L’innovation des produits et services (technologique)

La plus connue et maîtrisée par les entreprises françaises grâce aux nombreux talents et ingénieurs que contient notre pays. Le secteur High Tech est évidement en première position sur ces innovations, preuve en est par le recrutement de nombreux talents français par des entreprises de la Sillon Valley. Cependant une nouvelle donne vient complexifier notre avantage concurrentiel : l’ouverture.  En effet, avec l’explosion d’internet et du numérique, tout le monde regarde ce que l’autre fait/crée et parfois même en temps réel. Même si éloignée de notre culture – dite du « secret »- cette donnée nouvelle doit être prise en compte par nos entreprises, car l’innovation technologique vient,  aussi et surtout,  de l’inspiration de ce que peuvent créer nos voisins, partenaires et concurrents.

L’innovation des usages

Conséquence directe de l’explosion des nouvelles technologies et de l’arrivée de la génération des « Digital Native »,  les business modèles eux-mêmes se transforment en profondeur et se veulent aujourd’hui (et encore plus demain) plus orientés sur la création de nouveaux usages pleinement intégrés à la vie quotidienne, plus que sur le développement de chaines industriels ciblant une niche de clients/utilisateurs.
A l’instar de blablacar ou AirBnB, cette innovation est une révolution des comportements d’achats qui n’en est qu’à ces débuts. Malheureusement, et trop souvent aujourd’hui encore, les entreprises considèrent que cette innovation ou « mode » ne concerne que les starts-up ou entreprises des nouvelles technologies – C’est une erreur ! Car l’ensemble des industries sont concernées, c’est d’ailleurs la base de ce que l’on nomme communément « la transformation digitale ».
A lire du même auteur   L’« économie humaine » plus forte que les robots

L’innovation organisationnelle et sociale

Liée de fait à l’innovation des usages, l’organisation elle-même de l’entreprise devient une innovation majeure dans le développement économique. Flexibilité, agilité, holacratie … Tous ces termes résonnent de plus en plus dans la presse, dans les conférences et deviennent parfois même des arguments marketing pour promouvoir une entreprise. Mais bien plus que des mots ou des concepts, chaque entreprise doit Innover dans son organisation en fonction de ses marchés et de l’ouverture multiculturelle à laquelle elle fait face, des usages de ses salariés et de ses clients, mais surtout du sentiment d ‘appartenance qu’elle veut donner à ses équipes. Et de ce fait du degré de productivité qu’elle doit atteindre pour être compétitive  dans les 5 prochaines années. L’innovation organisationnelle et sociale devient un des plus gros pourvoyeurs d’innovation des usages et de motivation des équipes.
Lecture connexe  L’innovation au secours de l’innovation

L’innovation de la gouvernance

Peut-être l’innovation la moins développée en France et la plus difficile à changer car très contradictoire avec nos uses et coutumes historiques.  C’est avant tout une mise en adéquation des organes clés de l’entreprise avec le monde d’aujourd’hui, avec pour unique objectif de créer de la valeur.  L’apparition, dans les conseils d’administration de nombreuses entreprises américaines, du profil de «  marketing stratégique » en tant qu’Administrateur en est un bon exemple. Ce profil dit « mixte » vient casser les codes connus depuis des décennies, il ne vient pas des grandes écoles élitistes habituelles et n’a jamais officié dans un corps de l’état, mais a plutôt fait ses études à l’étranger (souvent aux Etats Unis) dans un cursus très orienté «business/entrepreneur». Cette mixité des profils dans les conseils d’administration est la première étape d’une innovation de la Gouvernance.  Une entreprise qui se veut aujourd’hui innovante se doit de mettre en place modèle de gouvernance «Stratégique», fondé sur les ressources et connaissances critiques que sa croissance impose.
La compétitivité de la France passera forcement par la faculté d’innover de nos entreprises. L’innovation globale et profonde doit devenir le pilier stratégique des entreprises au service de la création de valeur et de la croissance.
A lire du même auteur  La démocratisation du management de transition

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Article précédentZinedine Zidane, le manager idéal ?
Article suivantStress technologique et syndrome de saturation cognitive
Isabelle Saladin
Isabelle Saladin accompagne depuis 15 ans la croissance interne & externe des entreprises de toutes tailles et de toutes nationalités sur les marchés à fortes valeur ajoutées. Forte de formations et d'expériences professionnelles à l’international, elle a développé une approche reconnue autour de la création de valeur humaine et financière, de la protection des investissements à «moyen terme», de la stratégie internationale et de la fusion/acquisition positive, afin d’accompagner les entreprises pérennes de demain. Elle préside I&S Adviser qui accompagne les entreprises de toutes tailles dans leur transformation et la modernisation