Conseils et astuces pour vous déconnecter et passer des vacances cool - CDMConseils et astuces pour vous déconnecter et passer des vacances cool
Publicité
Publicité

Conseils et astuces pour vous déconnecter et passer des vacances cool

Avec les vacances qui sont là ou se profilent dans les jours ou les semaines qui arrivent, vous allez devoir organiser la grande déconnexion de l’été. Pour savourer vos vacances, sans vous sentir obligé de répondre aux mails, ou suivre l’actualité de votre entreprise, voire carrément de travailler, plusieurs actions sont à mener avant votre départ. Conseils et astuces pour vous déconnecter et passer des vacances cool.

Déculpabiliser pour réussir à déconnecter

La première chose lorsque vous envisagez des vacances déconnectées, loin des affaires de votre entreprise, est de ne pas culpabiliser. Personne n’est indispensable toute l’année. Même le grand patron du CAC ou le chef d’État prend le large durant quelques jours à quelques semaines en été, alors pourquoi pas vous ?  En effet pour partir en toute sérénité plusieurs actions doivent être menées en amont. La première démarche est de prévenir vos collaborateurs, vos clients importants et les plus fidèles, plusieurs semaines ou plusieurs mois avant de partir, selon les délais habituels de vos projets, pour leur permettre de prendre en compte ce paramètre dans leur propre organisation.
Lecture associée  Pendant les vacances, déconnectez-vous sans vous isoler complètement

Répartir votre travail avant le départ en vacances

Si votre planning montre que certains délais doivent être respectés durant la période de vos vacances, il faut vous organiser en amont ! La première option consiste à travailler un peu plus longtemps plusieurs jours par semaine durant le mois précédant votre départ. La seconde option revient à décaler le délai de quelques semaines après vos vacances ou tout simplement de décaler vos vacances à une période plus creuse !

Savoir déléguer est la clé de la déconnexion

De même, mieux vaut aussi pouvoir compter sur la présence d’un collaborateur de confiance dans l’entreprise qui sera chargé de gérer les urgences à votre place. Vous devez le former et l’informer sur les différents dossiers en cours, pour qu’il n’ait pas à faire appel à vous à la moindre contrariété. Évidemment, cette démarche implique de déléguer sans appréhension… Un travail psychologique s’impose pour certains cadres et dirigeants en proie à la peur de perdre le contrôle.
lecture associée Déléguer : écartez enfin les prétextes pour tout garder

Différentes tâches pré-départ en vacances

Prévoir un mail d’absence automatique mentionnant les dates de votre absence et de votre retour, et les coordonnées du collaborateur à contacter en cas d’urgence.
Plus fort, supprimer l’application dédiée à vos mails professionnels sur votre Smartphone. Aucune tentation de travail ne sera possible dans ces conditions.
Pour anticiper un retour serein, veillez à classer vos papiers et vos mails avant votre départ. Vous n’en serez que plus productif et enthousiaste à votre retour de vacances. Rédigez également une to do list des tâches que vous n’avez pas eu le temps de finaliser avant votre départ. Vous pouvez ainsi tout oublier durant vos vacances ! À votre retour, la liste sera posée sur votre bureau pour redémarrer votre travail sans rien oublier.
Lecture associée Conseils pratiques pour rédiger un e-mail d’absence

Une journée « off » pour préparer votre départ en vacances

Le mieux est encore de prévoir votre dernière journée complète de travail pour ranger, faire la to do list, déléguer les dossiers et enfin, partir sereinement en ayant fait le tri, et dans l’entreprise et dans votre tête ! Et si vous vous considérez comme très angoissé à l’idée de déconnecter en vacances, pensez à acheter le « No Phone ». Ce nouveau gadget n’est rien d’autre qu’un bout de plastique mou en forme de Smartphone, pour rappeler une douce présence de connectivité… Une sorte de doudou pour cadre stressés que vous pouvez vous procurer pour deux dollars seulement sur Kickstarter.

Le freelance et les vacances : une période compliquée

Évidemment, si vous travaillez en indépendant, la déconnexion est synonyme d’arrêt total et absolu de l’activité. La peur de manquer une commande, de perdre du chiffre d’affaires, les difficultés à boucler tous les dossiers à temps vous poussent à travailler en toute circonstance. Inutile de préciser que malgré vos contraintes d’indépendant, les vacances sont primordiales pour prendre de la hauteur, développer votre créativité et rester motivé toute l’année.

Les vacances des cadres en quelques chiffres

– en 2017, 78 % des cadres consultaient leurs mails professionnels en vacances
– les professions libérales et indépendants sont les plus mauvais élèves de la déconnexion, 89 % consultaient leurs messages professionnels en vacances
– 52 % des sondés affirmaient que leur entreprise n’était pas engagée dans le droit à la déconnexion de leurs effectifs en 2017
– à l’inverse, 21 % confirmaient les actions de leur employeur dans le sens de la déconnexion au travail
Les chiffres proviennent d’un sondage IFOP mené en juillet 2017 auprès d’un échantillon de 1002 personnes représentatives des actifs-cadres en France.

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x