Benjamin Franklin l’avait déjà conseillé

La science du marketing et du management au 21e siècle, analysée dans un article de Sam Sewell, commence par : « Ceux qui abandonnent leur liberté pour plus de sécurité ne mérite ni la liberté ni la sécurité ».  Benjamin Franklin a compris que les pratiques commerciales éclairées et éthiques produisent plus de profit quand il conseille : “Faire bien en faisant le bien.” L’histoire du capitalisme américain est jalonnée de réussite liée à l’application de ce principe. Faire «du bien » pour les personnes fait du bien à leur entreprise. Il a fallu attendre les années 1960 pour que la science de la gestion l’enseigne aux élèves, et permette de créer de la richesse stable en faisant « du bien » aux collaborateurs, aux clients et à leur communauté. Aujourd’hui, d’excellentes données qualitatives et quantitatives le démontrent, la réussite d’une entreprise, la performance financière, sont directement liées au bien-être des personnes.
Lecture recommandée Bien-être et qualité de vie au travail impactent la performance des entreprises

Maslow, Drucker, McGregor, et Nash

Maslow, Drucker, McGregor, et Nash. Ce n’est pas un cabinet d’avocats. MDMN est un acronyme créé pour servir de base d’échange sur le marketing et les techniques modernes de management. Abraham Maslow, à travers ses livres et ses enseignements nous apporte la psychologie du management et se pose en père du management moderne en affirmant : «Le bien vit dans une société où la vertu paie.” Peter Drucker, après 39 livres traduits dans plus de 30 langues précise : «C’est devenu une évidence immédiate tant ce que dit Maslow est écrasant. Mais à ce jour peu de gens y ont prêté beaucoup d’attention. » Et d’ajouter : “Maslow a écrit sur le management, McGregor sur la psychologie, et moi sur les pieds sur terre.” Douglas McGregor, Ph.D. en psychologie de l’Université de Harvard, professeur de management à la Sloan School of Management du MIT, avec son livre « Le côté humain de l’entreprise » en 1960, a une profonde influence sur les pratiques de la formation : “L’ingéniosité du travailleur moyen est suffisante pour déjouer tout système de contrôle mis au point par la direction.” ” Toute tentative par la direction d’appliquer un comportement contraire à la nature humaine est prédestiné à l’échec. En revanche, les méthodes de gestion qui confortent la nature humaine sont sûres de fournir de la richesse et le bien-être de toutes les parties “.
Pour approfondir le sujet  Comment profiter de votre capital humain

John Nash, et la belle blonde parmi un groupe de 5 femmes

John Nash est dans un bar avec un groupe d’amis quand il commence à développer la théorie appelée aujourd’hui « Nash equalibria », l’idée qui lui vaut le prix Nobel et le respect de ses collègues et proches, en dépit de sa schizophrénie. Au bar, avec ses amis, il repère une belle blonde dans un groupe de cinq femmes. “Si nous allons tous vers la blonde,” dit-il, “nous bloquons les autres;  si pas un seul d’entre nous ne va la chercher … et nous insultons les autres filles. Mais, si personne ne va vers la blonde, nous nous respectons les uns les autres, et n’insultons pas les autres filles. C’est la seule façon de gagner … le meilleur résultat vient de ce tout le monde fait ce qui est le mieux pour lui et pour le groupe.”
Pour approfondir le sujet 4 leçons de la vie des abeilles appliquées à l’entreprise

Plus de profit vient de la coopération

Deux conclusions importantes sont à retirer des équations de John Nash : le profit vient plus de la coopération que de la concurrence, et faire du bien aux personnes les rend performantes. Pour plus de recul sur le sujet, nous vous proposons de vous familiariser avec les œuvres de Peter Drucker, «Le Drucker essentiel”, Abraham Maslow “Maslow sur la gestion”, et Douglas McGregor «Gestion de la dimension humaine de l’entreprise.» Et comprendre pourquoi John Nash a remporté le prix Nobel d’économie en 1994. Bien que ces idées aient pris du temps à gagner les professionnels du m&anagement, ils cherchent des applications créatives à ces principes. La hiérarchie des besoins de Maslow n’étant pas assez liée  à la gestion moderne selon Sam Sewell, la plupart des cours transmettent difficilement l’idée que le profit est lié au respect de “l’humain de l’entreprise”. Et d’émettre en conclusion une hypothèse : “Peut-être les étudiants font-ils ce que j’ai fait avec l’algèbre : je l’ai étudié pour avoir mon diplôme, et je n’ai jamais plus résolu de problème d’algèbre du reste de ma vie.”
Pour approfondir le sujet  Entreprise : revenez à l’humain !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.