Publicité
Publicité

Le VIE : un dispositif facile pour s’implanter à l’étranger sans formalités

Le VIE ou Volontariat International en Entreprise permet d'envoyer un jeune de moins de 28 ans dans le pays visé par l’entreprise pour étudier le marché et lancer un premier réseau, à moindre coût et sans aucune formalité ! Focus sur le VIE, un dispositif facile à actionner pour exporter et s’implanter à l’international.

Le Volontariat International en Entreprise (VIE) a été instauré par la loi du 14 mars 2000 concernant le volontariat civil. Il vise les entreprises désireuses de s’essayer à l’international. Très peu médiatisé ; très peu utilisé, le VIE est pourtant ouvert à toutes les entreprises, de la TPE au grand compte, quelle que soit leur activité et quel que soit leur statut juridique !

PUBLICITE

Jusqu’à 2 ans à l’étranger, à moindre coût et à moindres frais

Plus exactement, l’entreprise qui actionne un VIE peut envoyer un jeune de 18 à 28 ans en mission à l’étranger, jusqu’à 2 ans, sans aucune formalité administrative ni cotisations patronales. C’est l’organisme Business France qui gère toutes les démarches, de la rédaction du contrat à la demande de visa pour les volontaires en passant par la protection sociale, l’assurance… Business France reçoit même les candidatures de jeunes en attente d’une mission et propose des mises en relation avec les entreprises intéressées. Et pour mettre tout le monde dans le bain avant le grand saut du voyage, une journée d’intégration obligatoire est organisée pour les personnes fraîchement recrutées.

Le VIE permet à l’entreprise d’étudier le marché avant de se lancer

L’export nécessite de valider en amont les attentes et les modes de consommation dans le pays visé, car la clientèle concernée peut avoir des habitudes, des goûts ou un budget différent de ceux de la France. L’implantation dans un pays étranger nécessite d’en connaître les us et coutumes, de développer un réseau de partenaires, d’identifier un lieu propice pour installer ses bureaux ou son magasin… En bref, viser l’étranger nécessite une étude de marché sur le terrain avant toute mise en action. C’est à ce stade du projet d’entreprise que le VIE intervient.
Lecture associée  Expatriation : les 5 talents pour la réussir

PUBLICITE

Combien coûte un jeune en VIE

L’entreprise verse au jeune volontaire une indemnité composée d’une partie fixe et d’une partie variable, fixée par Business France selon le niveau de vie du pays d’affectation. Le total va de 1 200 à 3 200 euros par mois environ. Il y a aussi des frais de gestion et de protection sociale, versés sous forme de forfait auprès de Business France et compris entre 150 et 400 euros par mois, selon le chiffre d’affaires de l’entreprise. Enfin, les frais de voyage sont en supplément.

Une solution gagnante pour l’entreprise et motivante pour les jeunes

Pour l’entreprise, le VIE est une véritable opportunité financière. Il remplace une expatriation classique dont le coût s’avère très élevé alors même que la démarche est indispensable à la réussite d’un projet à portée internationale. Ensuite, le jeune en VIE est volontaire pour l’étranger, ce qui engendre une  grande implication et un retour sur investissement généralement très intéressant pour l’entreprise.
Pour le jeune, l’expérience peut devenir un véritable tremplin vers l’emploi. « 70 % des jeunes qui réalisent ce type de mission [en VIE] se voient par la suite proposer une promesse d’embauche, explique Michel Bauza, responsable du dispositif à Business France. 92 % sont en poste un an après la fin de leur volontariat. »  En somme, le VIE se révèle comme un dispositif de l’État efficace pour l’entreprise comme pour le jeunes diplômé… Quel dommage qu’il soit si peu médiatisé !

Business France pour toutes vos démarches vers l’international

Business France, partenaire institutionnel des entreprises qui souhaitent vendre ou s’implanter à l’étranger, reçoit les jeunes volontaires désireux de s’expatrier en VIE. Il conseille aussi les entreprises sur tous les sujets liés à l’étranger, met en relation, communique et actionne les dispositifs adéquats. Enfin, Business France accompagne les investisseurs étrangers désireux de soutenir nos entreprises nationales.

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x