1 – Privilégier votre réussite, pas celle des autres

Quand vous vous lancez dans un projet, comme celui d’obtenir une promotion ou de décrocher un nouveau job, vous devez faire un distinguo entre votre ressenti de la réussite de celui éprouvé par les autres. Vous serez mieux préparé et armé si vous définissez votre réussite, et pas celle qui va plaire aux autres, ni celle qu’ils attendent de vous. La vôtre.

Lecture recommandée 5 indices essentiels d’une réussite annoncée

2 – Observer ceux qui ont réussi et les copier

Regardez les professionnels qui à vos yeux ont réussi dans votre métier ou votre secteur d’activité. Qu’est-ce qui a fait leur succès ? Est-elle basée sur une réussite normale optimisée par une communication brillante ? Sont-ils seuls ou avec une équipe ? On-ils innové dans leur métier ? Observez les professionnels qui sont des références pour vous, jusqu’à identifier et comprendre ce qui explique réellement leur réussite.

3 – Adopter un look cohérent

L’image est importante. Si voulez avoir un look qui soit votre une signature, une image qui soit en résonance avec votre personnalité, prenez le temps de le bâtir sérieusement. Une fois que vous avez trouvé un uniforme social qui fonctionne, gardez-le et soyez-lui fidèle. Il ne s’agit de vous exhiber, mais de vous différencier en cohérence avec votre personnalité et l’environnement dans lequel vous évoluez.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



4 – Ne pas toujours faire ce que vous aimez

« Faites ce que vous aimez » est souvent présenté comme la solution du bonheur, vivre une vie épanouissante signifie trouver une activité qui vous ménage assez de temps pour vos loisirs. Un projet mu par la passion ne conduit pas toujours à la réussite financière, et souvent un emploi peu passionnant vous permet de payer vos factures et contribue à une vie plus heureuse et plus stable. Tout dépend du moment de votre vie, faire ce que vous aimez dans un métier qui rémunère mal peut vous permettre de chercher un métier plus rentable que vous  aimez.

5 – Rechercher un emploi, même si vous n’en avez pas besoin

Le fait de lire des descriptions de poste, même si vous ne voulez pas changer de situation, peut vous aider à planifier votre avenir professionnel. Vous restez ainsi à l’affût des aptitudes ou compétences que vous devez acquérir, de sorte que si le changement s’impose, vous ne serez pas pris au dépourvu. 

6 – Se méfier du job de vos rêves

On veut tous trouver le job de nos rêves, mais nous n’avons pas toujours une idée précise de ce qu’est réellement l’emploi rêvé. Et si vous le trouvez, bien souvent vous vous rendez compte qu’il n’était pas si grand. Dans la vie professionnelle, il ne s’agit pas de rêver, mais de se connaître et bien appréhender derrière les paillettes d’un emploi ses exigences et contingences pour le cibler et l’accepter en connaissance de cause.

7 – Vivre votre carrière comme un géologue

Plutôt que de vous donner des objectifs à long terme spécifiques – comme disait Keynes « A long terme on est tous morts », préférez l’image d’une échelle des temps géologiques, qui montre que la grande transformation arrive à la suite d’une série cohérente de petits changements. Votre réussite est toujours l’aboutissement de nombreuses petites étapes en apparence chaotiques.

Lecture recommandée L’aventure professionnelle

8 – Trouver votre point névralgique

Vous demander quelles sont les activités que vous avez dû arrêter est souvent un bon indicateur de votre réel potentiel et peut vous éclairer sur le périmètre précis de vos compétences. Réfléchissez bien et surtout honnêtement,  énumérez les activités qui vous ont valu des ennuis, ce sont vos points de douleur professionnelle, et envisagez de les transformer en forces, si vous étudiez sans crainte les raisons pour lesquelles on vous a congédié ou écarté d’un projet ou d’une fonction, vous pourrez mieux orienter votre carrière.

9 – Agir avant d’être invité

Certains créent leur emploi en mettant leur nez là où il ne fallait, en dehors du périmètre de leur fonction et du respect de la chaîne hiérarchique. Vous pouvez obtenir des résultats en faisant un travail que vous avez envie de faire plutôt qu’en le demandant. Si demander quelque chose n’est pas toujours la meilleure façon de l’obtenir, mieux vaut ne pas attendre d’être invité à faire ce que vous voulez vraiment, et commencer juste à le faire.

A lire aussi Conseils personnels et atypiques pour booster votre carrière

10 – Penser et vivre comme un crabe

Vivez et penser comme un crabe, car le crabe ne se déplace jamais en ligne droite, il avance, tourne, se dévie, recule et avance à nouveau en biais… et il creuse sa trajectoire. Oubliez les carrières linéaires d’hier,  de plus en plus des exceptions plutôt que la règle, et n’ayez pas peur de vous déplacer latéralement. Dans un monde turbulent, la réussite passe par des bosses et des précipices, toute logique de parcours n’est plus vraie, et l’imagination et la souplesse servent de plus en plus.