Publicité
Publicité

Comment créer un pitch qui frappe l’esprit et touche le cœur

*** 3 mn à lire *** Si vous êtes à la recherche d'un emploi, vous avez souvent besoin d’une brève description qui résume qui vous êtes professionnellement, ce que vous faites et pourquoi vous vous estimez comme le candidat idéal. Vous devez pouvoir utiliser un pitch à tout moment à l’intention de ceux qui peuvent vous aider à obtenir l’emploi dont vous rêvez. Comment créer un pitch qui frappe l’esprit et touche le cœur.

Tous les professionnels
font des « pitchs »

Au départ c’est le scénariste qui fait un pitch pour vendre son histoire à un producteur, c’est un condensé de son scénario destiné à séduire et convaincre un acheteur ou un metteur en scène, sachant que tout se joue en général en quelques minutes. Le journaliste propose aussi une idée à son Rédacteur en chef, l’attachée de presse use du pitch pour convaincre un média de diffuser une information, elle fait du pitching media pour ses clients ; le dirigeant qui doit convaincre toute la journée utilise souvent un «elevator pitch » pour faire passer le message à ses troupes, aux clients ou aux actionnaires. Chacun de ses professionnels doit  en quelques secondes faire en sorte que son interlocuteur le différencie d’une manière très valorisante.
Lecture associée  Le secret de votre style de communication

PUBLICITE

Mettre votre objectif
au coeur de votre pitch

Si vous n’expliquez pas clairement le type d’emploi qui vous intéresse, on ne pourra vous aider facilement à le trouver. Vous devez donc savoir quels sont vos objectifs, si vous recherchez  un emploi différent de celui que vous avez en ce moment, et adapter votre argumentaire en conséquence.  Si vous briguez un poste que vous n’avez jamais occupé, vous devez mettre en évidence les compétences et atouts requis pour ce poste que vous possédez plutôt que présenter votre emploi actuel qui peut ne rien à voir avec ce que vous cherchez.  Notez clairement vos compétences et réalisations pertinentes par rapport aux exigences du poste que vous ciblez, et supprimez tout ce qui est sans rapport avec ce que vous cherchez.
Lecture associée   Pour réussir votre présentation, éviter ces phrases si courantes

Structurer votre pitch
et l’adapter à l’auditoire

Si vous voulez que l’on retienne votre présentation, vous devez raconter votre histoire de telle sorte qu’elle véhicule une image forte. Vous n’avez pas obligatoirement une biographie sensationnelle, mais ce qui vous distingue réside dans la façon dont vous réfléchissez et  vous servez de vos expériences.  L’histoire de votre vie professionnelle est à vous, mais aussi aux autres dans la mesure où elle se crée dans leur esprit. Sans votre celle-ci, votre métier est un fait aride auquel vous devez donner du sens par votre expérience singulière.  Ensuite vous devez passer quelques secondes à  préciser les points qui vous démarquent, et vos compétences spécifiques qui aideront un employeur potentiel.  Veillez à utiliser les mots qui parlent à  votre public,  surtout  évitez de jargonner avec un interlocuteur  étranger à votre spécialité, ou d’expliquer votre job avec force détail à un professionnel du même secteur d’activité.  Le bon pitch offre aux autres un nouveau regard sur vous et  consolide vos croyances les plus profondes dans leur esprit.

PUBLICITE

Répéter le pitch
jusqu’à devenir spontané

Vous devez tailler votre présentation dans une image globale qui  informe sur votre histoire personnelle.  Veillez à la précision des mots et placez subtilement des balises imagées pour enrichir votre message d’émotions. Entraînez-vous à  formuler votre pitch à haute voix, répétez-le et appropriez-vous-le jusqu’à être capable de le dire avec simplicité et spontanéité, sans donner l’impression que vous l’avez appris par cœur, tout en le mémorisant pour être capable d’improviser en contextualisant vos propos. Demandez à une personne de votre entourage de vous écouter et de vous faire un retour critique. Si par exemple elle n’identifie pas facilement les points clés de votre pitch,  vous devez le travailler encore dans son contenu et sa formulation, en utilisant des images créatives qui impactent.
lecture associée  Parler en public : conseils pour booster votre style

Préparer des variantes
en parlant au coeur

Votre pitch doit être unique et traité sous un angle original destiné à toucher les émotions, collé et cohérent avec la période et des plus concis.  Mieux vaut vous préparer en anticipant et en prévoyant quelques variantes de présentation, qui vous permettront de lui donner une forme différente, par exemple si au lieu de 3 minutes prévues vous ne disposez que de 30 secondes.  Le plus important est de maîtriser les points-clés qui peuvent ouvrir un débat ou susciter des discussions ou des questions, dans tous les cas vous devez adapter votre discours à la situation particulière que vous rencontrez et aux personnes auxquelles vous vous adressez.  Le but est d’établir une correspondance entre l’esprit et le coeur de ceux à qui vous parlez, et de donner un sens à vos pensées et aux expressions que vous choisissez. Pour que les autres mémorisent facilement votre présentation et ne vous oublient pas, touchez leurs convictions les plus fortes, et comme l’exprime si bien Nelson Mandela, si vous parlez dans la langue qu’ils comprennent, vous touchez leur cerveau, mais si vous vous exprimez dans leur propre langue, vous atteignez leur coeur.

A ne pas faire

Etre ennuyeux et laisser votre auditoire dans l’ignorance de ce que vous faites. Dans tous les cas,  utilisez des cas concrets et des images, et expliquez concrètement votre activité ; par exemple au lieu de dire que vous êtes Directeur financier, expliquez que vous faites gagner de l’argent à vos actionnaires.  Pour frapper les esprits, truffez votre présentation de chiffres, pourcentages, mages concrètes et positives qui impacteront ceux qui vous écoutent et vous rendront  plus mémorable.
Vous sous estimer ou sur-vendre vos compétences ou votre expérience.  Si vous vous sous estimez, on ne saura pas comment vous pouvez aider  un entreprise ou un patron, nul ne sera en mesure de vous recommander à un professionnel qui recherche effectivement cet atout. D’un autre côté, si vous vous sur-vendez, vous ne serez pas pris au sérieux, et si jamais on vous croit, vous avancez sur le terrain dangereux d’abuser de  leur ignorance ou de leur crédulité et courez tout droit u devant de grosses déconvenues.

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x