La performance du cadre généreux

Il ne s’agit pas d’un quelconque altruisme ou d’une forme de charité dans les affaires. Il est plutôt question, au-delà de l’intelligence relationnelle que cela implique, de générer une productivité sociale et très souvent économique. En effet si vous vous comportez ainsi, à force de générosité, vous en êtes devenu plus efficace que les autres, votre réseau le plus souvent plus vaste vous permet de résoudre un problème plus rapidement qu’un autre, vous avez une tendance naturelle à encadrer,  former spontanément une nouvelle recrue, vous prenez le relais quand les autres sont surchargés de travail, et développez l’esprit d’équipe et un sentiment de loyauté dans votre entourage et chez vos clients.

Le cadre prédateur et le cadre généreux

Si on distingue parmi les cadres deux catégories, le prédateur et le généreux, on s’aperçoit vite de la différence d’impact pour la collectivité : le prédateur écume l’entreprise, traine dans les couloirs à l’affut d’une prise d’intérêts, d’avantages ou de profit. Il  place ses intérêts en premier, bien avant ceux de son équipe et de  l’entreprise,  ce qui est de nature à instaurer une ambiance tendue, et à diminuer naturellement la collaboration entre les membres d’une équipe. Même celui qui donne autant qu’il ne prend instaure des relations qui tiennent plus de la transaction voire du marchandage que de la saine générosité dans le  travail. Son réseau est aussi la plupart du temps plus petit que celui d’un cadre généreux et son efficacité s’en trouve amoindrie. Que vous soyez prédateur ou égalitaire, vous pouvez devenir plus généreux, en suivant l’une de ces stratégies suivantes dans votre vie professionnelle.
Lecture recommandée  Faire du bien rend performant

Renouer avec une connaissance

Tendez la main à un collègue que vous avez perdu de vue, et demandez-lui les problèmes ou les défis qu’il rencontre en ce moment, et surtout comment vous pourriez l’aider. En tendant ainsi la main, vous rétablissez une relation et approfondissez vos liens avec lui. Votre générosité instaure la bonne volonté entre vous et devient un excellent moyen de renforcer votre réseau.
Lecture connexe  Comment être plus sympathique dans votre travail pour mieux réussir

Anticiper les besoins des autres

Si vous voulez vraiment vous comporter en cadre généreux, concentrez l’essentiel de votre énergie sur l’extérieur, et portez votre bienveillante attention sur les besoins des autres. Pour ce faire, demandez à vos collègues chaque fois que vous échangez avec eux, en quoi vous vous pouvez les aider dans leur travail. Parfois, il vous suffira d’écouter pour le deviner, ou subodorer une solution, en tous cas plus vous les écouterez, et plus vous serez à même de leurs apporter des  solutions proactives qui anticipent leurs futures difficultés.

Donner, en donnant du sens à votre générosité

La générosité durable découle naturellement de l’activité que vous aimez, car donner dans la durée est difficile si cela devient une corvée. Investissez dans ce que vous aimez faire, comme accorder du temps et de l’écoute, rapprocher deux personnes dans leur intérêt réciproque, partager des connaissances et des savoirs, former, encadrer, mentorer, mais trouvez des façons d’aider qui résonnent avec vos valeurs et vos centres d’intérêt.
Lecture connexe  Bienveillance et apprentissages

Agir en modérateur avec les prédateurs

En tant que cadre généreux vous devez veiller à ce que les prédateurs profitent pas de votre dévouement. Lorsque vous donnez à un cadre dont la réputation est assiste sur l’égoïsme, vous avez intérêt à être ferme avec lui,  jusqu’à lui préciser ce que vous attendez en retour, ou lui demander finalement de payer avant que vous n’interveniez, en l’incitant à aider quelqu’un d’autre.
Lecture recommandée  Pour gagner plus d’argent, donnez-en encore plus!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.