Les raisons qui expliquent que l’on ne vous répond pas

Vous n’êtes pas appelé pour un entretien et vous ne comprenez pas. Pourtant vous estimez correspondre à toutes les exigences du poste et avez aussi des amis qui se sont heurtés au même phénomène. Certes les recruteurs, consultants et chargés de recrutement d’entreprise, sont noyés sous les CV, mais cela ne justifie pas leur silence qui s’explique par mille raisons légitimes ou pas :
– votre candidature a été ajoutée à une CVthèque pour de futurs postes à pourvoir, sans vous en avertir
– le recruteur repousse sa décision dans l’attente du candidat idéal
– l’entreprise, ou le cabinet, n’a aucune éthique et ne vous respecte pas, finalement c’est mieux de ne pas aller travailler dans une telle entreprise
– le recruteur ne sait pas quoi dire d’acceptable
– le profil recherché a changé en cours de recrutement
– le recrutement a été suspendu voire annulé
– l’entreprise a finalement choisi un candidat en interne
– le recruteur n’est pas d’accord avec le choix définitif
– personne n’a pas encore été choisi, bien que le poste soit à pourvoir rapidement
– le recruteur n’aime pas annoncer une mauvaise nouvelle
– il vous a peut-être oublié
– la pire : le poste n’existe pas et n’a jamais existé, l’annonce à laquelle vous avez répondu émane d’un broker aspirateur de CV

Il existe donc des milliers de raisons qui ne dépendent pas de vous. Cela ne sert à rien de vous focaliser sur cette absence de réponse. Vous avez plutôt à vous préparer pour vos prochaines démarches. Un professionnel du recrutement sait ce qu’il cherche et écarte un candidat en quelques secondes uniquement à partir d’une lecture en diagonale. Si vous gérez bien la présentation de votre CV, vous augmentez significativement vos chances d’être convoqué.

Pour approfondir le sujet : Comment présenter les périodes sans emploi dans votre CV

Comment répondre quand vous ne correspondez pas exactement

Le professionnel du recrutement vérifie les éléments essentiels de votre CV, certains sont standard et d’autres un peu cachés, mais les deux méritent votre plus grande application. Vous pouvez trouver des explications à lui présenter pour surmonter les différents obstacles de votre CV :
– vous avez souvent changé de poste, et pas indiqué les circonstances qui expliquent les raisons de vos changements : la vente de l’entreprise, son dépôt de bilan ou sa fusion…
– votre cursus comporte des trous, là encore, si vous avez pas expliqué des parenthèses, vous laissez le recruteur penser que vous cachez des choses, si vous n’aviez pas un emploi salarié, indiquez ce que vous faisiez, de toutes façons vous étiez occupé même si vous n’étiez pas payé pour cela : un voyage, une année sabbatique, une mission humanitaire, l’accompagnement d’un parent souffrant, l’aide d’un ami qui lance sa start up…
– Vous n’avez pas terminé vos études, vous pouvez toujours expliquer que vos parents n’ont pu les sponsoriser et que vous avez dû travailler pour vivre, ou bien aider vos parents âgés dans l’entreprise familiale.
– vous êtes trop jeune ou trop vieux, le plus souvent vous ne saurez pas si c’est votre âge qui vous a écarté, puisque c’est interdit par la loi.
–  Vous avez fréquemment changé dans votre métier : mieux vaut mettre en évidence la similitude des fonctions que vous avez occupées
– Il vous manque une réponse à une exigence essentielle du recruteur : indiquez ce qui peut la remplacer, une expérience ou une qualification comparables
– Vous manquez d’expérience dans le secteur : citez une expérience comparable de manière succincte en précisant  ce qui est transférable dans le poste à pourvoir
– Votre nom est étranger et peut laisser entendre que vous ne parlez pas couramment le français, même si la loi interdit ce genre de discrimination, mieux vaut anticiper et précisez dans votre lettre de motivation des aspects de votre cursus qui font comprendre au recruteur qu’il se trompe
– Vous avez un nom et un prénom qui ne permettent pas de déterminer votre sexe : débrouillez-vous pour insérer dans votre lettre une phrase qui comporte un accord du genre que vous voulez indiquer.

Vous remarquez un job selon son degré de ressemblance avec vous, vous repérez celui qui vous ressemble. Peut-être qu’un autre lui ressemble plus que vous. Dans votre recherche, le résultat de vos actions dépend de facteurs sur lesquels vous ne pouvez rien (les événements, le comportement des entreprises, les innovations, les réactions des investisseurs, une crise internationale, des attentats, ou une catastrophe naturelle) et ceux sur lesquels vous pouvez beaucoup : réagir aux événements, vous battre, exploiter les règles du marché de l’emploi, défendre la pertinence de votre projet… Souvent un événement qui vous déçoit vient d’une idée erronée que vous vous faites au départ ou d’une action inadaptée à la situation rencontrée. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez agir avec succès sur les leviers qui dépendent de vous.

Pour approfondir le sujet  Secrets de la lettre de motivation qui débouche sur un rendez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.