Entretien traditionnel, entretien comportemental

Dans un entretien traditionnel, vous avez à répondre à des questions qui appellent généralement des réponses claires telle que « vos forces et vos faiblesses » ou « Qu’attendez-vous de votre manager ? » ou encore « Quel est votre type de management ? ». Dans un entretien comportemental, le recruteur, au lieu de vous demander comment vous vous comportez, veut savoir comment vous vous êtes comporté, comment vous avez géré une situation, au lieu de ce que vous pourriez faire à l’avenir. Au lieu de faire une déclaration générale sur vos qualifications pour un poste, vous devez fournir les détails concrets pour étayer vos affirmations, et convaincre le recruteur.
Lecture recommandée Entretien de recrutement : ce que cachent les questions que l’on vous pose

Questions d’un entretien comportemental

Les questions d’ordre comportemental sont plus pointues et spécifiques que celles d’un entretien classique. Pour vous entraîner, en voici des exemples souvent rencontrés :
« Donnez-moi un exemple d’une situation où vous avez utilisé la logique pour résoudre un problème » ou « un exemple d’un objectif que vous avez eu et concrètement décrivez- moi comme vous avez fait »
« Décrivez une décision impopulaire que vous avez prise et comment vous avez géré sa mise en œuvre ». « Avez-vous dans un poste passé accompli plus que votre devoir ? Et comment ?  Avez-vous eu à convaincre une équipe de travailler sur un projet qui ne l’emballait pas, et comment avez-vous fait ?».
« Donnez-moi un exemple de la façon dont vous avez motivé un collaborateur sous-performant pour augmenter sa productivité ? »
« Décrivez une occasion où vous avez mis en place un nouveau programme avec succès. »
« Expliquez-moi comment vous avez géré un incident et pourquoi ainsi »
« Parlez-moi de la décision la plus risquée que vous avez dû prendre, et que pensiez-vous à ce moment-là ?»
«  Racontez-moi une mauvaise décision que vous avez prise et ses conséquences »

Avec ce type de questions, le recruteur cherche à savoir dans le détail ce que vous avez compris, analysé, conçu, ressenti, dit et fait.
Lecture recommandée Entretien de recrutement : préparez-vous à ces questions

Se préparer à l’entretien comportemental

La difficulté vient parce que vous découvrez ce type de questions lorsque vous êtes devant le recruteur, ce qui rend difficile a priori toute préparation. Comme vous ne savez pas exactement quelles situations vous devrez exposer concrètement, le seul moyen d’anticiper est de vous remémorer certaines situations particulières vécues ou des projets sur lesquels vous avez travaillé. Vous pourrez les utiliser pour élaborer des réponses. Préparez-vous à relater des histoires qui illustrent des moments où vous avez réussi à résoudre les problèmes ou relevé des défis. Passez en revue la description du poste, et vous aurez une idée des compétences et caractéristiques comportementales recherchées. Le mieux, c’est faire le bilan de vos expériences passées et vos valeurs professionnelles, et d’analyser comment elles peuvent s’appliquer dans l’entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler.
A lire aussi Entretien de recrutement : comment faire bonne impression pour être choisi

Les enjeux de l’entretien comportemental

L’entretien comportemental cherche des réponses dans le passé de situations critiques très concrètes que vous avez vécues. Plutôt que vous concentrer sur le CV et vos compétences, vous avez à répondre à des questions ouvertes. Le recruteur s’intéresse plus à votre réaction face à une situation qu’à son aboutissement, il veut évaluer vos capacités à réagir face à des événements pouvant survenir dans votre travail. Pendant l’entretien, demandez si besoin des éclaircissements et répondez à chaque fois en structurant votre réponse : la situation particulière en question, ce qui devait être fait, l’action que vous avez entreprise et les résultats que vous avez obtenus. Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses. Le recruteur veut simplement comprendre comment vous avez agi. Votre réponse déterminera s’il y a adéquation entre vos compétences et les exigences comportementales du poste à pourvoir. L’analyse approfondie de ses exigences et la préparation de vos réussites personnelles en cohérence vous aideront à ne pas être trop pris au dépourvu. Vos réponses donnent une idée précise de la façon dont vous pensez et agissez, et comment vous intégrerez la vision de l’entreprise. Dans tous les cas, pour réussir un tel entretien, prenez un temps de réflexion avant de répondre, et restez le plus sincère possible.
Lecture recommandée Ce qui révèle que votre entretien de recrutement s’est bien passé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.