Loin de tirer un simple bilan des mois écoulés, l’entretien annuel est l’occasion d’échanger avec votre supérieur sur des sujets précis (évolution de votre fonction, formation, perspective de carrière, ….). Problème, selon une enquête publiée par l’IAE de Lyon, si 94 % des évaluateurs considèrent avoir parfaitement préparé l’entretien, les évalués ne sont que 62 % à le penser. Pour que cette rencontre vous profite à l’avenir, mieux vaut vous préparer avec méthode ! La technique STAR va justement vous permettre d’en tirer réellement avantage.

Situation, Tâches, Actions et Résultats

Chaque initiale de S.T.A.R correspond à une étape précise de votre discours. Le “S”, pour Situation, vous incite à démarrer l’échange par une brève description du contexte (qui, quoi, quand, où, comment). Le “T”, pour Tâche, détaille la ou les tâches que vous avez dû exécuter, en soulignant les contraintes ou les challenges à relever (deadlines, coûts, problèmes,…). Puis avec le “A” d’ Action, vous décrivez les actions que vous avez réalisées, les mesures que vous avez prises afin d’accomplir ces tâches. Cette description doit mettre en valeur les compétences recherchées et appréciées par votre employeur (ou votre supérieur) mais sans les énoncer explicitement. Enfin, le “R” de Résultat vous permet de conclure en annonçant les résultats de vos efforts.

Un échange structuré et illustré

En pratique, expliquez par exemple que les ventes de la société étaient en baisse (Situation), vous aviez comme Travail de reconquérir des parts de marché, ce que vous avez fait en lançant de nouveaux produits et en augmentant le budget communication (Action). Résultat : les ventes ont progressé de 3% sur un an. Que les objectifs soient atteints ou non, rajoutez-en une couche, en soulignant les réussites, qui n’apparaissent pas forcément dans les chiffres. Comme le fait d’avoir développé votre réseau, obtenu la reconnaissance de supérieurs d’autres services, …
Lecture connexe  Managers : les 3 secrets de l’entretien annuel

Pour un entretien valorisant

Idéalement, le récit de chacune de vos missions doit durer entre 1 et 3 minutes. De plus, dans votre discours, insistez sur les faits quantifiables et mesurables (“j’ai fait augmenter de 15% les performances générales de mon équipe”) plutôt que sur le subjectif (“j’ai été très satisfait de mes prestations”). Ponctuez l’échange, ici et là, de phrases qui renforcent votre message, comme “C’était très dur, mais ça valait le coup.”
Habituellement, ce sont les recruteurs qui usent de cette technique en entretien d’embauche, mais en la reprenant à votre compte, vous démontrez que votre discours, votre pensée et votre raisonnement sont clairs, structurés et réfléchis ! De quoi vous mettre en valeur et et motiver une demande de promotion, d’augmentation,…
Lecture connexe Etre ambitieux sans se faire détester

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !