Jeff et MacKenzie Bezos crédit photo YouTube

Une femme discrète, en tête des grandes fortunes de la planète

En effet, Jeff Bezos possède 16 % du capital de sa société Amazon et un patrimoine estimé à 137 milliards de dollars, selon l’agence Bloomberg. MacKenzie Bezos pourrait alors récupérer 69.5 milliards de dollars et 8 % d’Amazon, ce qui ferait d’elle la femme la plus riche du monde, devant Françoise Bettencourt Meyer (44,5Mds $), Alice Walton  (41,6Mds $ – Walmart), Susanne Klatten (25Mds $ – BMW), Jacqueline Mars (23,6Mds – sucreries, alimentation pour animaux), Yang Huiyan (21,9Mds $ – immobilier), et  Lauren Powell Jobs (18,8Mds $ – Apple, Disney). Dans l’absolu, elle pourrait même participer à la stratégie de la célèbre plateforme de e-commerce. Évidemment, ces données ne sont que des spéculations, aucune annonce concrète n’ayant été faite sur les modalités du divorce. Dans tous les cas, le cours de bourse d’Amazon est relativement stable, pour l’instant.

Coup de foudre, démission et road trip

Pour en arriver là, MacKenzie Bezos – Tuttle de son nom de jeune fille – rencontre Jeff Bezos au début des années 90 à l’occasion d’un entretien d’embauche. Celui-ci la reçoit à New York, pour le fonds d’investissement « De Shaw » chez qui il occupe le poste de vice-président. D’après les nombreuses interviews que MacKenzie Bezos a pu donner au sujet de leur rencontre, c’est elle qui fait le premier pas en l’invitant à déjeuner, juste après avoir été embauchée. Ils tombent amoureux et se marient très vite, à peine 6 mois après leur rencontre. Ils démissionnent tout aussi vite et s’évadent en virée dans le nord ouest des États-Unis, leur ambition étant de s’installer dans une ville qu’ils apprécient (ça sera Seattle) pour démarrer un projet personnel que porte Jeff Bezos depuis plusieurs mois : Amazon.  Rappelons que la société est née en 1994 dans le garage de la maison qu’occupe le couple à cette époque, la plateforme est alors un e-commerce spécialisé dans les livres qui se diversifiera petit à petit (produits culturels, alimentaires…) jusqu’à son introduction en bourse en 1997, faisant la richesse du couple.

Une carrière littéraire après Amazon

MacKenzie, en fait la première personne à travailler chez Amazon aux côtés de son mari, quitte progressivement le navire pour s’investir dans ses propres projets professionnels et dans sa famille (trois garçons et une fille adoptée en Chine, tous adolescents aujourd’hui). MacKenzie Bezos, romancière, met 10 ans à publier son premier livre « The Testing of Luther Albright » qui sort en 2005. Son second (et pour l’instant dernier) ouvrage, appelé « Traps », est publié en 2013. MacKenzie Bezos est également embauchée comme assistante de recherche par son ancienne professeure de lettre Toni Morrisson pour l’aider à écrire son roman « Jazz ».

Une plateforme de lutte contre le harcèlement

Parallèlement à sa carrière, Mackenzie Bezos fonde Bystander Revolution en 2014, une plateforme Web caritative destinée à lutter contre le harcèlement. Sur ce site, MacKenzie Bezos apporte des conseils et du soutien via des témoignages vidéo d’anonymes et de plusieurs célébrités. Enfin, elle et son mari ont donné 2.5 millions de dollars à l’association Washington United for Marriage (en faveur du mariage pour tous) et 15 millions de dollars à l’université de Princeton, pour la recherche en neuroscience (via le Bezos Center for neuronal Circuit Dynamics).
Durant toutes ces années, MacKenzie Bezos est restée très à l’écart des mondanités de stars auxquelles est régulièrement confronté son mari. Elle s’investit pleinement dans sa famille, dans son métier d’écrivaine et dans son projet caritatif.  Âgée de 49 ans cette année et après 25 ans de mariage, MacKenzie Bezos redevient MacKenzie Tuttle. « Nous restons une famille, nous restons des amis chers (…) Nous sommes toujours associés dans des entreprises et des projets », ont conclu MacKenzie et Jeff Bezos sur Twitter. Affaire à suivre concernant l’actionnariat d’Amazon !

Lecture associée : Melinda Gates, 4ème femme la plus puissante du monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.