Le coach

Il y a des moments où vous avez besoin de quelqu’un qui vous aide à réfléchir sur des sujets délicats ou difficiles. A partir d’un objectif que vous voulez atteindre, vous travaillez avec un coach pour prendre conscience de vos limites et surtout de vos ressources. Vous restez l’acteur de votre vie. Le coach utilise les techniques de questionnement. En lui répondant, vous parvenez à exprimer des solutions possibles à votre problème jusqu’à trouver la manière de le résoudre complètement. Cette démarche favorise chez vous l’émergence de pistes possibles et solutions éventuelles, parmi lesquelles vous choisissez en toute autonomie la direction qui vous paraît réalisable et non contraignante.

Lecture recommandée : Coach ou mentor, comment bien le choisir

La star

Trouver un professionnel qui a fait ses preuves dans le métier que vous voulez maîtriser et réussir. Passez du temps avec lui, apprenez sa façon de travailler, ses modus operandi, le cheminement de sa pensée, sa façon de se préparer pour les grands événements. La star de votre secteur veut souvent vous donner beaucoup de conseils, écoutez-les et prenez-les avec prudence et discernement. Ne lui demandez pas sa recette du succès, regardez ce qu’il fait et comment il se comporte. Dans l’histoire de son succès manque le plus souvent ce qui l’a réellement aidé à réussir. Observez sa façon d’agir, ses réactions, ses comportements, sa façon de communiquer avec les autres, d’exploiter les techniques du métier… mais ne lui-demandez pas la recette de votre succès. Il a seulement celle de sa réussite, et encore pas toujours.

A lire aussi : Richesse et succès : habitudes à prendre

L’influenceur

Le meilleur emploi comme la meilleure affaire s’obtient souvent par le réseau. Il est donc essentiel d’en créer un ou de développer le vôtre. Cela prend du temps, les relations professionnelles et personnelles nouées tout au long de votre parcours peuvent générer de fructueuses opportunités. Veiller à n’oublier personne, et surtout de vous lier avec des contacts de poids, des influençeurs, des ouvreurs de porte, des facilitateurs qui vous feront gagner un temps fou. C’est un professionnel qui va vous aider à avancer rapidement, en facilitant le tissage d’un réseau de relations de qualité. Trouver dans votre secteur celui qui possède ces contacts, c’est en général ce que l’on appelle un influenceur ou un KOL pour Key Opinion Leader, un expert dans votre domaine qui jouit d’une certaine notoriété. Ses propos font autorité, on se réfère à lui, on lui doit beaucoup et il est une source créatrice d’informations originales et de contacts. Il connaît tout le monde et peut facilement vous aider à rencontrer de nouvelles personnes.

A lire aussi : Comment bâtir un réseau de relations professionnelles

Le documentaliste

De la même manière qu’un bon bibliothécaire sait comment trouver le livre que vous cherchez dans la bibliothèque, pour naviguer au sein de votre communauté professionnelle, vous avez besoin de connaître les ressources disponibles pour vous aider. Il y a toujours quelqu’un autour de vous qui sait comment faire, où trouver l’information utile, détecter le rapport ou retrouver l’article paru l’an dernier sur le sujet qui vous préoccupe. Il sait, est conscient de toutes les ressources a priori cachées et peut vous aider à les débusquer. Entretenez des relations avec ce type d’érudit vous sera très utile et vous évite de réinventer la roue lorsque vous abordez un projet.

Le coéquipier

Certains jours, vous vous trouver en proie à des interrogations, à des doutes voire des moments de découragement. Il est utile d’avoir quelqu’un qui vous écoute et comprend où vous en êtes dans votre carrière ou vos projets. Ou pour trouver avec lui une solution ou des paroles d’encouragement après une journée difficile. Vous devez  déjà avoir ce type de relation, une oreille attentive et bienveillante. Mais, méfiez-vous de celui qui accentue votre humeur. S’il est important d’avoir quelqu’un pour vous écouter, vous avez besoin d’un coéquipier qui sait canaliser de nouveau votre énergie vers le positif.
Reste le conseiller qui est le type de mentor le plus traditionnel, mais le moins recommandé. D’abord les conseilleurs ne sont les payeurs, et vous trouverez toujours quelqu’un pour vous dire ce qu’il faut faire dans une situation particulière. Dans un moment de désarroi, il est tentant de les écouter, mais c’est le plus souvent un leurre. Vous devez apprendre à faire votre travail le mieux possible, vous inspirer des autres, copier des idées, vous les approprier, apprendre tous les processus du succès, mais la réponse, votre réponse, c’est à vous de la trouver. Pour paraphraser le vieux dicton, comptez sur les autres pour vous apprendre à pêcher, pas pour vous donner du poisson.

Lecture recommandée : Secrets pour choisir votre prestataire de développement personnel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.