Recentrez-vous sur vous-même

Prenez ce temps de recul. Pour cela, voici quelques questions à vous poser : ai-je plaisir à me lever le matin pour aller travailler ? Est-ce que mon emploi actuel comble mes besoins de sens, d’échange, de sécurité financière, de reconnaissance et de liberté d’action ? Ai-je des objectifs clairs en cohérence avec mes propres objectifs de carrière ? Qu’est ce qui me motive dans mon travail  et qu’est ce qui me démotive et combien de temps j’y consacre ? Est-ce équilibré ? Si beaucoup de vos réponses sont négatives, il est temps d’agir.

Projetez-vous

Quelle serait votre situation idéale dans 3 ans ? Quel secteur d’activité, quel poste, quel type d’organisation ? Apprenez à rêver. A ce stade, il s’agit de vous donner l’autorisation de changer, d’aspirer à une autre situation ou d’aller encore plus loin dans votre voie actuelle. Cette phase agit souvent comme un déclic pour faire le premier pas.

Clarifiez pour concrétiser

Il ne s’agit pas seulement de rêver mais de peaufiner ce projet pour lui donner un avenir. Pour cela, vous avez deux méthodes. La première consiste à lister pèle-mêle les adjectifs qualifiant le « job idéal » selon vous. Mon « job idéal » est gratifiant, riche, motivant,… Puis en face de chaque adjectif, écrivez trois phrases explicitant l’adjectif. Cela est une façon de donner une signification claire et sans équivoque à votre vision. Dans un second temps, identifier trois scénarii de travail éventuel qui pourraient correspondre  à cette description. Soyez précis. Ecoutez-vous et voyez sur quel scénario vous vous sentez le plus à l’aise, le plus en verve. En général, c’est celui-là qu’il faudra retenir.

Identifiez vos compétences et talents 

mais aussi ce qui pourrait vous bloquer. Pour cela, scannez ce que vous allez pouvoir mettre en avant pour évoluer vers ce nouveau parcours.  Pour vous aider dans cette tâche, faites la liste de vos réalisations, de vos réussites professionnelles jusqu’alors. De même, interrogez-vous sur ce que vous préférez faire et que vous faites sans difficulté. Cela révèle en général vos talents.  Vous pouvez aussi demander à des personnes de votre entourage professionnel de lister les qualités qu’ils voient chez vous. Vous pouvez en faire de même pour vos marges d’amélioration. En faisant la balance de vos atouts et faiblesses, vous aurez une idée claire de ce que vous pourrez atteindre.

Phase finale : passer au plan d’action
en fonction de votre objectif

Quelles sont les étapes que vous devez franchir pour y arriver ? Soyez concret et réaliste. Vous pouvez utiliser des outils comme les cartes heuristiques pour vous aider à visualiser l’ensemble des tâches à mener. N’oubliez pas d’y inclure les activités de communication comme l’activation de votre réseau ou l’animation de vos médias sociaux. Essayez de ne rien laisser au hasard. L’idée est d’essayer d’effectuer 2 à 3 tâches quotidiennes pour vous rapprocher de votre objectif.  Que vous soyez accompagné ou pas par un professionnel, il est toujours intéressant de faire un point sur sa carrière pour mieux la redynamiser. C’est non seulement la clé de la motivation et du bien être au travail mais aussi du succès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.