Devez-vous envisager une baisse de revenus ?

Les accompagnants à la création d’entreprise le constatent,  en moyenne, les nouveaux entrepreneurs ne disposent d’aucune visibilité financière pendant 18 mois à compter du démarrage de leur activité. Anticiper un budget minimum pour votre foyer tout comme envisager des revenus récurrents distincts durant les premiers temps de votre entreprise (épargne, salaire du conjoint…) sont des réflexions nécessaires pour une aventure entrepreneuriale sereine.
A savoir : le créateur d’entreprise inscrit à Pôle Emploi peut compter sur une partie de ses indemnités chômage au démarrage de son entreprise.
Lecture connexe  20 raisons de créer votre entreprise

Formaliser votre modèle économique

Quel sera votre niveau de vie une fois dirigeant ? Tout dépend de l’activité que vous souhaitez lancer. Ouvrir une maison d’hôte ne vous procure pas de rentabilité supérieure au nombre de chambres dont vous disposez (multiplié par un taux de remplissage maximum dans le meilleur des cas). Des prévisions financières s’imposent !
Le mieux est de formaliser votre modèle économique, c’est-à-dire anticiper les dépenses relatives à votre cycle d’exploitation puis connaître le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour couvrir vos charges, dégager un bénéfice et vous rémunérer. Une fois ces données connues, vous pouvez vous projeter dans votre quotidien d’entrepreneur, et envisager s’il est possible d’atteindre votre objectif de vie avec les moyens matériels et humains envisagés.
Lecture connexe  Questions à vous poser avant de lancer votre affaire

Prévoir des investissements surprises

Au-delà des dépenses d’exploitation, ce sont vos investissements de démarrage que vous devez budgéter avec soin, sans oublier la trésorerie nécessaire pour souscrire différents abonnements, assurance professionnelle, frais de communication… Sans oublier les formalités propres à la création d’entreprise (rédaction des statuts, immatriculation…). Le besoin en trésorerie peut vite devenir conséquent, en sus des investissements matériels à proprement parler.
En réalisant des prévisions financières, vous vous rendrez compte de vos besoins au démarrage ainsi que de la rémunération que vous pourrez dégager en rythme de croisière.
Lecture connexe  Créer votre affaire : les critères de réussite

Gagner moins pour vivre mieux ?

Le syndrome de la maison d’hôtes, vous connaissez ? Le terme, utilisé par les sociologues, illustre ces quelque 2 500 entrepreneurs qui se lancent chaque année dans l’ouverture de chambres d’hôtes en France. La plupart sont des anciens cadres salariés, prêts à diviser leur revenu par deux pour vivre au vert et réaliser leur rêve d’entreprise. Pourquoi pas vous ?

Le coût des formalités de création d’entreprise

De 0 à 250 euros pour l’immatriculation (selon l’activité et le statut juridique)
Environ 200 euros pour la publication d’un avis de constitution d’une société dans un journal d’annonces légales (selon le département)
Environ 500 euros pour la rédaction des statuts types d’une société
Environ 300 euros pour effectuer le stage de préparation à l’installation pour les métiers de l’artisanat (selon le département)
250 euros pour 5 ans de protection d’une marque à l’INPI.
Lecture connexe  Se mettre à son compte : régles d’or pour réussir

2 Commentaires

  1. Budgétisez avant tout les conséquences humaines de la création d entreprise …..car vous risquez plus que de l argent, vous risquez votre couple, votre famille, votre santé vos amis et votre liberté ‘…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.