Publicité
Publicité

Femme cadre : « Cachez ce sein que je ne saurais voir »

Pour être recrutée, mieux vaut avoir une présentation, un look, une posture attirants sans choquer. Corinne Sabatier, coach en image personnelle, vous en dévoile les codes. Femme cadre : « Cachez ce sein que je ne saurais voir ».

La poupée Barbie ne passera pas

Talons vertigineux, décolleté plongeant, jupe trop courte, parfum entêtant, maquillage excessif. Pour votre interlocuteur, le recours à ce type d’arguments laisse présumer une faille dans vos compétences professionnelles. Selon sa personnalité, vous le choquerez, l’amuserez ou lui donnerez raison si c’est un homme qui plus est macho invétéré. Si c’est une femme vous risquez de l’agacer voire de la rendre jalouse inconsciemment.  Vous défendez l’égalité du statut professionnel homme-femme, de grâce, ne jouez pas d’artifices féminins pour réussir un entretien de recrutement ou pour obtenir la signature d’un contrat.  Néanmoins, je vous le recommande, mettez  la forme : élégance dans la tenue vestimentaire, prestance et allure dans la posture.
Lecture associée   Femmes, les clés de votre look en 2016

PUBLICITE

Inutile de vous transformer en homme

Inutile d’adopter le tailleur, chemise, réplique du costume masculin. Si vous tenez au tailleur, vous devez avoir moins de trente-cinq ans, sinon, vous paraîtrez dix ans de plus. Au-delà, portez jupe ou pantalon avec une veste achetée séparément. Vous devrez assortir les couleurs.
Voici les codes intemporels : noir et noir de matières différentes, noir et bleu marine, noir et beige, noir et marron. Pour la pièce annexe dite « Top », noir ou blanc, rouge, violet, orange, vert… Choisissez celle qui sied le mieux à votre teint, à la couleur de vos cheveux et à vos yeux. Dans tous les cas, évitez les imprimés brouilleurs de piste. Une paire d’escarpins à petits talons fera hôtesse de l’air ou d’accueil, voire mamie. Osez les vrais talons hauts (7 cm) ou optez pour des ballerines avec mini talons.

PUBLICITE

Mettre vos atouts en valeur
sans vous dévoiler

Vous voulez être très féminine et vos jambes sont votre atout majeur, comment les mettre en valeur ? Inutile de les découvrir tout à fait. Optez pour une jupe entravée, longueur juste sous le genou et de hauts talons. Si vous travaillez dans la pub ou dans un groupe informatique, rien de tel qu’un jean slim pour révéler vos jolies gambettes.  S’agissant des deux photos, il ne s’agit pas de mannequins, mais de personnes comme vous et moi photographiées dans la rue. Sur le blog de mode, « The Sartorialist » que je vous conseille de consulter régulièrement, vous découvrirez des looks toujours intéressants, parfois improbables, souvent classieux… sans sortir de chez vous.
Pourquoi pas source d’inspiration ? Posez-vous la question de savoir ce que vous recherchez professionnellement ? La reconnaissance de vos compétences, l’ascension dans la hiérarchie,  la réussite à un entretien de recrutement, le succès de votre entreprise. C’est bien ça ?  Alors préférez affichez vos compétences plutôt que votre plastique !
lecture associée Femme cadre : les incontournables pour un look gagnant

Gratuit : recevez les Newsletters

Corinne Sabatier, contributeur expert

Corinne Sabatier, contributeur expert

1 réaction

  1. Sony

    8 mars 2014 à 12 h 44 min

    Oups ! Un article qui devrait, à mon avis, avoir le mérite d’éveiller les consciences. Pas seulement des femmes qui jouent de leur plastique mais des recruteurs ou dirigeants qui, trop souvent se laissent prendre au piège de la séduction poupée Barbie, très consciente de ses limites en matière de compétences. Nous devons nous interroger sur les conséquences de tels agissements qui peuvent mettre en péril, l’organisation, sa productivité et la compétitivité de la structure. Il serait amusant d’étudier le rapport : plastique vs compétences. On serait surpris des résultats. Le modèle deux en un est-il courant ? Si oui, le recruteur a gagné le gros lot. Si non, et c’est peut être plus fréquent qu’on ne le croit… alors il y a un problème. Mais, pour être, positive, l’oeil regarde souvent ce qui est beau, harmonieux, sexy… c’est tellement plus agréable, il faut bien le concevoir. Est-ce suffisant en milieu professionnel !!!
    A choisir « le deux en un » me va bien, mais c’est l’idéal. A défaut, je ferai de la compétence un atout privilégié. Je salue bien bas l’analyse audacieuse de cette auteure : dire aux femmes vendez vos compétences et non votre plastique.
    J’ajouterai que le contraire fausse la concurrence ou crée une concurrence déloyale.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x