Stress aigu et stress chronique

Vous êtes pénalisé par le stress dans votre travail si vous ressentez un déséquilibre entre ce que l’on vous demande et les ressources à votre disposition pour y répondre. La situation stressante qui s’installe dans la durée a un coût pour votre santé.
Certes le stress est un phénomène d’adaptation de votre corps à son environnement, et le plus souvent vous savez gérer le stress qui vous met face à un enjeu limité dans le temps comme prendre la parole en public ou changer de poste. Le stress chronique, plus difficile à gérer et très dangereux, répond à une situation dans laquelle vous vous sentez dépassé, une surcharge de travail, un objectif mal défini, des relations tendues avec la hiérarchie… Il est mauvais pour votre santé et pour votre productivité. Démarrez ce nouvel exercice en le réduisant avec des mesures simples pour désencombrer votre vie professionnelle.
pour approfondir le sujet  Comment tuer votre stress en 51 coups de grâce

1 – Se désintoxiquer des emails

Arrêtez votre addiction à leur flux. Vous avez une dépendance qui vous amène des centaines de fois par jour consulter votre boîte de réception et à y passer une grande partie de votre temps. En plein milieu d’un travail, si vous entendez le signal sonore d’un nouvel e-mail, vous zoomez dans votre boîte de réception, et vous interrompez pour jeter un oeil. Il est temps de vous désintoxiquer et de décider des plages horaires de votre journée pour vérifier votre e-mail, par exemple une fois le matin, une fois en milieu de journée, et avant de quitter votre bureau. En limitant le temps perdu dans votre boîte de réception, vous vous concentrerez mieux sur vos actions.
pour approfondir le sujet   L’e-mail : cause majeure de stress

2 – Éviter la guerre au bureau

Vous venez au bureau pour travailler et non pour dépenser votre énergie dans des luttes intestines qui font mal à votre moral, à la bonne ambiance et à la productivité de la société. Une étude réalisée par Robert Half International montre que 60% des actifs sentent qu’ils ont à jouer le jeu. Mieux vaut éviter ces psychodrames, des situations négatives, et simplifier votre vie.

3 – Faire une pause, voire une sieste

Si vous vous sentez en pleine forme après le déjeuner, c’est normal, les recherches menées dans ce domaine démontrent que votre corps atteint un pic de somnolence autour de 14 heures. Au lieu de faire une sieste, encore mal vue dans de nombreux lieux de travail, offrez-vous une pause mentale. Prenez quelques minutes pour surfer avec vos amis sur les médias sociaux ou faire une promenade à l’extérieur, vous  vider la tête et laisser votre esprit vagabonder pour mieux vous remobiliser.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



4 –  S’entourer de positif et de sourires

Il est difficile de se sentir stressé quand vous êtes entouré de personnes souriantes et d’un environnement positif. Prenez du temps pour vous doter d’un entourage agréable qui favorisera la productivité. Pour réduire le stress, entourer votre espace de bureau avec des images positives, qui ne laisse pas votre bureau ou une armoire vide. La nature a horreur de vide, la personnalisation de votre espace de travail apaise et influence beaucoup la productivité.
pour approfondir le sujet  Les personnes toxiques à éviter pour réussir

5 – Communiquer régulièrement

Vous vous sentez dépassé si vous pensez ne pas être entendue par la direction. En fait, moins d’un tiers des managers changent leurs pratiques à partir de suggestions et de commentaires fournis par leur équipe. Pour être respecté dans votre entreprise, vous devez faire entendre votre voix à vos collègues, votre équipe et votre patron. Si votre charge de travail est écrasante, proposez à votre hiérarchie des solutions pratiques pour réduire votre niveau de stress.

6 – Apprendre à dire non

Vous pouvez tout faire et aborder tous les défis. Parfois le plus grand est de trouver la force de dire non. Prendre trop de responsabilités est la meilleure façon de vous griller et vous épuiser. Selon des recherches récemment menées il y aurait une corrélation entre la difficulté à dire non et le niveau de stress et le burn out. Parfois la solution la plus sage et la plus saine est de décliner avec élégance pour éviter d’en faire trop.
pour approfondir le sujet  Comment avoir une super confiance en soi