Publicité
Publicité

Entrepreneuriat : 5 leçons de bouddhisme pour réussir

Dalai Lama crédit berkeley.edu

Et si le bouddhisme était la clé de la réussite professionnelle ? C’est en tout cas ce que pense Google qui prône l’art de la méditation au sein de ses équipes. Alors, pour faire comme le géant du web, respirez un grand coup ! Voici 5 préceptes du Dalaï-Lama pour entreprendre sereinement.

Suivez les 3R : respect de soi, respect des autres,
responsabilité de vos actions

Comment voulez-vous que l’on vous respecte si vous-même ne respectez pas les autres ? Comment voulez-vous que l’on croie en votre projet si vous-même passez votre temps à vous dénigrer ? Soyez optimiste : ayez confiance en vos compétences, en vos collaborateurs, c’est ainsi qu’ils vous rendront la pareille. De même, si une erreur est commise, sachez admettre votre part de responsabilité. Votre maturité d’esprit inspirera le respect.

PUBLICITE

Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s’envoler vos valeurs

L’entrepreneuriat nécessite de trancher dans le vif à de multiples reprises. Vous devrez prendre de petites et de grandes décisions, accepter une opportunité, en refuser une autre… Qu’importe le chemin pris, tant que vous restez en adéquation avec vos valeurs et votre vision de l’entreprise, le rail que vous suivez est le bon.
Lecture recommandée 6 changements simples qui vont booster votre entreprise

PUBLICITE

Une fois par an, aussi souvent que possible, allez quelque part où vous n’êtes jamais allé auparavant.

Steve Jobs envisageait le voyage comme source de créativité. Il avait raison ! En 2013, des chercheurs de Harvard ont mené une étude auprès de 3 000 chefs d’entreprise. Celle-ci montre que les esprits novateurs disposent d’une meilleure capacité d’association entre des idées et des expériences de vie sans rapport initial les unes avec les autres. L’étude révèle également que plus leurs expériences sont diversifiées, plus leur cerveau établit des connexions… Pour développer votre créativité, vous savez ce qu’il vous reste à faire !
Lecture connexe  Parler de créativité, c’est bien. Savoir la faire émerger dans un groupe, c’est mieux

Lorsque vous échouez, ne ratez pas la leçon

Aux États-Unis, l’échec entrepreneurial n’est pas une tare, c’est même un atout, gage de maturité d’esprit. Les créateurs d’entreprise ont pour coutume de raconter leurs précédents échecs lors de leur passage devant les investisseurs, et même sur scène ! À New York, le spectacle « Stand up for Passion » réunit chaque semaine le public face à un chef d’entreprise. Sur le mode du « one man show », il raconte ses expériences, les obstacles et les échecs qui l’ont conduit à devenir ce qu’il est aujourd’hui. Se tromper de voie, arrive à tout le monde. La vraie réussite est d’en tirer une leçon et de savoir se relever !
lecture recommandée  Pourquoi les recruteurs préfèrent les loosers

Pour ne rien regretter, sortez de votre zone de confort

« Bonne est l’action qui n’amène aucun regret et dont le fruit est accueilli avec joie et sérénité » Bouddha.  Sachez que ce n’est jamais le bon moment, que cela soit pour faire un enfant, tomber amoureux, créer une entreprise… « Le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques », soulignent les adeptes du bouddhisme. Alors, si l’entrepreneuriat vous titille, ne laissez pas passer le train par peur de l’échec, par manque de temps, d’argent… Vous pouvez très bien démarrer par une petite activité pour limiter le risque financier, rencontrer des professionnels de la création d’entreprise pour vous aider à anticiper ses aspects… Pour ne rien regretter, sortez de votre zone de confort… Osez !
Lecture recommandée 10 différences cruciales entre le looser et le gagnant

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x