Le fait de vous trouver devant un recruteur déstabilise souvent, vous devez rapidement vous ressaisir, et retourner la situation en votre faveur. Voici 3 exemples de situations déstabilisantes et ce que vous devez faire pour vous en sortir.

Le recruteur distrait se montre peu intéressé

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette situation. Il est peut-être pressé, mal organisé, il a eu une réunion stressante avant votre entretien, ou bien il redoute le point qu’il doit faire avec son patron juste après votre entretien. Ou tout simplement, ce n’est pas son jour. Dans tous les cas vous devez reprendre la main et le contrôle de l’entretien.

Vous pouvez faire quelques remarques sur votre expérience et sur les atouts de votre candidature, et si cela ne suffit à recentrer l’entretien sur votre candidature, la solution qui peut vous sauver est de prendre encore une initiative et demander poliment s’il est possible de re-planifier une date pour un autre rendez-vous, à un meilleur moment pour vous écouter et vous parler du poste. Vous n’avez rien à perdre si ce n’est un entretien déjà raté, et si vous avez vu juste, le recruteur peut apprécier votre compréhension et votre adaptabilité.
Vous aimerez aussi Entretien de recrutement : 5 clés pour renforcer votre confiance

Vous ignorez la réponse à une question

Cela peut arriver à n’importe qui, et justement à vous. Après tout vous n’êtes pas omniscient. Dans une telle situation qui peut vous rendre nerveux, vous avez intérêt à sourire et à reconnaître votre ignorance. La plupart des recruteurs réagiront bien. Vous pouvez émettre de piste des recherches pour trouver la réponse, ou poser des questions pour mieux comprendre.

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol

Si aucune idée ne vous vient à l’esprit, ne faites pas semblant. Faites un parallèle avec votre expérience et développer la méthode que vous utiliseriez pour trouver la solution. Vous pouvez marquer des points en lui démontrant au moins votre capacité de résolution d’une difficulté et votre savoir-faire dans une situation délicate.
Vous aimerez aussi Comment réussir un entretien face à un recruteur retors

Le recruteur vous parait opposé à votre candidature

Le recruteur peut vous dire tout de go comme il évalue votre candidature, ses points faibles, les compétences qui vous manquent, ou son désaccord sur une idée que vous avez émise. Ou bien vous ressentez confusément comme une attitude de recul vis-à-vis de vous, voire une douce agressivité. Mais ce n’est qu’une impression, et vous pouvez vous tromper, certains recruteurs utilisant ce type de comportement pour vous mettre à l’épreuve.

Sans chercher à deviner, optez plutôt pour une approche directe pour en avoir le cœur net. Demandez-lui carrément s’il éprouve une préoccupation particulière par rapport à ce que vous avez dit. Souvent il s’agit d’un problème de communication tout simple que vous solutionnerez, et si vous ne le faites pas pendant l’entretien, après votre départ ce sera trop tard.

Vous pouvez tenter une dernière chance en lui demandant pourquoi il ne voit pas en vous le candidat idoine qu’il recherche. Et la réponse peut parfois vous surprendra, vous apprendrez aussi des choses, et dans tous les cas, vous lui aurez démontré votre réactivité et votre intelligence des situations.
Lecture recommandée Se préparer aux questions les plus courantes de l’entretien de recrutement