Les besoins de recrutement sont toujours là

Pour beaucoup l’été correspond à une trêve où rien ne se passe.  C’est encore une idée reçue. Ne croyez pas que recruteurs et candidats ne se contactent pas ou ne se rencontrent pas pendant les vacances d’été. Si une entreprise a un besoin de recruter, les mois d’été ne sont pas différents des autres. Certains attendent la rentrée parce qu’il y a des opportunités plus nombreuses en septembre. En fait avec internet et les réseaux sociaux, la notion de période a perdu de son importance pour chercher efficacement un emploi. La trêve estivale ou aoûtienne n’est pas obligatoirement celle des recruteurs, car les besoins de recrutement sont toujours là. Alors que tout le monde diffère à septembre toute initiative, partant du principe que les recruteurs, eux aussi, repoussent à la fin de l’été ce qu’ils n’ont pas terminé, c’est pour vous le meilleur moment pour commencer ou de continuer votre recherche d’emploi.

Les recruteurs sont plus disponibles et optimistes

L’arrivée de l’été est a priori un moment de chaleur, de joie, de perspectives de détente, d’évasion et de réunions familiales, ce qui est de nature à rendre de bonne humeur. Une année scolaire s’achève, une période de transition s’ouvre, avec moins de pression, moins d’urgence, les esprits se détendent et dans l’ambiance estivale plus décontractée, l’ensoleillement rend plus altruiste rendant l’humeur plus positive et propice à l’action,  et  les relations sociales positives fleurissent plus facilement.  Cette amélioration de l’ambiance est valable pour celui qui cherche – le rendant  plus optimiste, donc plus confiant et plus percutant dans un entretien –  comme pour les recruteurs.
pour approfondir le sujet Comment organiser votre recherche d’emploi

La concurrence est moins forte

La plupart des candidats, juillettistes ou aoûtiens,  s’absentent et mettent entre parenthèses leur recherche pendant cette période. Il y a donc moins de cadres en compétition pendant cette trêve, et les entreprises et les cabinets de recrutement moins de personnes à rencontrer.  En revanche, la période du début de l’été correspond à un moment psychologique au cours duquel  ils décident de changer de poste, avant les vacances pour partir l’esprit satisfait en projetant une nouveau départ professionnel à la rentrée.  Juillet est un bon mois car le nombre des opportunités tout en restant le même apparaît plus généreux compte tenu de la minorité des candidats qui restent actifs.
pour approfondir le sujet Entretien de recrutement : ce que cachent les questions que l’on vous pose

Les recruteurs intensifient leurs recherches

Malgré le chômage qui touche aussi les cadres, un recrutement est de plus en plus difficile à terminer, les candidats hésitant en période économique incertaine à s’engager et les entreprises à faire leur choix, ce qui explique souvent que les postes ne sont pas pourvus comme l’auraient souhaité les recruteurs avant de partir en vacances. La période de l’été apporte une soudaine urgence de concrétiser les recrutements initiés,  le sentiment de ne pas avoir été performants dans les processus de sélection des candidats les incitent à mettre les bouchées doubles avant de prendre quelques jours de vacances, ils intensifient leurs recherches pour trouver le candidat qui sera en poste pour la rentrée. Des deux côtés, psychologiquement, cela est très positif de pouvoir se dire qu’en septembre on commencera dans un nouveau poste ou avec un nouveau collaborateur.
pour approfondir le sujet Astuces inédites pour trouver un job

L’été devient le temps des décisions

Durant les premières semaines de l’été, la plupart des managers et dirigeants préparent leurs vacances à venir et ne voyagent pas, ou s’ils le font ils restent en contact avec leurs collaborateurs chargés de suivre les dossiers en leur absence. Pour ceux qui sont présents, ils sont tout loisir de rencontrer des candidats et de signer un contrat de travail. Les mois d’été sont des périodes au cours desquelles ils prennent des décisions beaucoup plus vite que d’habitude, car ils ont moins de charge de travail et plus de disponibilité pour échanger et conclure, même si la concrétisation ne se fera qu’à la rentrée.
Lecture connexe Ce que les vacances vous apprennent sur votre job

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.