Définir votre destination

Vous allez développer des compétences stratégiques pour votre entreprise afin de vous adapter à l’évolution du marché et rester à la pointe de la tendance. Cela vous aide à préparer demain en cas de licenciement, ou à saisir une opportunité interne ou externe, à demander une promotion ou une augmentation. Dans tous les efforts, mieux vaut être clair sur la direction de votre plan de développement de carrière. Vous ne partez pas un voyage sans savoir votre destination. Sans trop vous compliquer la tâche, vous avez à vous demander « Où voulez-vous être dans deux ans ? » « Et dans cinq ans ? » Parfois, il est difficile de voir si loin, de toutes façons, la vie et les opportunités vont se présenter et vous amener à réinitialiser votre plan. C’est très bien, mais c’est bien de donner une orientation à votre action. Mieux vaut choisir un objectif en résonance avec vous. Si vous avez juste un but pour en avoir un, cela manque de gravitation. Votre but doit vous exciter et motiver votre démarche. Être clair sur votre direction signifie clarifier votre orientation, source d’inspiration et de motivation.

Pour approfondir le sujet : Comment organiser votre recherche d’emploi

Analyser vos points de progrès

L’analyse de vos lacunes vous fait comprendre la différence entre le niveau de vos qualifications actuelles et celui requis par votre objectif à deux ans. Utilisez une offre d’emploi ou une description du poste que vous visez, et passez au crible les points-clés. Evaluez l’état actuel de vos compétences, votre formation, votre expérience en comparaison avec les exigences du poste. Identifiez tous les éléments sur lesquels vous allez devoir porter vos efforts. Faites un point objectif et honnête sur les progrès que vous devez faire pour devenir un candidat compétitif. Vous avez maintenant les grandes lignes de votre développement.

Pour approfondir le sujet : Ces signaux qui vous avertissent d’un danger pour votre emploi

Elaborer votre plan d’actions

Construire un plan de carrière, c’est identifier points forts et points faibles, mettre en cohérence vos intérêts et votre parcours professionnel, vous appuyer sur votre réseau professionnel, et bien déterminer votre projet : est-ce changer de travail voire effectuer une réorientation professionnelle, ou progresser en terme de responsabilité, vers un poste de management…  puis mettre en place votre plan d’actions.
Vous êtes maintenant armé pour atteindre votre objectif à deux ans, il est clair et comporte tous les progrès que vous devez réussir. Pour l’améliorer, vous pouvez consulter votre patron, un mentor ou un « professionnel qui vous veut du bien » pour valider avec lui vos idées sur la façon d’acquérir les compétences qui vous manquent. L’occasion de mettre un peu d’ordre et de logique entre toutes les actions que vous avez à mener. Vous allez ainsi hiérarchiser vos priorités entre toutes les compétences à accumuler.  Il vous reste maintenant à définir comment. Tout plan passe par des dates. La meilleure façon est de fixer celle du démarrage. Vous ne pouvez pas tout prédire avec précision – le temps, la quantité de travail, nécessaires pour développer la compétence au niveau que vous visez -, mais au moins vous avez le contrôle de l’action que vous démarrez. Ensuite vous avez à contrôler le degré d’avancement de votre projet au minimum deux fois par an. Cela vous permet de rester concentré sur vos progrès et vous en rappelle les prochaines étapes. Le développement de carrière peut facilement s’oublier jusqu’au jour où vous vous réveillez et réalisez que vous n’êtes allé nulle part. Responsable de votre destination, avec un peu de planification, vous accomplirez de réels progrès qui vous mènent vers le grand objectif que vous vous êtes donné.

Pour approfondir le sujet : Etre ambitieux sans se faire détester

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.