1 – Optimisation pour les annuaires et autres plateformes

Pour les marques qui souhaitent augmenter le trafic dans leurs points de vente physiques, référencer ses établissements sur les annuaires en ligne est une étape indispensable pour générer des ventes en magasin. En effet, une étude Uberall de 2018 a montré que 82 % des consommateurs recherchent d’abord en ligne les points de vente « à proximité » avant de se rendre en magasin. Afin de toucher ces consommateurs qui effectuent d’abord des recherches locales, vous devez prêter une attention toute particulière à la précision des informations renseignées pour chacun de vos établissements sur les différents annuaires qui comptent vraiment pour la recherche vocale et vérifier la cohérence et l’exactitude de vos profils sur les différents annuaires.
Dans notre étude sur la recherche vocale, nous avons identifié 37 annuaires comme étant les plus pertinents pour obtenir un positionnement dans les résultats de recherche vocale et locale. Mais nous avons également montré qu’être correctement référencé et de manière cohérente, sur 3 de ces annuaires – Google, Yelp et Facebook – permettait d’obtenir un score VSR (niveau de préparation à la recherche vocale) de 90 %.
Si vous pensez avoir déjà fait tout le travail nécessaire, il pourrait être judicieux de le vérifier. Après avoir analysé 73 000 établissements commerciaux , nous avons découvert que seuls 4 % de ces établissements étaient référencés correctement et de manière cohérente sur Google, Yelp et Facebook. Avoir des profils exacts et cohérents sur ces 3 annuaires vous garantit non seulement un score VSR extrêmement élevé mais vous permet également d’améliorer la visibilité de votre référencement naturel sur le local-3-pack de Google et, en définitive, accroît vos chances d’être vu par des consommateurs qui recherchent les biens et services que vous fournissez, et ce, dans la zone qui les intéresse.

2 – Optimisation de votre contenu

Avant d’optimiser votre entreprise pour la recherche vocale, vous devez tout d’abord comprendre en quoi consiste ce type de recherche. Pour cela, utilisez un outil de recherche de mots-clés.  Par exemple, la recherche générale pour le mot-clé « restaurants à proximité » a un volume de recherche élevé : 6,2 millions par mois. Alors que pour une recherche plus spécifique comme « quels restaurants sont ouverts le 31 décembre près de chez moi » , le volume de recherche n’est que de 7 400. Il n’est pas garanti que cette requête fasse l’objet d’une recherche vocale mais cela est probable car les recherches vocales adoptent plus volontiers le ton de la conversation et parce que les utilisateurs tendent à parler à leur assistant de recherche vocale comme s’ils parlaient à une personne réelle. Il est donc logique de présumer que la requête la plus développée et la plus proche du ton de la conversation est celle qui sera privilégiée pour une recherche vocale. De la même manière, après avoir trouvé l’outil de recherche de mots-clés qui vous convient le mieux, recherchez sur internet des requêtes de consommateurs en vous basant sur ce que vous savez de votre consommateur cible et de ses motivations, toujours en gardant à l’esprit que les personnes n’écrivent pas de la même manière qu’elles ne parlent. Une fois que vous aurez identifié les mots-clés susceptibles d’être utilisés par les consommateurs pour chercher votre produit ou service sur internet, construisez une page FAQ sur votre site web qui réponde à leurs requêtes. Une des meilleures stratégies d’optimisation pour la recherche vocale consiste également à créer des FAQ grâce à Google Q&A dans votre compte Google My Business. Cela vous permettra d’atteindre les consommateurs qui effectuent des recherches vocales locales plus spécifiques intégrant des mots-clés de longue traîne. Ces réponses aux requêtes vocales doivent figurer dans le corps du texte et non dans le titre Pour créer du contenu qui ait une chance de figurer correctement dans les résultats aux requêtes vocales, privilégiez le placement de réponses brèves et concises dans le corps du texte. Utilisez les mots-clés dans le corps du texte et essayez de répondre à l’intention de l’utilisateur en rédigeant des réponses courtes, directes et susceptibles d’être retenues par un assistant de recherche vocale.

3 – Optimisation de votre site web

Par « optimisation du site web » il faut comprendre « optimisatio pour mobiles ». La plupart des requêtes vocales sont en effet faites sur mobile et il est donc essentiel que votre site web soit optimisé pour ces appareils. Google pénalise les sites non-optimisés pour les mobiles, quel que soit le type de recherche effectuée. En effet, ce moteur de recherche pénalise tout ce qui impacte négativement l’expérience de recherche de l’utilisateur. En matière d’optimisation digitale, veillez toujours à articuler vos efforts d’optimisation autour des questions suivantes : Est-ce que je réponds à l’intention de recherche de l’utilisateur ? Est-ce que je garantis une expérience agréable à l’utilisateur ? Si vous pouvez répondre par l’affirmative à ces 2 questions, c’est que vos efforts d’optimisation vont dans la bonne direction.
D’autre part, la vitesse de chargement d’une requête vocale standard est de 4,6 secondes –soit 52 % plus rapide que celle d’une page moyenne. Si vous voulez positionner votre site dans les premiers résultats de recherche vocale (ou de tout autre type de recherche), vous devez vous assurer que la vitesse de chargement de votre site soit inférieure à cette vitesse de référence de 4,6 secondes. C’est non seulement essentiel pour que votre contenu soit pris en compte par les moteurs de recherche et aille alimenter les assistants de recherche vocale mais c’est également capital pour éviter que les internautes ne quittent votre site dès la première page – le fait que votre site ne réponde pas à l’intention de l’utilisateur est un indicateur clé pour Google.
Enfin, les données structurées sont essentiellement des données sur les informations disponibles sur votre site, informations qui renseignent les moteurs de recherche sur la structure de votre site et les aident à organiser votre contenu. Il est difficile de mesurer exactement l’impact des données structurées sur le positionnement dans les résultats de recherche. Mais le but est de répondre à l’intention de l’utilisateur. Plus vous pourrez transmettre d’informations aux internautes qui parcourent les résultats suite à une requête sur un moteur de recherche, plus vous sortirez du lot et plus l’utilisateur sera tenté de cliquer sur votre lien. Pour le détail étape par étape d’une démarche efficace d’optimisation pour la recherche vocale, consultez la check-list Uberall.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !