La fraîche cinquantaine en 2017, Sami Rahal accède à la Présidence de Deloitte France et Afrique francophone. Deux ans plus tard, il est nommé vice-président de la section Europe continentale. Rétrospective d’une carrière hors normes.

De la direction France à l’Europe avec 36 pays à superviser

En 2017, forts d’une croissance exceptionnelle, les 4000 salariés de Deloitte France quittent leurs bureaux de Neuilly pour s’installer à la Défense. À leur tête, Sami Rahal, fraîchement nommé à la Présidence de la section France et Afrique francophone. À cette date, il succède à Alain Pons alors promu à la direction mondiale après avoir accompli deux mandats successifs en national.

Deux ans plus tard en 2019, nouvelle consécration pour Sami Rahal, il accède à la section Europe continentale et Afrique de Deloitte, en charge de 36 pays.

Une enfance aisée dans une petite ville de Moselle

Sami Rahal est né en 1965. Il grandit à Audun-le-Tiche, une petite ville de Moselle proche du Luxembourg. Avec un père chirurgien-dentiste, sa famille est de classe moyenne à aisée. Enfant, Sami Rahal est déjà féru d’apprentissages. Il fait une scolarité brillante jusqu’à valider un diplôme d’ingénieur auprès de l’INPG de Grenoble puis un DEA en intelligence artificielle.

Une première expérience chez Ernst & Young, concurrent de Deloitte

Après ce premier cursus axé sur les sciences, Samy Rahal se tourne vers le monde de la finance et de l’audit en passant un diplôme d’expertise-comptable et de commissaire aux comptes. Il fait un passage à l’ESSEC puis il est embauché chez Ernst & Young, l’un des 5 plus grands cabinets d’audit de la planète (que l’on appelle « les Big Four »). Ernst & Young sent tout de suite le potentiel de sa nouvelle recrue : la société l’envoie à New York et Sami Rahal fait ses premières armes au cœur de la finance. Puis le jeune salarié s’octroie une parenthèse, le temps de valider un MBA à l’Insead et en 1999, il revient en force en devenant associé chez Ernst & Young. Il y restera jusqu’en 2006, année où son concurrent et prédécesseur à la tête de Deloitte France Jean-Paul Picard viendra le débaucher. « Il a une vision stratégique. Ce n’est pas un technicien pur », expliquait Jean-Paul Picard pour motiver cette embauche (citation issue des Echos du 07/10/2019).

2006 – 2017 : l’ascension Deloitte

De Ernst & Young, Sami Rahal passe chez Deloitte. Là s’ouvre une nouvelle carrière pour le brillant financier qui commence en tant que responsable de l’activité transactions avant de passer responsable du conseil financier puis directeur de la stratégie, directeur des ressources humaines et enfin directeur France et Afrique francophone en 2017, élu à 300 voix.

Repositionner les activités Deloitte : le défi de Sami Rahal

Récemment promu à la tête de Deloitte Europe et Afrique, Sami Rahal doit relever un grand défi. Sa société doit effectivement recentrer ses forces sur l’activité de conseil qui croît plus vite que les autres et surtout, plus vite que son activité historique d’audit. Cette dernière est en perte de vitesse depuis une nouvelle réglementation européenne influençant les modalités de prise de fonction des commissaires aux comptes. En 2018, Deloitte France réalisait un chiffre d’affaires de plus de 274 millions d’euros pour 1159 employés.

Deloitte, en bref

Deloitte fait partie des 4 plus grands cabinets de comptabilité, d’audit et de conseil BtoB dans le monde (qu’on appelle « les Big Four »). En 2016, son chiffre d’affaires global s’élevait à 36.8 milliards d’euros et la société employait 244 000 personnes.
Les Big Four sont Deloitte, Ernst & Young, KPMG et PwC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.