RONAN BOLE Crédit photo lesoir.be

Les informations qui suivent proviennent de différents médias. Elles ne sont pas issues de Ronan Bolé en personne pour Cadre et Dirigeant Magazine. 

Un début de carrière dans l’industrie allemande

Ronan Bolé né en 1972 est diplômé de l’École nationale d’ingénieurs de Metz en 1997 avant de valider un MBA en finance et management global à KEDGE Business School. À la fin des années 90, il démarre sa carrière dans l’industrie allemande comme chef de projet auprès du groupe Freudenberg (production de sièges, de filtres à air et à huile, matériel médical, revêtements de sols, joints d’étanchéité…). Il y reste plusieurs années jusqu’à devenir chef des opérations puis il poursuit son ascension dans le groupe Eurodec Industries.

Une ascension chez l’équipementier automobile Valéo

En 2005, Ronan Bolé devient responsable Supply Chain et logistique chez l’équipementier automobile Valeo. En 2008, il est envoyé en Chine pour prendre la direction d’une usine Valeo dédiée à la fabrication d’essuie-glaces.
Retour en France en 2013. Fort de son expérience dans le secteur industriel, fin connaisseur des contraintes rencontrées dans la logistique, il rejoint Amazon au poste de directeur général du secteur géographique de Lille, et devient en 2016 directeur des opérations Amazon France puis Président Amazon France Logistique.

Source : https://www.lsa-conso.fr/annuaire-professionnels-grande-consommation/bole-ronan/246948

Ronan Bolé défend Amazon, notamment au sujet de la fiscalité

Dans une interview accordée pour la SITL 2018 (Semaine de l’Innovation Transport et Logistique), Ronan Bolé fait face aux critiques qui affluent à propos d’Amazon, notamment en matière de fiscalité. « Nous payons nos impôts en France, assure-t-il. Nous avons créé une succursale depuis 2015 qui paient ses impôts. » Pays stratégique, la France assure 11 % du chiffre d’affaires réalisé par Amazon sur le plan international. 21,5 millions de Français majeurs auraient acheté au moins un produit sur la marketplace d’Amazon l’an passé, c’est pourquoi la société brosse son image et sa marque employeur sur le territoire. Pour les effectifs français, Amazon aurait même « investi (…) 2 millions d’euros dans des études sur l’ergonomie des postes, assure Ronan Bolé au cours de l’interview. Nos sites sont agréables, alors qu’en logistique [de manière générale], nous n’avons pas toujours des entrepôts climatisés » précise-t-il.

 

Voici l’interview à la SITL :

Le grand projet de la robotisation

Depuis 2018 « nous avons atteint une taille critique de nos sites », explique Ronan Bolé pour la SITL, notamment à Brétigny-sur-Orge en Ile-de-France, qui compte un entrepôt conséquent réparti sur 3 étages. Pour améliorer la productivité du lieu, Amazon investit dans la robotique et ce sont 2000 petits robots qui seront désormais chargés d’effectuer les tâches de déplacement et de logistique au sein de l’entrepôt « tout en préservant nos collaborateurs pour la réception », a souligné Ronan Bolé.
Au sujet de développer des drones livreurs, Ronan Bolé explique durant l’interview : « (…) nous avons annoncé l’ouverture d’un nouveau Centre de Développement Prime Air basé à Clichy. Ce centre est chargé de créer un logiciel de gestion du trafic dédié à Prime Air. Mais les drones ne sont pas pour demain en France ». Une bonne nouvelle diront certains, peu pressés de voir un ballet de drones estampillés Amazon au-dessus de leurs têtes.
Lecture associée MacKenzie Bezos, la femme la plus riche du monde 

La croissance d’Amazon en France : les chiffres records

– « Nous avons réalisé une livraison record sur une seule journée l’an dernier avec 2 millions de commande», a dévoilé Ronan Bolé aux médias, sans préciser de quelle journée il s’agissait (peut-être le Black Friday ?)
– Un client Amazon français commande en moyenne 8.8 produits par an
« De plus en plus de gens connaissent Amazon et de plus en plus de gens ont envie d’acheter sur Amazon », a expliqué le Business unit director chez Kantar (cabinet d’étude) Grégoire Baudrier : 91 % des Français connaissent désormais Amazon, contre 89 % en 2017.
– Les sommes dépensées par les Français sur Amazon ont augmenté de 17.8 %
– En France, les principaux achats sur Amazon sont des produits d’hygiène et de beauté (plus de 55 % des achats des Français). Les produits alimentaires ne représentent que 20 % des achats.
Lecture associée Le classement des patrons des géants du Web mondial

Sources : https://www.francetvinfo.fr/internet/amazon/amazon-annonce-450-recrutements-d-ici-a-la-fin-de-l-annee-en-france_1817527.html
http://lesechospedia.lesechos.fr/ronan-bole.htm

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.