priori neutralisent tout initiative nuisible. Ensuite vous devez instaurer une communication ouverte qui vous tient au courant de ce qui se dit.

Prévenir la rumeur, c’est communiquer transparent

Lorsque un groupe sait ce qui se passe au sein d’une organisation, il n’a pas besoin de deviner quoi que ce soit. Utilisez tous les vecteurs à votre disposition  (bulletins, réunions, intranet…)  pour informer. Que ce soit pendant une crise, à l’occasion d’un licenciement dans votre équipe, ou un ralentissement de l’activité ou d’échecs répétés, vous devez plus que jamais communiquer clairement. Si vous ne pouvez pas tout révéler, coupez tout de suite la rumeur en expliquant que vous fournirez plus d’informations dès que vous en saurez plus. Plus un groupe comprend ce qui se passe, plus il est en confiance, et plus vous êtes en situation d’entendre la mauvaise info qui naît.
A lire aussi  Le secret de votre style de communication

Décapiter la rumeur dès sa naissance

Faire face à la rumeur immédiatement est le meilleur moyen de la décapiter. Elle se propage comme une traînée de poudre, change et grandit au-delà de la petite parcelle de vérité à son origine. Dès que vous l’entendez, parlez-en avec les personnes impliquées, tenez une réunion pour communiquer la vérité. C’est à vous de donner l’exemple : si quelqu’un vous rapporte une histoire et veut partager un commentaire, refusez  d’y participer. Si vous entendez des propos sur un collègue  émanant d’une personne qui n’est pas la source directe, posez des questions, cherchez la vérité, parlez-en à vos supérieurs. La communication ouverte arrête la rumeur, et si elle continue, cela signifie que vous devez fournir plus d’informations. Si une personne en particulier la répand, rencontrez-la vite pour comprendre. Évitez la dénégation frénétique qui vous fera paraître comme coupable de la rumeur que vous essayez de réfuter. En découvrant sa cause originelle, vous devez savoir maintenant où se trouve la vérité et élaborer votre stratégie pour l’avenir.
lecture conjointe Habitudes des cadres qui emportent l’adhésion des autres

3 Commentaires

  1. Il faut vous tourner vers autre chose pour rebondir. Demandez de l’aide. Cherchez bien. Il ya sûrement une personne ou une structure qui doit pouvoir vous aider à vous refaire. Remettez-vous en question pour voir si vous avez une part de responsabilité dans votre échec. Ensuite vous prenez du poil de la bête. Ne restez pas à vous morfondre dans votre coin. Montrez à la personne qui cherche à vous écraser à quel point vous êtes plus fort qu’elle.

  2. bonjour
    victime d’une rumeur malveillante par un concurrent, découverte trop tard, nous avons tout perdu fermeture de notre restaurant; plus de revenu, plus d’économie, et dans quelques jours plus de toit.
    Rebondir facile à dire!!! 55ans et plus rien, juste le droit de disparaitre pour que la souffrance cesse….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.