La dernière enquête de l’APEC anticipe une hausse des recrutements de cadres en 2020. Dans ce contexte tonique et face aux difficultés qu’éprouvent les entreprises à trouver les profils attendus, l’APEC a mis en exergue les 5 enjeux majeurs sur le marché de l’emploi-cadre.

Des embauches en hausse constante, boostées par la transition digitale

297 000 embauches attendues en 2020 contre 280 000 en 2019 : l’emploi-cadre est en nette hausse selon les résultats de la dernière enquête menée par l’Observatoire de l’APEC. La tendance devrait même se confirmer dans les années à venir, comme l’explique Bertrand Hébert, directeur général de l’Apec : « indépendamment d’une croissance fluctuante, les entreprises continuent en effet de recruter massivement des cadres.  Cette dynamique répond aux transformations qu’elles doivent opérer et qui nécessitent toujours plus d’expertises. »
L’investissement des entreprises – particulièrement dans la transition digitale – serait donc le moteur de l’emploi-cadre.  Et celui-ci englobe tant les métiers de l’ingénierie (consulting, recrutement d’experts) que ceux dédiés à superviser le changement au sein des organisations (management).

Services, informatique, comptabilité, juridique et conseil au premier plan

Plus exactement, ce sont des missions de services qui seront les plus demandées cette année par les entreprises avec 220 000 recrutements prévus, soit une hausse de 6 % par rapport à 2019. Viennent ensuite les métiers de l’ingénierie informatique et de la Recherche & Développement (67 000 embauches ; +15 % par rapport à 2019), ainsi que les activités comptables, juridiques et dédiées au conseil (45 % des embauches globales de cadres prévues en 2020).
lecture associée Pourquoi en 2020, toutes les entreprises devraient recruter des ingénieurs de la donnée  

50 0000 juniors recrutés en 2020

Par ailleurs, l’APEC explique que les jeunes cadres seront manifestement les plus demandés avec 171 600 recrutements à des postes nécessitant 1 à 10 ans d’expérience maximum. 50 000 juniors de moins d’un an d’expérience seront embauchés cette année. Enfin, l’APEC précise que ce dynamisme général concernera globalement toutes les régions de France et tous les secteurs d’activité, industrie, informatique, banque et assurance en tête.

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol

Les 5 enjeux de l’emploi des cadres à horizon 2020-2025

Dans ces conditions et face aux difficultés qu’éprouvent les entreprises à trouver les profils attendus, l’APEC a identifié 5 grands enjeux à propos de l’emploi-cadre.

  • Faire face à la transition digitale. Il est essentiel que les entreprises mettent en place des programmes de formation continue pour permettre à leurs effectifs de rester compétents, compétitifs et motivés par le changement, tout au long de leur carrière.
  • Dans ce contexte, les cadres doivent s’attendre à des responsabilités accrues en entreprise, avec la nécessité de développer des compétences de plus en plus transverses, basées sur le travail collaboratif et l’intelligence émotionnelle.
  • Les entreprises doivent s’attendre à toujours plus de concurrence dans le recrutement des cadres avec la nécessité de créer une marque employeur forte pour se différencier et attirer les talents.
  • La recherche de sens dans le travail est une tendance identifiée par l’APEC qui devrait s’accentuer dans les années à venir pour confirmer un changement durable de mentalité. Cette quête est favorisée par le dynamisme de l’emploi et la possibilité accrue de mobilité, tant d’un point de vue géographique que latéral.
  • Enfin, l’APEC anticipe une prise en compte progressive des inégalités avec les retombées des différentes mesures réglementaires. Les déséquilibres d’âge et de genre resteront tout de même marqués à horizon 2020-2025.

En conclusion, on peut dire que le marché de l’emploi-cadre, impacté par la transition digitale, crée une mouvance plus globale sur la société, avec des mœurs et des attentes en évolution constante, tant du point de vue des entreprises que des salariés. Selon l’Observatoire de l’APEC, les recrutements de cadres dépasseront la barre des 300 000 d’ici 2022.
lecture associée Cadre senior : repères et conseils pour trouver un emploi rapidement
http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2009430/PrevisionsApec2020.pdf