Publicité
Publicité

Soirée Networking : 3 erreurs à éviter pour réussir

De manière générale, 85 % des professionnels estiment que le réseau contribue à la réussite (sondage Placedesreseaux.com), pourtant peu arrivent à l’utiliser à bon escient. En effet un réseau de qualité ne s’improvise pas et de nombreux faux pas sont à éviter au risque de nuire à votre réputation. Soirée Networking : 3 erreurs à éviter pour réussir, et arrêter de perdre votre temps à mal réseauter!

Vous réseautez uniquement
quand vous en avez besoin

Vous avez besoin d’un service ou d’un conseil à l’instant T, et espérez trouver la réponse en vous rendant à une soirée networking. Vous perdez votre temps ! Les professionnels accordent leur confiance à des professionnels qu’ils connaissent, dont la réputation est solide, et qui s’avèrent sincères. Si vous n’avez jamais échangé avec une personne ou si vous vous montrez trop demandeur, vous n’obtiendrez rien !
La finalité du réseau est de nouer des relations au long terme, de partager des centres d’intérêt communs, mais aussi de connaître l’économie et les évolutions de son marché… Et peut-être, à terme seulement, saisir des opportunités !
Lecture associée  Networking : 5 clés pour impacter vos interlocuteurs

PUBLICITE

Vous débarquez sans préparation,
les mains dans les poches

Participer à une soirée réseau sans un minimum de préparation risque de vous coûter votre réputation ! Cartes de visite de qualité et pitchs de présentation sont vos meilleures armes pour susciter l’intérêt, et in fine nouer des relations fructueuses. Préparez un discours de quelques secondes pour vous présenter brièvement (pitch 1) et un second déroulé, plus approfondi, qui explique votre activité et met en avant les atouts de votre entreprise (pitch 2). Ne venez pas à l’improviste, les mains vides, en bafouillant ou en vous emmêlant les pinceaux dans votre présentation, vous ne serez pas crédible. Là encore, vous perdez votre temps !

Vous faites un show ou comment
se faire mépriser par ses pairs

Susciter l’intérêt, accrocher vos interlocuteurs, ne veut pas dire épater la galerie à tout prix ! Si vous en faites des tonnes en espérant attirer tous les regards, vous ne récolterez que mépris. Le fil conducteur de toute relation est la confiance réciproque et non la surreprésentation de soi. Dans ce contexte, préparez votre intégration, entraînez-vous à « pitcher » si besoin pour rôder votre discours, mais n’en faites pas des tonnes et surtout, restez vous-même ! Généralement, les personnes présentes en soirée networking se connaissent depuis un certain temps, et il vous faudra montrer patte blanche (et sympathie / ouverture d’esprit / authenticité) pour vous faire accepter dans le club.
Lecture associée  Comment créer un pitch qui frappe l’esprit et touche le cœur
En matière de réseau, c’est la régularité qui paye. Miser sur une seule soirée n’apporte aucun résultat, même si vous récupérez des dizaines de cartes de visite. Le réseau se travaille dans le temps, s’approfondit en parallèle aux soirées par des échanges informels, des déjeuners en petits groupes dont les intérêts sont communs. Il se construit par la confiance, l’authenticité, l’échange de services / conseils / contacts appropriés…  Votre réseau comptera sur vous et vous pourrez compter lui, si au lieu de voir les soirées networking comme des séances de représentation, vous les considérez à long terme comme un vecteur pour rencontrer des professionnels qui avec le temps deviendront peut-être (presque) des amis !

PUBLICITE

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x