Publicité
Publicité

Quand les femmes réussissent en affaires, l’économie s’améliore !

La France est classée 11ème pays le plus égalitaire, selon le dernier Forum Économique Mondial. Une moyenne comprenant de nombreuses variables a été élaborée pour noter notre pays en matière d’égalité homme femme, notamment la sphère économique... C’est là que le bât blesse, et sur ce dernier point, la France se classe à la 74ème place dans le monde ! Explications et perspectives.

Des inégalités de salaires
en quelques chiffres clés

En 2017, les femmes ont travaillé bénévolement à partir du 3 novembre à 11 h 44 et jusqu’au 31 décembre à 23 h 59. Le 3 novembre, symbolique, représente plus exactement la date à partir de laquelle elles ont été rémunérées à hauteur du salaire annuel de leurs homologues masculins. La journée, réévaluée chaque année par le collectif Les Glorieuses, à partir des chiffres fournis par Eurostat, était fixée au 7 novembre en 2016.  Si l’on communique en pourcentage, cette date clé signifie que « les femmes touchent 81 % du salaire des hommes ou encore qu’elles ont un salaire net inférieur de 19 % » (collectif Les Glorieuses). Le Forum Économique Mondial a, quant à lui, fourni une enquête en euros, selon laquelle un cadre  français gagnerait un peu plus de 41 000 euros contre 30 000 euros pour son homologue féminin.
Lecture associée  Les meilleures citations sur la femme

PUBLICITE

Un manque à gagner
de 62 milliards d’euros
pour l’État français

La conséquence est directe, puisque ne pas rémunérer les femmes à valeur masculine constitue un manque à gagner pour notre économie, évalué à minimum 3 % et jusqu’à 14 % du Produit Intérieur Brut (PIB), d’après les chiffres fournis en 2017 par l’organisation France Stratégie pour l’ancienne ministre du Travail Myriam El Khomri.  Selon le think tank Fondation Concorde, la stricte égalité des salaires permettrait d’injecter 62 milliards d’euros dans l’économie de notre pays, dont 34 milliards de recettes fiscales supplémentaires pour l’Etat (cotisations salariales et patronales, impôt sur le revenu…) et 28 milliards issues de la consommation. « Quand les femmes réussissent en affaire, l’économie s’améliore ! », a d’ailleurs déclaré Sheryl Sandberg, la numéro 2 chez Facebook, lors de son passage en France au début de l’année 2018. De son côté, la femme d’affaires a commandé plusieurs enquêtes dont les conclusions ont révélé qu’une plus grande égalité dans le travail entre les hommes et les femmes contribuerait à créer 10 millions d’emplois d’ici 2050, rien qu’en Europe.
lecture associée  Les 7 femmes qui ont influencé Davos en 2018

Du plafond de verre
au plancher collant :
le difficile parcours féminin

Malheureusement, pour investir l’économie, les femmes doivent encore franchir la difficile barrière du « plancher collant ». L’expression n’est pas nouvelle (elle date de 2014), mais elle est toujours d’actualité en 2017-2018. Elle vient en effet miroir de l’expression « plafond de verre » qui symbolise les freins invisibles à la promotion des femmes au sommet des hiérarchies. Ici, avec le plancher collant, les femmes stagnent dès le départ, avant toute tentative de s’élever.
Pour illustrer cette nouvelle expression, la professeure Ann-Sophie De Pauw* a initié l’envoi de plus de 1 200 CV fictifs représentant des femmes et des hommes jusqu’à Bac+5, dotés de 3 à 5 ans d’expérience, pour postuler auprès d’entreprises (bien réelles) pour des missions légèrement supérieures à celles rédigées dans les CV. Les résultats ont montré que les femmes étaient davantage écartées des entretiens d’embauche que les hommes, à CV équivalent. Plus exactement, l’effet « plancher collant » montre ici que les femmes ont 33 % de chances de moins que les hommes d’être reçue en entretien d’embauche pour un poste entraînant une promotion fonctionnelle. Notez que concernant une promotion managériale, les chances sont, cependant, quasi égales.
*Ann-Sophie De Pauw est professeure de négociation internationale et de management à l’Ieseg School of Management.

PUBLICITE

Et si nous emboitions
le pas de l’Islande !

La France est le 11ème pays le plus égalitaire dans le monde ! Mais concernant la sphère économique, un grand chemin reste à parcourir. Et si nous nous inspirions de nos amis islandais ? Le 1er janvier dernier, l’île a fait entrer en vigueur une loi interdisant les écarts de salaires entre les hommes et les femmes. Les entreprises de 25 salariés ou plus doivent même obtenir un certificat officiel prouvant la pratique de la parité dans leurs services, avec des amendes en cas de non-respect de la loi. Sans surprise, l’Islande est 1ère au même classement des pays les plus égalitaires du Forum Économique Mondial.

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x