Publicité
Publicité

Jacques-Antoine Granjon :  un patron iconoclaste en 5 pitchs

Jacques Antoine Granjon crédit photo YouTube

Le fondateur et PDG du groupe Vente-Privée.com a plus d’un tour dans son sac. Vous le connaissez homme d’affaires millionnaire, précurseur du Web, look de rocker et cheveux longs. Vous le connaissez moins amateur d’art, grand perdant des premiers business Internet et commerçant sur les marchés du Sentier. Qui est vraiment Jacques-Antoine Granjon ? Zoom sur les grandes étapes (et les grandes folies) de sa vie d’entrepreneur.

Des débuts ratés
dans le Web

Vente-Privée.com est la première entreprise à faire du déstockage en ligne, un site modèle de réussite, mais son fondateur a dû entreprendre plusieurs fois sur Internet, sans succès, avant de devenir le leader que vous connaissez. Dans les années 90, son premier site ne réalise qu’une transaction par semaine pour des charges fixes de 300 000 euros par an. Jacques-Antoine Granjon brûle même 1 million de francs en créant une plateforme de mise en relation entre des marques et des soldeurs, baptisée « Just Trade It ». Pure perte financière ! Les marques de l’époque hésitent à exposer leur image sur une plateforme de soldes et les consommateurs rechignent à y laisser leur code de carte bleue. « Just Trade It » reste une belle expérience pour l’entrepreneur qui a su rebondir sur ses erreurs et revenir sur le devant de la scène avec le bon projet, au bon moment.

PUBLICITE

Du Sentier au déstockage
une première affaire
qui roule dans les années 90

Jacques-Antoine Granjon a obtenu son bac au deuxième essai, entre à l’EBS, une école de commerce à Paris, et à sa sortie, en 1985,  veut plus que jamais être libre et indépendant. Il monte sa propre entreprise, et s’associe avec un ami de sa promotion qui connaît bien le réseau du Sentier, le quartier de Paris connu pour ses centaines de grossistes et confectionneurs du secteur textile.  Ensemble, ils parcourent le quartier à la recherche d’invendus, obtiennent la confiance de la marque de caleçons Arthur dont ils écoulent les stocks auprès de distributeurs sur les marchés. D’autres marques suivent le mouvement et le petit business de Jacques-Antoine Granjon devient sa première expérience du secteur textile (et du déstockage !). Un peu plus d’une décennie plus tard, en 1999, la belle affaire réalise 200 millions de francs de chiffre d’affaires.

PUBLICITE

Un féru d’art contemporain

En matière d’art contemporain, Jacques-Antoine Granjon est expert (et acheteur compulsif, selon les dires de ses proches). Il conserve chez lui un monochrome de Klein d’une valeur de 150 000 euros. Dans les couloirs de Vente-Privée, de nombreuses œuvres sont accrochées aux murs, notamment une réplique de « La Cène » de David LaChapelle. L’homme d’affaire précise ne pas acheter d’œuvres dans un but commercial ou spéculatif, mais uniquement par goût. Autre petite folie à son palmarès, l’achat de la Rolls Corniche qui appartenait auparavant à Thierry Le Luron, datée de 1971.

Un « business angel » passionné

Pour encourager les jeunes à se tourner vers le digital, Jacques-Antoine Granjon est à l’initiative de l’EEMI (École Européenne des Métiers de l’Internet) avec Xavier Niel (fondateur de Free) et Marc Simoncini (fondateur de Meetic). Les trois entrepreneurs ont aussi créé « 101 projets », un concours pour les startupeurs de moins de 25 ans. Par ailleurs, Jacques-Antoine Granjon est, avec Xavier Niel, Marc Simoncini et Pierre Kosciusko-Morizet, l’un des plus gros business angels dans la French Tech, les startups françaises des nouvelles technologies. Son ticket moyen tourne autour de 75 000 euros.
Lecture associée  Business angels français : les plus grands dévoilent leurs conseils

De nouvelles perspectives
dans le spectacle

Entre 2013 et 2014, Jacques Antoine Granjon rachète le théâtre de Paris et le théâtre de la Michodière, son ambition étant de promouvoir les artistes et de distribuer des billets de spectacle à des tarifs plus accessibles auprès du grand public.

Jacques-Antoine Granjon
et Vente-Privée, en chiffres
et en dates

– Vente-Privée.com est fondée en 2001 avec sept associés
– Le groupe  emploie  plus de 2 000 personnes dans 14 pays (principalement en Europe)
– En 2016, Vente-Privée réalise un chiffre d’affaires avoisinant les 2 milliards d’euros
– Le site enregistre 4.5 millions de visiteurs uniques par jour
– Jacques-Antoine Granjon, né à Marseille le 9 août 1962, est élu « Entrepreneur de l’année » par le jury des BFM Awards et « Personnalité de l’année » par les Trophées LSA de l’Innovation (respectivement en 2008 et 2011)
En 2015, sa fortune personnelle est estimée à 800 millions d’euros
– Jacques-Antoine Granjon a 3 enfants…

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x